Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo. Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles Rsz_us10

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Le Deal du moment : -83%
Antivirus McAfee Total Protection 2021 – 5 ...
Voir le deal
15.51 €

Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles

Aller en bas

Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles Empty Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles

Message par admin therese le Mer 5 Déc 2018 - 15:54

Like a Star @ heaven Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles
https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/36871/maladie-lyme-etude-reve-efficacite-plusieurs-huiles-essentielles

10 huiles essentielles efficaces contre la maladie de Lyme
Les médecins prescrivent habituellement un traitement antibiotique qui permet de supprimer l'infection et les symptômes liés à cette dernière. Malheureusement, 10 à 20 % des patients signalent des symptômes persistants après la prise de ces antibiotiques, comme la fatigue, des états de déprime et des douleurs articulaires.
Une équipe de chercheurs de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, établissement situé à Baltimore aux Etats-Unis, a réalisé une série de tests en laboratoire à partir d'un échantillon de 35 huiles essentielles. L'équipe s'est aperçue que 10 de ces 35 huiles essentielles présentaient une forte activité destructrice contre les formes persistantes de la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

Disparition des bactéries en 3 semaines
Ce sont les huiles essentielles de gousse d'ail, de baie de piment de Jamaïque, de myrrhe, de fleur de lis, et de gingembre qui sont les plus efficaces pour combattre la bactérie. Ces huiles essentielles ont *** la bactérie responsable de la maladie de Lyme, lorsqu'elle était en phase stationnaire, en 7 jours, entraînant une disparition totale des bactéries en 21 jours.
Ces 10 huiles essentielles sont donc plus efficaces que certains traitements antibiotiques classiques pour combattre la maladie de Lyme et ses symptômes persistants.
L'étude a été publiée dans la revue Antibiotics.

admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles Empty Autres LIENS

Message par admin therese le Dim 21 Avr 2019 - 16:32

admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles Empty Re: Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles

Message par admin therese le Mer 3 Juil 2019 - 9:41

Like a Star @ heaven
https://doc.vivasante-editions.com/2019/07/rvs/revolution_sante_juillet_2019.pdf

S’il y a un sujet que le Dr Thierry Medynski maîtrise à la perfection, c’est la maladie de Lyme.

Il y consacre un dossier inédit dans votre nouveau numéro de Révolution Santé. Cliquez ici pour le télécharger.

En plus d’être membre fondateur de la « Fédération Française contre les maladies vectorielles à tiques » et du groupe de travail sur la borreliose de Lyme à la Haute Autorité de la Santé, il a lui-même été atteint d’une forme chronique dont il a réussi à se soigner.

Voilà pourquoi le Dr Medynski a passé des centaines d’heures à chercher les meilleures méthodes naturelles pour prévenir la maladie, mais aussi pour accompagner les traitements antibiotiques et aider ses patients à guérir.

Pour lui, c’est une urgence sanitaire.

Il n’est pas normal que Lyme continue à condamner des centaines de milliers de personnes… alors qu’il existe de vraies solutions pour réduire les risques de développer une forme chronique, pour atténuer les effets secondaires des traitements antibiotiques et pour combattre les effets dévastateurs de la Borréliose.

Pour la combattre, il a accepté de vous dévoiler sa stratégie anti-Lyme.

On y trouve d’abord un protocole de dépistage minutieux : à quels tests se fier et comment les interpréter, quels sont les nombreux symptômes qui doivent vous alerter (de simples troubles de l’humeur à la paralysie faciale et à l’insuffisance cardiaque).

Mais ce n’est pas tout.

Le Docteur Medynski y dévoile aussi toutes les VRAIES mesures de protection contre les tiques :

   Une molécule très spéciale, produite à partir d’eucalyptus citriodora, qui agit comme un répulsif ultra-efficace ;

   Les huiles essentielles (comme le complexe Aromaforest) à prendre par voie orale si vous êtes dans une zone endémique ;

   TOUS les signes qui doivent vous alerter (et auxquels vous n’avez probablement pas pensé) même si vous n’avez pas remarqué de piqûre ;

   Lorsqu’on évoque Lyme, on pense bien sûr aux forêts, mais il existe un autre endroit à risque qu’on soupçonne beaucoup moins, où ont lieu 30 à 50 % des piqûres de tiques.

   Etc.


Neutraliser Lyme en 7 jours ?!

Dans le dossier « Lyme, l’enquête spéciale », vous allez bien-sûr découvrir quels traitements antibiotiques privilégier mais surtout comment l’emploi de certaines plantes médicinales et huiles essentielles bien sélectionnées permettent d’améliorer considérablement l’efficacité et la rapidité du traitement :

   Une étude menée en 20185 a révélé que 10 huiles essentielles (dont l’eucalyptus et la myrrhe) avaient le pouvoir de neutraliser la Borrelia burgdorferi en seulement 7 jours, entraînant une disparition totale des bactéries en 21 jours ;

   Une fleur venue d’Asie (Polygonum cuspidatum) aurait le pouvoir de stopper les réactions inflammatoires en cascade causées par la Borrelia6 ;

   Une fabuleuse plante, dont l’étude a valu un Prix Nobel à une chercheuse, permettrait de renforcer le traitement antibiotique et de diminuer le risque de rechute des personnes atteintes de babésiose ;

   L’extrait de pépin de pamplemousse dont les propriétés infectieuses ont été prouvées en laboratoire, à prendre de préférence en traitement d’attaque, dès l’apparition des premiers symptômes7 ;

Ce ne sont là que les principaux, mais le dossier « Lyme, l’enquête spéciale » vous en dévoile de très nombreux autres, avec toujours la posologie et les conditions d’emploi à respecter strictement.

Aucun de ces traitements n’est rare, compliqué, ni même coûteux.

On peut les trouver en pharmacie ou même en magasin bio, sans même avoir besoin d’une ordonnance.

Ce nouveau dossier de Révolution Santé référence les derniers traitements naturels efficaces contre Lyme, avec toujours la posologie et les conditions d’emploi à respecter strictement.

Et la maladie de Lyme n’est évidemment pas le seul sujet « sensible » qui est abordé dans ce numéro :

SOJA : face aux nouvelles accusations, le verdict stupéfiant de la science !

Si vous avez banni le soja de votre alimentation par peur de ses effets secondaires, lisez impérativement la grande enquête du Dr Lylian Le Goff, spécialiste de nutrition, également publiée dans le numéro de juillet de Révolution Santé.

Vous allez voir qu’il démonte de toutes pièces les fausses rumeurs qui circulent au sujet de ce formidable aliment santé :

   Ses isoflavones n’ont aucun effet perturbateur endocrinien (mais une liste presque infinie d’effets bénéfiques : protection contre le cancer du sein, prévention de l’ostéoporose et des troubles cardiovasculaires, protection des troubles liés à la ménopause...) ;

   Il contient des polyphénols et stéroïdes antioxydants à haute dose qui s’opposent à la formation de radicaux libres qui accélèrent le vieillissement cellulaire ;

   C’est aussi un des rares aliments « intégraux », qui contient à lui seul l’ensemble des acides aminés essentiels.

Révolution Santé vous révèle exactement quelle quantité de manger sans risque, sous quelle forme le privilégier et selon quelle mode de cuisson profiter de ces remarquables vertus santé.

Et le Dr Le Goff vous révèle bien sur les seuls cas avérés dans lesquels il vaut mieux s’abstenir de consommer du soja.

À lire aussi dans ce numéro de juillet de Révolution Santé :

   Antidouleurs : le fait de synchroniser vos ondes cérébrales (il existe une technique simplissime pour y arriver) permet de diminuer rapidement et efficacement la douleur d’un proche ;

   Et aussi… une astuce délicieuse pour réduire vos chances de mourir de 20%.
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles Empty Re: Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles

Message par admin therese le Lun 23 Sep 2019 - 13:04

admin therese a écrit: Like a Star @ heaven
https://doc.vivasante-editions.com/2019/07/rvs/revolution_sante_juillet_2019.pdf

S’il y a un sujet que le Dr Thierry Medynski maîtrise à la perfection, c’est la maladie de Lyme.

Il y consacre un dossier inédit dans votre nouveau numéro de Révolution Santé. Cliquez ici pour le télécharger.

En plus d’être membre fondateur de la « Fédération Française contre les maladies vectorielles à tiques » et du groupe de travail sur la borreliose de Lyme à la Haute Autorité de la Santé, il a lui-même été atteint d’une forme chronique dont il a réussi à se soigner.

Voilà pourquoi le Dr Medynski a passé des centaines d’heures à chercher les meilleures méthodes naturelles pour prévenir la maladie, mais aussi pour accompagner les traitements antibiotiques et aider ses patients à guérir.

Pour lui, c’est une urgence sanitaire.

Il n’est pas normal que Lyme continue à condamner des centaines de milliers de personnes… alors qu’il existe de vraies solutions pour réduire les risques de développer une forme chronique, pour atténuer les effets secondaires des traitements antibiotiques et pour combattre les effets dévastateurs de la Borréliose.

Like a Star @ heaven Pour la combattre, il a accepté de vous dévoiler sa stratégie anti-Lyme.

On y trouve d’abord un  Like a Star @ heaven protocole de dépistage minutieux : à quels tests se fier et comment les interpréter, quels sont les nombreux symptômes qui doivent vous alerter (de simples troubles de l’humeur à la paralysie faciale et à l’insuffisance cardiaque).

Mais ce n’est pas tout.

Le Docteur Medynski y dévoile aussi toutes les VRAIES Like a Star @ heaven  mesures de protection contre les tiques :

   *Une molécule très spéciale, produite à partir d’eucalyptus citriodora, qui agit comme un répulsif ultra-efficace ;

   *Les huiles essentielles (comme le complexe Aromaforest) à prendre par voie orale si vous êtes dans une zone endémique ;

   TOUS les signes qui doivent vous alerter (et auxquels vous n’avez probablement pas pensé) même si vous n’avez pas remarqué de piqûre ;

   Lorsqu’on évoque Lyme, on pense bien sûr aux forêts, mais il existe un autre endroit à risque qu’on soupçonne beaucoup moins, où ont lieu 30 à 50 % des piqûres de tiques.

   Etc.


Like a Star @ heaven Neutraliser Lyme en 7 jours ?!

Dans le dossier « Lyme, l’enquête spéciale », vous allez bien-sûr découvrir quels  Like a Star @ heaven traitements antibiotiques privilégier mais surtout comment  Like a Star @ heaven l’emploi de certaines plantes médicinales et huiles essentielles bien sélectionnées permettent d’améliorer considérablement l’efficacité et la rapidité du traitement :

    Like a Star @ heaven Une étude menée en 20185 a révélé que 10 huiles essentielles (dont l’eucalyptus et la myrrhe) avaient le pouvoir de neutraliser la Borrelia burgdorferi en seulement 7 jours, entraînant une disparition totale des bactéries en 21 jours ;

    Like a Star @ heaven Une fleur venue d’Asie (Polygonum cuspidatum) aurait le pouvoir de stopper les réactions inflammatoires en cascade causées par la Borrelia6 ;

   Une fabuleuse plante, dont l’étude a valu un Prix Nobel à une chercheuse, permettrait de renforcer le traitement antibiotique et de diminuer le risque de rechute des personnes atteintes de babésiose ;

    Like a Star @ heaven L’extrait de pépin de pamplemousse dont les propriétés infectieuses ont été prouvées en laboratoire, à prendre de préférence en traitement d’attaque, dès l’apparition des premiers symptômes7 ;

Ce ne sont là que les principaux, mais le dossier « Lyme, l’enquête spéciale » vous en dévoile de très nombreux autres, avec toujours la posologie et les conditions d’emploi à respecter strictement.

Aucun de ces traitements n’est rare, compliqué, ni même coûteux.

Like a Star @ heaven On peut les trouver en pharmacie ou même en magasin bio, sans même avoir besoin d’une ordonnance.

Ce nouveau dossier de Révolution Santé référence les derniers traitements naturels efficaces contre Lyme, avec toujours la posologie et les conditions d’emploi à respecter strictement.

Et la maladie de Lyme n’est évidemment pas le seul sujet « sensible » qui est abordé dans ce numéro :

SOJA : face aux nouvelles accusations, le verdict stupéfiant de la science !

Si vous avez banni le soja de votre alimentation par peur de ses effets secondaires, lisez impérativement la grande enquête du Dr Lylian Le Goff, spécialiste de nutrition, également publiée dans le numéro de juillet de Révolution Santé.

Vous allez voir qu’il démonte de toutes pièces les fausses rumeurs qui circulent au sujet de ce formidable aliment santé :

   Ses isoflavones n’ont aucun effet perturbateur endocrinien (mais une liste presque infinie d’effets bénéfiques : protection contre le cancer du sein, prévention de l’ostéoporose et des troubles cardiovasculaires, protection des troubles liés à la ménopause...) ;

   Il contient des polyphénols et stéroïdes antioxydants à haute dose qui s’opposent à la formation de radicaux libres qui accélèrent le vieillissement cellulaire ;

   C’est aussi un des rares aliments « intégraux », qui contient à lui seul l’ensemble des acides aminés essentiels.

Révolution Santé vous révèle exactement quelle quantité de manger sans risque, sous quelle forme le privilégier et selon quelle mode de cuisson profiter de ces remarquables vertus santé.

Et le Dr Le Goff vous révèle bien sur les seuls cas avérés dans lesquels il vaut mieux s’abstenir de consommer du soja.

À lire aussi dans ce numéro de juillet de Révolution Santé :

   Antidouleurs : le fait de synchroniser vos ondes cérébrales (il existe une technique simplissime pour y arriver) permet de diminuer rapidement et efficacement la douleur d’un proche ;

   Et aussi… une astuce délicieuse pour réduire vos chances de mourir de 20%.

.

Pour t'aider :
http://ffmvt.org/contact/

Docteur Thierry Medynski
29 rue du 8 mai 1945
65200 Bagnéres de Bigorre



les formulaires de contact
Avertissement!
La FFMVT n’a pas pour objet de répondre à des demandes personnelles d’ordre médical et encore moins à se substituer au médecin ou faire des consultations en ligne.
De même, il n’est pas possible, ne serait-ce que pour des raisons de déontologie médicale, de donner des listes de médecins prenant en charge les maladies vectorielles à tiques.Si vous voulez poser des questions d’ordre personnel, nous vous suggérons de contacter les associations de malades adhérentes de la FFMVT. Vous trouverez les noms et coordonnées complètes de ces associations sur le site Public de la FFMVT:
cf le collèges des associations de la FFMVTMerci de votre compréhension.
Cordialement
Le Bureau de la FFMVT


Like a Star @ heaven Contact Grand public
La FFMVT n’a pas pour objet de répondre à des demandes personnelles d’ordre médical et encore moins à se substituer au médecin ou faire des consultations en ligne.

Vu le grand nombre de mails que nous recevons, nous ne répondrons plus aux mails faisant des demandes personnelles, merci de votre compréhension.
De même, il n’est pas possible, ne serait-ce que pour des raisons de déontologie médicale, de donner des listes de médecins prenant en charge les maladies vectorielles à tiques.

Si vous voulez poser des questions d’ordre personnel, nous vous suggérons de contacter les associations de malades adhérentes de la FFMVT. Vous trouverez les noms et coordonnées complètes de ces associations sur le site Public de la FFMVT:
http://ffmvt.org/liens/

http://ffmvt.org/college-des-associations/france-lyme/

http://lerelaisdelyme.fr/

http://ffmvt.org/college-des-associations/lymp-a-c-t/

Traitement :
Une multitude de remèdes naturels à envisager
Tout d’abord, les éventuels troubles digestifs doivent être traités. On peut en effet
retrouver des troubles du transit liés à une parasitose, à une candidose, ou une intolérance au gluten ou aux produits laitiers. Un
traitement anti infectieux par aromathérapie peut être introduit en premier, surtout en cas de maladie ancienne pour éviter un effet
Herx (voir plus haut) important avec une antibiothérapie prescrite trop rapidement.

Plusieurs huiles essentielles peuvent être utilisées selon différentes modalités.
Per os, on peut privilégier l’huile essentielle d’origan (riche encarvacrol),de préférence encapsulée, à raison de 9 gouttes par jour, en association avec de l’huile essentielle de citron pour assurer un drainage hépatique.

Les autres huiles essentielles seront utilisées par voie cutanée diluées avec une huile végétale :
eucalyptus radié (riche en 1,8-cineol), Tea tree, thym saturéoïde, thym linalol (ou bois de Hô également riche en linalol).

On pourra utiliser au niveau de la plante des pieds des huiles essentielles plus puissantes mais dermocaustiques telles que
la cannelle de Ceylan, la girofle, la litseacubeba (ces trois huiles seraient actives in vitro sur les formes persistantes) ou du Lemongrass pour son effet anti inflammatoire.

Selon l’effet de ce premier traitement, les antibiotiques seront introduits de façon séquentielle, en privilégiant ceux à pénétration intra cellulaire(cyclines et macrolides). L’évaluation se base sur l’état clinique du patient, et si possible au travers de grilles d’évaluation (il est inutile de recontrôler un Western blot positif).

Au-delà des 3 ou 4 premières semaines de traitement, plus rien n’est codifié car la controverse sur les différentes modalités de traitement n’est pas tranchée.
Tant que l’état du patient s’améliore, il est légitime de poursuivre l’antibiothérapie.
Mais ce traitement devra être documenté dans le cadre d’une collaboration avec un service hospitalier dédié à la prise en charge des MVT.

Par ailleurs, il existe de nombreuses plantes potentiellement actives sur la Borrelia ou utiles pour renforcer l’immunité :
ail, andrographis, cardère, echinacea, eleutherocoque, extrait de pépins de pamplemousse, griffe du chat, maïtaké, renouée du Japon, reishi,
shitaké, stevia rebaudiana…

Des recherches sont là aussi nécessaires pour affiner les protocoles thérapeutiques.
On veillera aussi à maintenir un taux suffisant de vitamine D pour son action immunitaire.

Quant à la Babesia, on peut utiliser l’Artemisia (il serait utile de comparer l’efficacité de la forme annua et de la vulgaris).
La babésiose était jusqu’alors considérée comme problématique uniquement chez le patient immuno déprimé. Or, on se demande si la Borrelia est capable d’affaiblir l’immunité, facilitant ainsi la co-transmission et le développement de pathogènes aux prévalences habituellement très faibles en
l’absence de Lyme.

Le traitement allopathique fait appel aux antipaludéens.
Cette stratégie thérapeutique doit être conduite aussi en collaboration avec le malade. En effet, l’incertitude scientifique qui
entoure la maladie de Lyme est une situation d’application d’une recommandation HAS de 2013 sur les aides à la décision9
où sont prises en compte l’expérience du professionnel et les attentes et préférences du patient.

L’objectif du traitement est de retrouver son état de santé antérieur (il est en effet difficile de parler de guérison du fait de l’impossibilité d’attester de l’éradication de la bactérie) en évitant dans la mesure du possible les risques de rechute (l’aromathérapie doit être
poursuivie assez longtemps).

De soignant à soigné
Bénéficiant auparavant d’une bonne santé, j’ai commencé à présenter de façon très progressive des douleurs intermittentes, fluctuantes et migrantes (une articulation douloureuse pendant quelques jours puis cessation des douleurs avec migration vers une autre articulation, accompagnée de douleurs tendineuses et musculaires).
Des douleurs neurogènes sont ensuite apparues,
comme des douleurs en éclairs au moindre frottement d’un index, tandis que je constatais une perte de sensibilité sur certaines zones cutanées. Puis le tableau a été complété par une fatigue progressive que j’ai mise sur le compte du travail,

et l’apparition
insidieuse de troubles cognitifs difficiles à décrire : une sorte de brouillard mental avec ralentissement des fonctions intellectuelles,
difficultés de concentration et une moins bonne tolérance au stress.

Enfin, en parlant, j’inversais les syllabes.

Ce tableau a évolué sur plusieurs mois, jusqu’à des manifestations qui m’ont fait prendre
vraiment conscience de l’existence d’un réel problème : il m’est arrivé de me sentir perdu en ville sans savoir où j’étais ni où était
garée ma voiture, puis de réaliser qu’il me devenait impossible de conduire du fait des problèmes de concentration.


Les bilans sanguins sont revenus entièrement normaux. Je me suis rappelé avoir eu une piqûre de tique 3 ans auparavant, mais sans aucune manifestation au décours de cette piqûre.

Le test ELISA est revenu positif mais le Western blot négatif. Me référant aux interprétations en vigueur de la sérologie, j’avais éliminé le diagnostic de la maladie de Lyme.

J’ai cependant eu la chance de rencontrer un médecin, bien au fait de cette problématique puisque membre du groupe de travail sur la borréliose de Lyme au HCSP. En l’absencd’autres pistes diagnostiques, un SPPT a été retenu.

Une antibiothérapie d’épreuve de 21jours a été mise en place avec une réponse partielle. Le traitement a donc été prolongé.

Dans le même temps, du fait de ma formation en aromathérapie, j’ai introduit des huiles essentielles. Lorsque l’état général s’est nettement amélioré avec disparition d’une bonne partie des symptômes, le traitement antibiotique a été arrêté avec poursuite des traitements naturels, plantes et huiles
essentielles jusqu’à disparition du dernier symptôme, l’inversion des syllabes.

Les indispensables mesures de prévention
La période d’activité des tiques se situe plus particulièrement entre mars et octobre. Pour vous protéger, il est préférable de marcher au milieu des chemins. Traverser les herbes hautes ou les fougères expose à un risque important. Il faut porter des vêtements couvrants, avec manches longues, pantalons longs (glisser les bas de pantalon dans les chaussettes) et chaussures fermées, casquette
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles Empty Re: Maladie de Lyme : une étude révèle l'efficacité de plusieurs huiles essentielles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum