Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo. Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Rsz_us10

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
Le Deal du moment :
Oxymètre de pouls, Compteur de Saturation en ...
Voir le deal
4.19 €
Le Deal du moment : -40%
Lacoste : -40% sur la ceinture sangle siglée ...
Voir le deal
33 €

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue

Message par admin therese le Mer 11 Juil 2018 - 6:18

Like a Star @ heaven Cannabis légal : faut-il oser ?
https://www.santenatureinnovation.com/cannabis-legal-faut-il-oser/
A la fin , il y a les commentaires


Le cannabis légal n’est pas le cannabis drogue


Chère lectrice, cher lecteur,

C’est la folie du cannabis « légal » en ce moment.

Des boutiques ouvrent partout. Des fêtes s’organisent. Bientôt, ce seront des spots publicitaires à la télévision, il y en aura à la kermesse dans les écoles primaires, si l’on en croit les promoteurs du mouvement !

Alors, bientôt toute la société « droguée », avec l’approbation de la police ??

Pas du tout.

Car ce cannabis « légal » n’a rien à voir avec le cannabis « drogue » qui se trafique dans les rues.

Voici ce qui se passe vraiment
Vous avez peut-être entendu dire que le cannabis était une plante utilisée depuis des millénaires dans la médecine chinoise, présente par les rites védiques (médecine traditionnelle indienne), que dans la Bible elle était recommandée, etc [1].

Qu’elle aurait d’innombrables vertus thérapeutiques, qu’elle avait malheureusement été interdite par les autorités, mais qu’enfin, cette interdiction ridicule venait d’être levée.

Que vous avez de la chance de pouvoir maintenant acheter un médicament à base de cannabis (le Sativex) et de vous en procurer dans des boutiques qui affichent la fameuse feuille pointue, symbole de la révolution sexuelle et culturelle des années 60 et 70.

En réalité, le cannabis « légal » qui est désormais autorisé à la vente n’est tout simplement pas du cannabis, tel qu’on l’entend à la Brigade des stupéfiants.


De nombreuses sous-variétés de cannabis ne contiennent pas la substance qui fait planer
Le cannabis est une espèce végétale plus connue en Europe sous le nom de « chanvre ».

Il est inutile d’essayer de vous « envoyer en l’air » en fumant du chanvre européen traditionnel, plante agricole fibreuse qu’on cultivait pour fabriquer des cordes, des sacs en toile, du papier.

Le chanvre qui fait « planer » est une sous-espèce originaire d’Inde. Il est riche en THC (tétrahydrocannabinol). Le THC est une substance « psychotrope », c’est-à-dire qu’elle modifie profondément le fonctionnement du cerveau. Plus la plante est riche en THC, plus l’effet psychotrope est fort.

C’est pourquoi le cannabis riche en THC est classifié comme drogue. Celui qui en consomme n’est plus en possession de tous ses moyens. En général, au début, le THC désinhibe, détend, apporte du bien-être. Mais ce n’est pas toujours le cas, car il provoque, au contraire, parfois de terribles nausées et angoisses. La personne sous emprise du THC n’est plus en mesure de conduire une voiture ni de manier des outils dangereux.

Sur le long terme, elle risque la dépression. Et même, le THC augmente le risque de schizophrénie, une très grave (et incurable) maladie mentale.

C’est pourquoi il est néfaste qu’un jeune enfant se mette à fumer du cannabis riche en THC. Cela augurerait mal de ses études et de son avenir.

Le chanvre (ou cannabis) sans THC n’est pas une drogue
Mais le chanvre européen pauvre en THC n’est pas vraiment une drogue.

Il n’altère pas le fonctionnement du cerveau. Vous ne « planez » pas quand vous le fumez.

Par contre, il est considéré comme une plante médicinale, puisqu’il contient du CBD, un autre actif qui, lui, aurait des effets antischizophrénie et antipsychotiques selon des études réalisées sur des rongeurs.

Le CBD aurait même l’étonnante faculté d’atténuer les effets du THC grâce à ses vertus neuroprotectrices [2]. Le CBD serait donc une sorte d’anticannabis.

Retour au bon sens
Lorsque les autorités ont interdit la « drogue » cannabis, elles n’ont pas fait dans la dentelle. Elles ont interdit tous les types de chanvres.

Après des décennies de controverses, les défenseurs des plantes médicinales sont enfin parvenus à leur faire entendre raison : à partir du moment où le chanvre contient peu de THC, il est normal de le légaliser. En effet, non seulement il n’est pas dangereux pour la santé, non seulement il ne fait pas « planer », mais en plus il a des applications thérapeutiques intéressantes grâce à sa teneur en CBD !!

Selon l’autorité suisse de santé (Swissmédic), le CBD « réduirait l’effet psychotrope du THC. D’un point de vue thérapeutique, il pourrait avoir des effets antioxydants, anti-inflammatoires, anticonvulsifs, antiémétiques (saignements), anxiolytiques, hypnotiques ou antipsychotiques [3] ».

À l’issue d’intenses négociations, les autorités ont donc accepté de légaliser le chanvre (ou cannabis) riche en CBD et très pauvre en THC.

Pour être légaux, les extraits de cannabis riches en CBD doivent contenir moins de 0,2 % de THC, ce qui est une dose négligeable.

En pratique, les Autorités françaises sont encore plus sévères et n’autorisent que les extraits de cannabis qui contiennent du CBD mais aucune trace détectable de THC.


Like a Star @ heaven De multiples effets thérapeutiques intéressants
Le cannabis riche en CBD (et pauvre en THC) a une efficacité prouvée, ou des effets prometteurs, pour aider à lutter contre [4] :

   les nausées (d’où son usage en accompagnement des chimiothérapies) ;

   les douleurs ;

   la sclérose en plaques ;

   l’épilepsie ;

   les problèmes neuropsychiatriques.

Dans un récent communiqué de l’université de Wollongong (Australie), le Dr Katrina Green affirme que le CBD n’a pas d’effets positifs sur la mémoire et la capacité d’apprentissage des personnes en bonne santé mentale, mais pourrait les améliorer chez les personnes victimes de maladies cognitives, dont la maladie d’Alzheimer, la méningite, l’encéphalopathie hépatique.

Le cannabis riche en CBD (et pauvre en THC) pourrait, en outre, réduire le syndrome de Tourette, qui se caractérise par des tics physiques et verbaux involontaires très handicapants socialement.

Une étude préliminaire, menée par des chercheurs de l’université de Toronto, a montré que les personnes qui avaient inhalé du cannabis riche en CBD avaient connu une diminution de leurs tics de 60 %, et 18 des 19 participants de l’étude ont constaté une « forte amélioration » de leur état [5].

Faut-il essayer tout de suite ?
Le marché du « cannabis légal » étant tout jeune, il est surtout occupé aujourd’hui par des acteurs « opportunistes » dont il est difficile de mesurer le sérieux.

Il faut savoir qu’États-Unis, qui a plus de recul que nous sur la légalisation du CBD, seuls 30 % des produits vendus sur Internet contenaient la quantité de CBD indiquée sur l’étiquette (étude du Journal of the American Medical Association, novembre 2017) [6] !

Bien que le CBD ne soit pas dangereux, il est néanmoins essentiel de savoir quelle quantité vous en absorbez.

De plus, beaucoup de produits à base de cannabis contenaient, en réalité, plus de THC qu’indiqué. C’est un problème qui peut valoir un retrait de licence en cas de contrôle et, bien sûr, avec tous les accidents et problèmes de santé possibles qui sont liés au cannabis drogue.

Je reste donc en alerte sur ce sujet et vous donnerai plus d’informations sur les sources fiables de cannabis plante médicinale (riche en CBD, pauvre en THC) dès que j’en aurai connaissance de façon sûre.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis


Dernière édition par admin therese le Lun 7 Sep 2020 - 10:17, édité 7 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty vapoter cbd pour supprimer les joints

Message par Loutre le Mar 28 Aoû 2018 - 16:43

Merci. Je vapote du cbd en tres leger pour entage et cela mna aidé a arrêté totalement le cannabis du jour au lendemain sans aucun symptôme negatif, moi qui fumait jusqu’a 12 joints par jour depuis 15 ans... bises


Like a Star @ heaven
https://www.psychoactif.org/psychowiki/index.php?title=CBD_(Cannabidiol),_effets,_risques,_t%C3%A9moignages
Les dosages
Vapotage : quel dosage du CBD dans un e-liquide
Pour commencez, plus votre cigarette électronique fait une vapeur dense, plus le dosage doit être bas. Le dosage dépend aussi de votre manière de vapoter dans le temps : est ce par petite session de 20 minutes ou plus étalé sur la longueur (pour ceux qui ne recherchent que l’effet relaxant).[16]

Les dosages bas (< 150 mg par flacon de 10ml ou 15 mg/ml) sont adaptés à du vapotage ponctuel comme sur la longueur. Les effets sont très doux.
Les dosages moyens (entre 150 et 300 mg par flacon de 10 ml) ont des effets plus marqués. Il est recommandé d’y aller progressivement et par étape. On reste dessus à son rythme une quinzaine de minutes, puis on fait une pause.
Les dosages élevés (entre 300 et 500 mg par flacon de 10 ml) semblent correspondre à un usage récréatif. Il n’est pas utile de les vapoter sur la longueur. Ils servent aussi de « booster de réservoir », (la méthode CBD Xpress) : cela consiste tout simplement à couper le CBD directement dans le réservoir de sa cigarette électronique. En gros, on va transformer n’importe quel eliquide basique en eliquide au CBD.
Les dosages très élevés (à partir de 500 mg par flacon de 10 ml) sont destinés à être dilués. Ce sont ce qu'on appelle des boosters. L’intérêt est de pouvoir les diluer dans une base neutre pour fabriquer son propre e-liquide au CBD. Naturellement cette solution est plus économique. Vous pouvez allez à cette page pour calculer ce qu'il faut mettre en booster pour avoir la concentration adéquate de CBD : https://www.lepetitfumeur.fr/content/calculateur-CBD.html

Loutre

Messages : 229
Date d'inscription : 02/08/2017
Age : 33
Localisation : Garches 92

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty cannabis

Message par Dani-aile le Mar 28 Aoû 2018 - 16:53

Bonjour et merci Thérèse pour ces précieuses infos, j'en tiendrais compte lors de mes consultations

très belle fin de soirée
Dani-aile
Dani-aile

Messages : 11
Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 66
Localisation : 15km De Dijon

http://www.sophrologue-naturopathe21.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty

Message par Nathalie04 le Jeu 6 Sep 2018 - 16:49

Messages supprimés par la modération pour publicité de vente de produits sur le site.

C'est interdit.
Nathalie04
Nathalie04

Messages : 9618
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 100
Localisation : Sur terre, enfin je crois..

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty

Message par admin therese le Ven 7 Sep 2018 - 5:59

Bonjour à tous ,

Il n'est pas question en effet que le forum soit un relais pour les revendeurs de CBD !

Par contre un partage d'expériences quant à l'aide éventuelle apportée en sevrage des benzo est possible ....

Bisous


Dernière édition par admin therese le Sam 8 Sep 2018 - 9:22, édité 1 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty CBD vs benzodiazépines, la drogue du XXIe siècle

Message par admin therese le Ven 7 Sep 2018 - 7:14

J'ai farfouillé le net !

https://www.dinafem.org/fr/blog/cbd-benzodiazepines-cannabis/
Nous allons maintenant passer au crible ces deux substances. Que sont-elles ? À quoi servent-elles ? Quels sont leurs effets secondaires ?

Le CBD peut-il devenir un anxiolytique et remplacer ou compléter un traitement aux benzodiazépines ?

A vous de vous documenter ...


Dernière édition par admin therese le Sam 8 Sep 2018 - 9:20, édité 3 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty

Message par Nathalie04 le Ven 7 Sep 2018 - 7:42

Donc le CBD peut diminuer l'effet du médicament, mais est-ce qu'il compense cette diminution ? Dans le cas de prise de benzo, si il ne compense pas, ça peut-être à risque...
Nathalie04
Nathalie04

Messages : 9618
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 100
Localisation : Sur terre, enfin je crois..

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Utilisation

Message par admin therese le Ven 7 Sep 2018 - 8:34

ça peut , mais pas sûr !

Like a Star @ heaven
https://www.alchimiaweb.com/blogfr/question/possible-cbd-pour-sevrage-anxiolytique/
https://www.alchimiaweb.com/blogfr/proprietes-medicales-cbd/

En lisant plusieurs sites , attention à la qualité des produits avec risques d'effets secondaires si mal dosés ou ersatz ...

Like a Star @ heaven
https://www.infuz2cbd.fr/

Autre point de vue :
"j'ai substitué à 48 gouttes aujourd'hui je suis à 20 gouttes de lysanxia cela fait déjà un an que je suis en sevrage .
au mois de mai j'ai décidé de ramener du CBD avec un taux de THC de 0,02 % avec tous les rapports biologique du laboratoire à Bâle en Suisse
le CBD qui agit donc sur le système endocrinien moi pour mon sevrage ça m'aide énormément je prend du 20%"


Like a Star @ heaven Utilisation du CBD : comprendre les indications en % et les apports en mg
https://www.hexagonevert.fr/utilisation-cbd-comprendre-indications-apports-mg/


Like a Star @ heaven douleur
https://www.atelierantalgie.com/blog/2017/06/01/le-cannabis-medical-contre-la-douleur-info-ou-intox/



Dernière édition par admin therese le Sam 9 Jan 2021 - 11:19, édité 10 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty La presse

Message par admin therese le Ven 7 Sep 2018 - 11:32

Like a Star @ heaven Cannabis CBD : le grand enfumage du gouvernement:
http://www.liberation.fr/france/2018/06/13/cannabis-cbd-le-grand-enfumage-du-gouvernement_1658798

Like a Star @ heaven Les boutiques destinées à la vente de CBD, ou cannabis « light », fleurissent. Sur le mode de la franchise, elles s'inspirent du modèle suisse et d'une dérogation à la législation sur le cannabis.
https://www.lesechos.fr/09/06/2018/lesechos.fr/0301772046106_la-fievre-du-cannabis-legal-atteint-la-france.htm


Dernière édition par admin therese le Sam 8 Sep 2018 - 9:26, édité 3 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty

Message par boulebill le Ven 7 Sep 2018 - 16:03

admin therese a écrit:Bonjour à tous ,

Il n'est pas question en effet que le forum soit un relais pour les revendeurs de CBD !

Par contre un partage d'expériences quant à l'aide éventuelle apportée en sevrage des benzo est possible ....

Bisous

Temoignage déjà apporté , 65€ le flacon, testé sur 2 semaines, ZERO effet, toujours completement *** 4 ans après.

boulebill

Messages : 2
Date d'inscription : 07/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty

Message par digitale195847 le Ven 7 Sep 2018 - 16:16

Message supprimé par la modération
Marie
digitale195847
digitale195847
Modérateur

Messages : 6436
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : 63
Localisation : 03 ALLIER

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Cannabis thérapeutique : un comité de l'Agence du médicament va évaluer son intérêt

Message par admin therese le Mar 11 Sep 2018 - 11:17

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cannabis-therapeutique-un-comite-de-l-agence-du-medicament-va-evaluer-son-interet_127386

L'Agence nationale de sécurité du médicament a créé un comité pour "évaluer la pertinence de développer en France l'utilisation thérapeutique du cannabis". Ses propositions de ce comité seront notamment basées sur le point de vue des patients et l'expérience d'autres pays.
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty maladie de crohn

Message par admin therese le Jeu 27 Sep 2018 - 11:20

https://le-quotidien-du-patient.fr/article/demain/medecine/maladies-chroniques/2018/05/24/maladie-de-crohn-cannabis/
Les recherches pour lutter contre la maladie de Crohn se multiplient. Si l’on parvient aujourd’hui à en réduire les symptômes, il n’existe cependant toujours pas de véritable remède. Pas découragés pour autant, les scientifiques expérimentent à présent les effets des cannabinoïdes sur les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Maladie de Crohn et cannabis : décryptage.

Maladie de Crohn et cannabis : les 4 bienfaits !
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty CBD : des études révèlent ses effets antipsychotiques

Message par admin therese le Jeu 4 Oct 2018 - 8:25

https://www.newsweed.fr/cbd-antipsychotiques/
Réalisé aux Pays-Bas, un examen des recherches existant sur le cannabidiol (CBD) souligne son efficacité en tant qu’antipsychotique. Il s’avérerait d’ailleurs plus efficace dans la réduction des épisodes psychotiques que les produits pharmaceutiques prescrits actuellement avec moins d’effets secondaires.

La schizophrénie concernerait environ 600 000 personnes en France. Elle apparaît le plus souvent pendant l’adolescence, entre 15 et 25 ans, et touche aussi bien les hommes que les femmes, mais apparaîtrait de manière plus précoce chez les hommes. Les symptômes sont très variables, entre paranoïa ou mégalomanie et une émotivité en berne. Le cannabis est souvent pointé du doigt dans la survenue de la schizophrénie.
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Re: Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue

Message par admin therese le Lun 11 Fév 2019 - 15:21

par jomax Aujourd'hui à 11:14

salut

Concernant le stress, peut-être que tu peux regarder du coté du CBD.
J'ai des amis (hyperacousiques) qui en prennent depuis quelques mois, et ça diminue :
- leur anxiété
- un peu leur hypervigilence
- un peu leur hyperacousie
- ça les aide à dormir
- ça diminue certaines douleurs

Ils ont commandé sur ce site-ci :
https://sensiseeds.com/fr/produits-au-cbd

Il semblerait qu'il faut faire attention aux différents cbd, certains sont intéressants, mais d'autres le sont moins, ça dépend des marques et de ceux qui le fabriquent.

Alors, si tu essaies le cbd, il faut toujours en discuter avec ton médecin, avoir son avis.
Ensuite, si tu décides de le tester, il faut commencer par 1 goutte puis le 2ème jour 2 gouttes, etc jusqu'à trouver la dose qui te va (pas plus de 8 à 9 gouttes par jour il me semble).

Ils m'ont dit qu'il n'y a normalement ni accoutumance, ni dépendance.
Mais il faut quand même rester prudent, car ça reste quelque chose d'assez récent comme "produit", même si c'est naturel, contrairement aux benzos.
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Le CBD et le traitement des addictions : nicotine, alcool, cocaïne et autres

Message par admin therese le Dim 24 Mar 2019 - 8:38

https://www.hexagonevert.fr/cbd-traitement-addictions-nicotine-alcool-cocaine-autres


Like a Star @ heaven Cannabis médical : les usagers réduisent leur consommation de benzodiazépines
https://www.hexagonevert.fr/cannabis-medical-les-usagers-reduisent-leur-consommation-de-benzodiazepines/

Selon une analyse de 146 patients sous cannabis médical utilisant des benzodiazépines, 30% ont cessé d’utiliser ces médicaments dans les 2 mois. Cannabis médical : les usagers réduisent leur consommation de benzodiazépines

Les benzodiazépines sont une classe de médicaments aux propriétés sédatives, couramment utilisés pour le traitement de l’anxiété et d’autres affections neurologiques. Ces médicaments sont associés à plusieurs effets indésirables bien connus.

Cette étude d’observation avait pour objectif d’étudier la réduction de l’utilisation de benzodiazépines chez les patients utilisant du cannabis à des fins médicales sur ordonnance.

Elle à été réalisée par des chercheurs de la Faculté de Médecine de l’Université Dalhousie au Canada et publiée dans la revue partenaire de l’IACM, Cannabis and Cannabinoid Research, parue le 24 Janvier 2019. Elle est disponible en cliquant ici.

Une analyse a été réalisée sur une foule de 146 patients (moyenne d’âge 47 ans, 61% de femmes, 54% déclarant avoir déjà consommé du cannabis) ayant déclaré avoir consommé des benzodiazépines pour un début du traitement par le cannabis.

Ces données font partie d’une base de données rassemblée par une clinique de cannabis médical (Canabo Medical). Des statistiques descriptives ont été utilisées pour quantifier les associations de la proportion de consommation de benzodiazépines avec le temps passé en traitement médical au cannabis.

Après avoir terminé un cycle de prescription de cannabis médical de 2 mois en moyenne, 30,1% des patients avaient cessé de prendre des benzodiazépines.

À la suite de deux prescriptions de cannabis, 65 patients au total (soit 44,5%) ont arrêté de prendre des benzodiazépines.

Lors de la dernière période de suivi, après trois cycles de prescription de cannabis médical, 66 patients au total (45,2%) avaient cessé de prendre des benzodiazépines, ce qui correspond à un taux de cessation stable sur une période moyenne de six mois.

Les chercheurs concluent :

Dans une cohorte de 146 patients initiés sous traitement médical au cannabis, 45,2% des patients ont arrêté avec succès leur traitement préexistant aux benzodiazépines. Cette observation mérite une enquête plus approfondie sur les risques et les avantages de l’utilisation thérapeutique du cannabis à des fins médicales et sur son rôle en rapport avec l’utilisation de benzodiazépines.

Article rédigé par Hexagone Vert



https://www.cbdnol.fr/blogs/cbdnol-blog


Dernière édition par admin therese le Lun 4 Jan 2021 - 9:48, édité 4 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Re: Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue

Message par Ckyni Sonlar le Mer 21 Aoû 2019 - 17:35

Bonjour à tous,

Dans mon cas je suis en plein sevrage de Paroxetine depuis pas mal de mois désormais. Je suis passé de 20 à 13mg désormais. J’ai, bien entendu, suivi les differents messages et conseils de certains acteurs du forum (et je vous en remercie car si j’en suis arrivé jusqu’ici c’est grace a vous).

Le sujet du CBD est assez interessant et une grande majorité de medecins maitrisent pas encore tout à fait le sujet pour pouvoir le prescrire. Je pense aussi que certains ne souhaitent pas en parler car les lobbys pharmaceutiques sont bien trop puissants...

Ma question est la suivante: j’aimerais consommer du CBD (si possible sous forme d’huile que l’on dispose sous la langue), mais je n’ai pas réussi a trouver des informations concernant la compatibilité ou l’incompatibilité avec la molecule de la Paroxetine...
Certains d’entres-vous auraient une réponse détaillée à m’apporter avec des sources fiables?

PS: je ne sais pas si je fais bien de poster ici ou si j’aurais du créer un topic, désolé si j’ai fait une bétise...

Merci et excellente soirée.
N.

Ckyni Sonlar

Messages : 44
Date d'inscription : 02/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Re: Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue

Message par Ckyni Sonlar le Mer 21 Aoû 2019 - 17:46

Genial, merci Therese.
On va attendre gentiment de recevoir des réponses.

Bisous

Ckyni Sonlar

Messages : 44
Date d'inscription : 02/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty CBD

Message par admin therese le Lun 7 Sep 2020 - 10:15

secrets de plantes , Estelle Vannier /G Combris

Interdite pendant 82 ans, cette molécule ferait « fondre » les douleurs !

Chère lectrice, cher lecteur,

Laissez-moi vous présenter…
« Le médicament du siècle »

visuel graine de plante

Il pourrait guérir vos insomnies

Endormir vos douleurs chroniques

Apaiser vos états d’angoisse…

Et vous permettre de retrouver la joie de vivre dans les périodes les plus instables

Est-ce vrai ?

Cette petite tige coiffée de quelques feuilles est-elle vraiment aussi efficace qu’on le dit ?

Les plus grands médias du monde en ont fait leur UNE ces derniers mois :

Des milliers de personnes en ont déjà bénéficié :

« Rien ne marchait pour moi, jusqu’à ce que je tombe sur ça » Jean G.

« L’effet a dépassé toutes mes espérances. Je n’ai plus du tout mal. » Anne L.

« Ma qualité de vie s’est améliorée de façon exorbitante ! » Sabine S.[1]

Jusqu’à récemment, ce médicament était classé « X », et interdit dans de nombreux pays.

Mais pour la première fois depuis 82 ans… des milliers de personnes ont ENFIN accès à cette « botanique » qui serait l’une des plus puissantes sur Terre !

Mais avant d’aller plus loin, je dois vous prévenir : la plante dont est issu ce « médicament » est controversée.

Elle a suscité des débats agités, entre ses partisans et ses adversaires, pendant de longues années.

Jusqu’à ce que de nouveaux résultats de recherches soient divulgués.

Maintenant il n’y a plus aucun doute sur la question.

C’est simple : des personnes qui pensaient ne jamais utiliser une « substance » de ce genre ne prêchent aujourd’hui que par elle.

D’après les études, cet extrait végétal pourrait faire basculer la médecine de 50 façons différentes au moins.

Le New York Times ne lésine pas sur les mots. Selon le célèbre journal américain, c’est tout simplement :
« Le remède du 21ème siècle »

Et honnêtement, je ne pense pas qu’ils exagèrent.

Il suffit de voir les études pour s’en convaincre :

Cette substance atténue les douleurs quotidiennes…

Elle calme l’anxiété…

Elle agit contre l’insomnie…

Et elle influence le corps de tant façons différentes que les médecins ne se limitent pas à la prescrire… ils l’utilisent eux-mêmes.

Le Dr Sanjay Gupta, correspondant médical de la chaîne d’information CNN, a étudié cet extrait végétal pendant 5 ans. Son avis est clair :
« Parfois, c’est la seule chose qui fonctionne »

Pour le Dr Fredéric Pescatore, président des Associations Internationale et Américaine de Nutrition Clinique, c’est simple :

« Il est sans danger. Il est efficace. Et c’est naturel »

Le Dr Andrew Weil, reconnu dans le monde entier pour son approche de la médecine intégrative, l’affirme :

« Difficile d’imaginer une plante plus utile pour les êtres humains »

Sur les douleurs en particulier, elle serait au moins aussi efficace que les anti-inflammatoires de type Ibuprofen, sans aucun de leurs effets secondaires.

Alors, quelle est cette découverte monumentale dont tout le monde parle ?

Le C.B.D.

Vous en avez probablement déjà entendu parler. Peut-être que vous connaissez une personne qui l’a déjà utilisée.

Il est vrai que le C.B.D est de plus en plus connu... mais il reste encore très mal compris.

Voilà pourquoi je vous écris aujourd’hui.

D’abord pour vous révéler la vérité au sujet du C.B.D. Et vous dire comment vous aussi, vous pourriez en tirer des bénéfices immenses pour votre santé.

Mais pas seulement.

Car le C.B.D n’est qu’un seul extrait végétal parmi d’autres, appartenant à un groupe bien particulier de remèdes naturels…

Des remèdes qui pourraient révolutionner la façon dont vous vous soignez actuellement…

… des Botaniques dont certains sont encore « classés X » : des extraits naturels aux effets si surprenants sur votre corps que vous pourriez bien ne plus avoir besoin de quoi que ce soit d’autre.

Mais avant de vous en parler, laissez-moi vous donner quelques informations primordiales au sujet du C.B.D :
« Qu’est-ce que le C.B.D ? N’est-ce pas simplement du cannabis ? »

Non. Le CBD n’a strictement rien à voir avec une drogue.

« CBD », c’est l’acronyme de cannabidiol.

Il s’agit d’un phytonutriment contenu dans la plante du chanvre, connue sous le nom scientifique de Cannabis .

Cannabis… cela fait tout de suite penser à « marijuana »…

Sauf que c’est totalement différent.

Le CBD n’est ni une drogue, ni un psychotrope.

Il n’a strictement aucun effet « planant ».

Vous pouvez prendre autant de CBD que vous voulez, cela vous fera moins d’effet qu’un verre de Bourgogne.

Dans la marijuana, il existe un composant connu sous le nom de THC (tetrahydrocannabinol). C’est ce composant qui créé la sensation de « planer ».

Le CBD lui, n’a aucun effet de ce type.

Et aujourd’hui, les méthodes d’agricultures permettent d’extraire le CBD du chanvre sans jamais être frappé par l’effet néfaste du THC.

Et c’est là que vous allez être surpris :
Aucune étude… vraiment ?

On nous a répété pendant des années qu’il n’y avait « aucune étude tangible » concernant l’effet du C.B.D sur la santé.

Pourquoi ?

C’est simple : Big Pharma a dépensé des milliards d’euros en lobbying depuis les années 1950 pour vous convaincre que le CBD n’était qu’une « drogue » sans aucun effet thérapeutique.

Et pourtant…

Depuis 20 ans, plus de 6314 recherches ont été réalisées au sujet du CBD. [2]

L’un des hommes qui a le plus étudié la plante est le Dr Raphael Mechoulam, un chimiste israélien de l’Université de Jerusalem.

Raphael Mechoulam, le père de la recherche sur le C.B.D

À lui seul, il a publié plus de 280 études à son propos et sur la façon dont les phytocannabionoides influencent le corps. [3]

Et aujourd’hui les centres les plus renommés dans le monde, comme Harvard ou le Salk Institute, révèlent encore de nouveaux bienfaits :

   Contre les douleurs: une étude de Headache montre que le C.B.D agit contre la douleur chronique, les migraines et permettrait le sevrage des opioïdes (anti-inflammatoires) [4] ;

   D’après JCI Insight il suffit d’une seule dose de C.B.D pour réduire la tension artérielle au repos [5];

   L’Institut National du cancer reconnait le C.B.D comme traitement pour soulager de nombreux symptômes associés au cancer comme les troubles de l’appétit, les nausées et vomissement, et l’anxiété ;

   D’après Psychopharmacology, il améliorerait la qualité de vie des patients atteints de Parkinson [6] ;

   La plante est efficace contre l’inflammation chronique grâce à sa teneur en terpénoïde ;

   Mais elle est aussi efficace en cas d’i ntestin irritable, de sclérose en plaque, de maladies neurodégénératives et de diabète…

   C.O.V.I.D 19 : une étude du Dr Igor Kovalchuck de l’université de Lethbridge au Canada suggère même que le C.B.D pourrait avoir un effet contre le virus en modulant l’ACE2, l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2, que certains nomment « la porte d’entrée du virus dans l’organisme » [7]

Au total, plus de 50 maladies pourraient être améliorées par son usage.

Mais la découverte la plus importante a été faite il y a plus de 30 ans.

Elle fut « dissimulée » depuis 1988…
Découverte la plus fascinante sur le corps humain réalisée depuis 30 ans

Et cette découverte montre qu’il existerait un lien biologique entre cette curieuse petite tige verte et l’intérieur même de notre système corporel !!

C’est ce qui explique pourquoi elle « s’emboîte » si facilement à nos mécanismes de guérison… jusqu’à les démultiplier !!

Les chercheurs de l’Université de St Louis ont en effet découvert un réseau signalétique enfoui dans le cerveau, et dans tout le corps, qui est directement lié aux phytocannabinoides.

Il s’agit du Système EndoCannabinoide ou SEC, conçu pour…accueillir le CBD.

En fait le cerveau possède plus de récepteurs à ce genre d’extrait végétal que tous les autres types de récepteurs.

Oui :
Votre corps est programmé pour utiliser ces molécules botaniques

Ces récepteurs se trouvent dans le cerveau, les poumons, le foie, les reins et le système immunitaire.

Lorsque tout fonctionne bien, ils exercent une influence sur presque tous les aspects de la santé humaine : la mémoire, l’humeur, le sommeil, l’appétit et la perception de la douleur.

Mais le stress à répétition peut dérégler ce système fragile et entrainer des insomnies, des douleurs inexpliquées, etc.

Et c’est là que le C.B.D peut faire des miracles, puisqu’il peut justement combler ce vide :
Endormez vos douleurs… avec juste quelques gouttes ! Lisez ces témoignages fascinants

La pharmacienne Sophie Ferrero souffrait de douleurs chroniques depuis ses 26 ans à cause d’une fibromyalgie, ainsi que d’une colite hémorragique depuis 9 ans. C’est à la retraite qu’elle découvre le C.B.D [8]

« Le C.B.D a considérablement diminué l’inflammation […] J’ai réduit ma prise d’analgésique. Je me remets de maux qui prendraient plus de temps à guérir. […] L’inflammation de l’intestin a aussi diminué, ma colite s’est améliorée »

Philippe, 43 ans, diagnostiqué d’une tumeur cérébrale de grade II:

« Le C.B.D. soulage les douleurs, les maux de tête, me rend moins agressif, m’empêche d’avoir des crises d’épilepsie et m’a en quelque sorte rendu ma dignité par rapport à mes enfants et ma famille»[9]

Claude Latulippe, une infirmière québécoise a découvert la substance lorsqu’elle a été atteinte elle-même d’un cancer[10] .

Par la suite, elle a constaté l’effet du C.B.D sur de nombreux patients :

« Florence, 85 ans, souffrait de douleurs chroniques intenses en raison d’une inflammation articulaire sévère du bassin, ainsi que des douleurs d’arthrose la privant de toute qualité de vie. Les analgésiques puissants ne la soulageaient plus. La somnolence induite par ses médicaments augmentait également son risque de faire des chutes. L’essai de cannabidiol (CBD) en huile, deux fois par jour, lui a permis de diminuer ses douleurs à des degrés tolérables »

« Marie, 60 ans, atteinte de sclérose en plaques , a vu la progression de sa maladie ralentir. Elle a gagné en souplesse et en mobilité. Elle m’a dit que l’utilisation du cannabis thérapeutique lui a redonné l’espoir d’un avenir moins sombre. »

Le Dr Philippe Blair ne donne plus aucun autre antidouleur à ses patients :

“Quelques minutes après leur avoir donné du CBD, je vois les muscles de leur visage se détendre, ils deviennent plus expressifs et spontanés, leurs yeux s'agrandissent et leurs épaules se détendent. J'entends un profond soupir de soulagement."

Maintenant il me reste à vous dire le plus important :

Vous pourriez prendre du C.B.D seul, et ressentir un effet considérable sur votre arthrose, vos douleurs et votre sommeil. Ce serait déjà un excellent début.

Mais il y a mieux à faire encore.

Si vous souhaitez en finir une bonne fois pour toutes avec les problèmes liés à l’âge, comme l’hypertension, la digestion, l’insuffisance cardiaque, le diabète…

…je vous propose de découvrir une médecine encore plus puissante, qui n’utilise pas seulement le C.B.D, mais TOUS les extraits végétaux de sa catégorie.

… Certaines - comme le C.B.D - étaient interdites, et des lobbys faisaient tout pour cacher l’existence de nombreuses autres…

Serait-ce pour empêcher le public de savoir qu’il existe à l’état brut , des molécules capables de guérir plus efficacement que leurs médicaments ?

Des extraits végétaux qui activent non seulement le système SEC, mais d’innombrables autres mécanismes inhérents au corps, auxquelles elles se connectent naturellement.

Aujourd’hui pour la première fois, je vous propose de découvrir ces solutions botaniques totalement méconnues et de les utiliser sur vous, dès aujourd’hui :
Ces molécules botaniques semblent conçues pour « RAYER » vos problèmes de santé :

Douleurs . Insomnies. Maladies cardiaques. Hypertension. Intestin irritable. Constipation. Diabète.

Pas une maladie ne leur échappe…

Comme l’Alpinia galanga, une force de la nature qui peut atteindre 2 mètres de hauteur mais dont la partie la plus intéressante est… la racine.

Les scientifiques commencent à s’intéresser sérieusement à cette espèce asiatique tant elle semble programmée elle aussi pour guérir le corps.

La « poudre dorée » extraite de cette racine empêche certaines bactéries de vous nuire… et protège votre cerveau

Une étude de LWT – Food Science and Technology – montre que le galanga agit comme une « milice indépendante » qui s’attaque à des bactéries… par une stratégie très ingénieuse :

Il ne se contente pas de « bloquer » les bactéries en question.

Il s’insère dans le cytoplasme de ces corps étrangers, pour les « désarçonner » de l’intérieur [11]. C’est notamment très efficace en cas d’infections urinaires.[12]

Mais ce n’est pas tout.

L’année dernière, une étude publiée dans un journal scientifique reconnu, Current Developments in Nutrition, a montré que le galanga pouvait également agir contre le déclin cognitif.[13]

Un composé chimique contenu dans cet extrait végétal, l’acetoxychavicol acetate 1 , aide le cerveau à ralentir la détérioration de la mémoire liée à l’âge.

D’autres essais ont montré qu’il augmentait la taille de certaines cellules neuronales… (les chercheurs estiment qu’il pourrait s’agir d’un traitement ultra prometteur contre Alzheimer.) [14]

Ce ne sont que quelques exemples de la force de ces botaniques hier « classés X ».

Et je vais vous montrer comment vous pouvez les utiliser dès aujourd’hui pour soulager des états de santé parfois désespérés.

Car ces molécules s’apprêtent à renverser tout ce que l’on sait sur la médecine actuelle.
Seulement pour les avertis : voici à quoi ressemblera un médicament en 2037
(pour les plus chanceux)

Je vous le dis avec certitude : le médicament de la prochaine décennie n’est pas celui que vous attendez :

Ce n’est pas une puce sous-cutanée qui vous injecte des substances chimiques ;

Ni une super gélule, une sorte de tout-en-un qu’il faudrait avaler 1 fois par jour ;

Le véritable médicament des années à venir, le voici :

Molécules végétales

Des MOLÉCULES VÉGÉTALES capables d’agir sur TOUS vos problèmes de santé : des problèmes de tous les jours aux maladies graves pour lesquelles la médecine n’a toujours pas de solution !

Mais pas besoin d’attendre 15 ans avant d’en profiter : ces supers molécules existent déjà !


Dernière édition par admin therese le Sam 9 Jan 2021 - 17:15, édité 1 fois
admin therese
admin therese
Administrateur

Messages : 51003
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 77
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue Empty Re: Cannabis légal : faut-il oser ? Le chanvre / cannabis sans THC n’est pas une drogue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum