Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Est-ce la fin de la phytothérapie en France ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-ce la fin de la phytothérapie en France ?

Message par admin therese le Mar 19 Fév 2013 - 18:08

lol! Je ne peux que soutenir l' IPSN et informer largement de ce désastre ...qui continue sournoisement !

Chère Amie, Cher Ami,

Cette semaine, je tenais à vous faire part de la dernière initiative que nous avons lancée : le groupe de travail IPSN sur la phytothérapie clinique en France. Mais avant, vous trouverez un point rapide sur l’actualité des conférences IPSN :


Les prochaines conférences de l’IPSN
le 8 mars prochain, l’association Au sein des femmes (Belgique) organise à Louvain-La-Neuve, une conférence autour du Professeur Joyeux, dont je vous parle souvent et que certains d’entre vous connaissent bien.

C’est à 19h30, dans l’Auditoire Agora 11, sur la Place de l’Agora.

L’IPSN soutient cet événement. Et pour cause ! Ecouter une conférence du Professeur Joyeux c’est à la fois :

assister à un cours passionnant ;
voir un spectacle divertissant ;
et faire beau voyage scientifique.
Surtout, le sujet choisi : Nutrition et prévention des maladies de civilisation est un des meilleurs « classiques » du Professeur Joyeux que je réécoute toujours avec enthousiasme car chaque conférence est émaillée d’exemples et d’arguments nouveaux.

Alors, allez-y ! C’est un événement à ne rater à aucun prix ! Pour vous inscrire suivez ce lien : http://www.auseindesfemmes.be/inc/event/confnutrition.jpeg


Attention ! Notre conférence du 23 février 2013 à Toulouse est reportée au mois de juillet prochain. L’un de nos orateurs est indisponible pour l’événement.

Pour toute information supplémentaire ou en cas de difficulté, contactez-nous à contact@ipsn.eu


Le 21 Mars 2013 aura lieu à Paris une conférence sur la logique émotionnelle et le sens des maladies avec le Dr Catherine Aimelet-Périssol.


Avez-vous essayé de vous faire soigner par les plantes ces dernières semaines en France?
Si tel est le cas vous savez que tout récemment un nombre important de remèdes à base de plantes ont été retirés de la vente par les laboratoires spécialisés à la suite des injonctions de l’Afssaps, devenue ANSM (Agence Nationale pour la Sécurité des Médicaments).

Par exemple, pour vos brûlures d’estomac, votre médecin phytothérapeute vous prescrivait peut-être du ficus carica (figuier) ou encore de la Malva Sylvestris (Mauve Sauvage ou grande Mauve). Et jusqu’au 1er août dernier, il avait encore le choix entre différentes plantes, proposées sous forme de médicaments homéopathiques1.

Ces remèdes sont désormais interdits. Et ce ne sont pas les seuls. Depuis le mois d’août, plus d’une trentaine de remèdes à base de plantes ont été retiré du marché dans l’indifférence générale et le silence le plus absolu.

A chaque fois, l’ANSM invoque les mêmes raisons : l’insuffisance de la bibliographie. Mais comment alors ces médicaments ont-ils été autorisés la première fois ? Pourquoi a-t-on retiré ces remèdes prescrits et consommés pendant des dizaines d’années à la satisfaction des patients et sans qu’aucun effet secondaire n’ait été à déplorer ? Nos connaissances dans le domaine de la phytothérapie ont-elles tellement régressé ? A-t-on perdu de précieux papyrus décrivant les vertus de ces plantes ?

Non, évidemment. La vérité est ailleurs. Et nous allons la chercher. L’IPSN créé un groupe de travail sur la phytothérapie clinique en France. D’ici au mois d’avril 2013 nous aurons réuni un maximum d’information sur ce sujet et nous remettrons notre rapport aux autorités françaises. Et nous ferons un comparatif avec ce qui existe en Belgique et en Suisse.
Pour en savoir plus : http://www.ipsn.eu/actualites/groupe-de-travail-phytotherapie

En attendant, chaque mois qui passe voit disparaître du marché un nouveau remède à base de plantes.

Résultat, vous ne pourrez plus demander à votre médecin ou votre thérapeute de traitement à base de plantes sans qu’il ne prenne de risques terribles. Car pour lui le choix est simple : s’il veut bien vous soigner, il doit se mettre hors la loi et commander des produits en Suisse ou en Belgique. Mais s’il ne veut pas être radié de l’ordre, il ne pourra pas vous soigner. Ou alors il devra rentrer dans le rang et prescrire, comme les autres, des médicaments chimiques.

Il faut le dire clairement : en 2012, en France, un médecin phytothérapeute ne peut, sans risquer sa peau, ni prescrire des préparations magistrales, ni utiliser les remèdes à base de plantes dont il a le plus besoin.


Et Pourtant !
Pourtant, lors de la conférence organisée au Parlement européen par Michèle Rivasi en juin 2011 à la suite de votre mobilisation massive2 nous avions déjà spécifiquement posé la question des préparations magistrales et officinales.3 Il n’y a rien à craindre avait répondu le Directeur de l’Agence Européenne du Médicament, ces préparations sont toujours autorisées.

C’est qu’il fallait rassurer la population.

Avec 1,4 millions de signatures pour l’IPSN, et 800 000 pour Avaaz, la grogne semblait digne d’être entendue.

Mais cela n’a pas suffit. Laboratoires pharmaceutiques et administration, alliés objectifs dans cette affaire, sont en train de tuer la phytothérapie en France. Car d’un seul coup, les laboratoires qui proposaient ces produits s’appuient sur la complexité de la législation pour informer les prescripteurs de la disparition de leurs produits.

Il y a donc deux discours : la version officielle selon laquelle tout va bien, et les voix très inquiètes du terrain que personne ne veut entendre.

Nous devons faire exister ces voix.

C’est notre devoir de citoyen, de patient, de faire connaître la vérité sur la filière plante en France et en Europe et de tout mettre en œuvre pour la sauver.

Qu’on se le dise ! En 2013, l’IPSN se battra encore pour la reconnaissance de l’herboristerie mais aussi pour la sauvegarde de la phytothérapie : groupes de travail, conférences, notre programme est en place.

Il ne reste qu’à l’exécuter ! Ce que nous ferons avec vous !

Avec tout mon dévouement,

Augustin de Livois

Soutenez l'IPSN
Vous souhaitez soutenir les actions de l'IPSN et faire un don : visitez la page ici.


--------------------------------------------------------------------------------

Cette newsletter est publiée par l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Si vous souhaitez la recevoir, il vous suffit de vous rendre à la page qui se trouve ici.

Votre adresse ne sera jamais transmise à aucun tiers et vous pourrez vous désinscrire grâce à un lien se trouvant sur toutes nos newsletters, en fin de message.


--------------------------------------------------------------------------------

1. Il s’agissait du reste d’un biais assez curieux : ces médicaments à base de plantes ne sont pas des médicaments homéopathiques. Pourtant, ils avaient été autorisés et enregistrés en tant que tels. Ils sont désormais interdits sur le fondement de la Directive 92/73/CEE. L’ANSM considère aujourd’hui que la bibliographie homéopathique n’est pas suffisante pour ces médicaments.

2. Il s’agissait de la première pétition de l’IPSN contre la Directive THMPD

3. http://www.greenmediabox.eu/archive/2011/06/21/thmpd/


--------------------------------------------------------------------------------

Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
http://www.ipsn.eu


--------------------------------------------------------------------------------

Si vous ne souhaitez plus recevoir la newsletter de l'IPSN, rendez-vous à l'adresse suivante pour vous désinscrire.



_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36339
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce la fin de la phytothérapie en France ?

Message par alexandrinespoir le Mar 19 Fév 2013 - 18:51

moi je suis ok pour soutenir et signer une pétition,mais où puis-je le trouver,car il faut vraiment soutenir les traitements à base de plantes,merci Thérèse de mettre ce lien
avatar
alexandrinespoir

Messages : 1640
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 65
Localisation : vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce la fin de la phytothérapie en France ?

Message par admin therese le Mar 19 Fév 2013 - 19:26

Il y avait déjà un lien pour signer une pétition ,je la réactualise ici :

http://ipsn.eu/video/Petition1204/Petition1205.html

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36339
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce la fin de la phytothérapie en France ?

Message par alexandrinespoir le Mar 19 Fév 2013 - 19:35

merci Thérèse,j'y cours tout de suite,en espérant que nous serons nombreux à cliquer pour ne pas claquer à force de chimie affraid
avatar
alexandrinespoir

Messages : 1640
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 65
Localisation : vendée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce la fin de la phytothérapie en France ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum