Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Témoignage de Claire Faurine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Témoignage de Claire Faurine

Message par saber le Dim 29 Oct 2017 - 18:15

Le stress est la cause de pratiquement toutes les maladies en France par l'acidité qu'il crée dans chaque cellule du corps.

Or, en psychiatrie en France, dans les HP de secteur, le stress est à son comble :
• pour les patients évidemment (qui sont enfermés à la merci du désir d'un psy de les piquer d'une seringue pour leur injecter de grès ou de force ils ne savent quel produit) et les effets secondaires sont en général désastreux…
• pour les soignants également puisque le règlement est stricte et sévère, avec peu de temps pour le mettre en place. Cela crée une véritable paranoïa des "soignants" vis à vis des "patients".

Certains infirmiers zélés courent de l'1 à l'autre, d'autres papotent sans fin dans leur bureau, ça dépend des services et des "soignant(e)s" …

Les "patients" sont, la plupart du temps, livrés à eux-mêmes : personne ne s'occupe d'eux !
Aucune "psychothérapie", aucune écoute en psychiatrie de secteur. C'est la triste réalité !

Certains angoissés hurlent du matin au soir qu'ils veulent mourir : c'est une ambiance horrible et pathogène.




Tous les âges et toutes les "pathologies" sont mélangées… ce n'est pas logique !

C'est le "tout médica-ment" qui prime : tout le monde est sous traitement en psychiatrie./
C'est ainsi… Presque personne n'échappe à Big Pharma en psychiatrie française.

Les somnifères rendent ensuite les gens insomniaques à vie… c'est connu. C'est iatrogène…
Chercher la définition de ce terme IATROGENESE.

Les neuroleptiques créent des "impatiences" (piétinement d'un pied sur l'autre) et rendent suicidaire.
Les neuroleptiques à gogo sont souvent administrés de force et avec violence, souvent en surdosage ! C'est inadmissible.

Ces psychotropes puissants créent donc d'atroces "crises de dystonie" très impressionnantes pour les autres patients qui en sont effrayés… et cela laisse la victime abattue et déconnectée d'elle même, comme en sidération…

Pourquoi PAS de Musique vibratoire apaisante en psychiatrie ??
Pourquoi pas de massage ?
Pourquoi Pas d'art-thérapie ?
Pourquoi pas d'aromathérapie ? de Phytothérapie ? De Fleurs de Bach ?
Pourquoi PAS d'écoute ? Pas de compassion ? Pas de spiritualité ?
Pourquoi pas de visite en "service fermé" ?
Pourquoi tant de mépris de la nature humaine ?
Pourquoi un tel acharnement sur les personnes les plus sensibles, les plus "vulnérables" ?

L'isolement, la ceinture de contention, des gens sanglés à un lit et piqués de force par une dizaine d'infirmiers musclés… C'est Traumatisant !

Ils créent la maladie… pour "soigner" à tout prix !
C'est LE MAL A DIT !

Les "diagnostics" sont les mêmes pour la plupart des patients :
des étiquettes systématiques et stigmatisantes (mises à la va-vite par cochage d'items) :
"schizophrénie", "dépression", "cyclotimique", "magnaco-dépressif", "troubles de l'humeur", rien n'est précis en psychiatrie… cela dépend de l'humeur du psychiatre absent qui lit les indications des infirmiers dans un cahier…

Les "soignants" n'en savent RIEN.
Ils se fient au DSM : Diagnostic Statistique Manuel, ça vient des USA…
Ce livre réduit un(e) humain(e) à bien peu de choses, c'est absurde.

Les patients ne savent pas quand ils vont sortir de là, ce qui leur crée des angoisses supplémentaires…
Bref, c'est HORRIBLE et culpabilisant, comme une haine gratuite qui crée une immense méfiance envers la Nature Humaine. La plupart mettent donc 20 ans à se remettre quand ils s'en remettent…

Il est urgent de faire quelque chose !
Beaucoup pensent que la psychiatrie est dirigée par des satanistes… les adorateurs du "cornu"…
Et on sait que beaucoup de membres de sociétés secrètes se font psychiatres pour avoir des proies à disposition.

Certain(e)s patients/soignants/pompiers/policiers/gendarmes voient des "entités" ("parasites énergétiques") à l'intérieur des hôpitaux, entités vibrantes qui passent d'un patient à l'autre, ou d'un soignant à un patient et vice-versa.

Qu'ils fassent donc entrer des shamans, des énergéticiens, des guérisseurs, des spirituels, des artistes, des magnétiseurs, des médiums, des personnes de conscience en psychiatrie !!!
C'est URGENT.

La Psychiatrie Française détruit et divise les familles, elle crée des souffrances abominables et durables. Elle crée des haines et des vengeances…
Tant d'injustices, ce n'est pas tolérable en France !
C'est un vrai traumatisme que d'avoir été hospitalisé dans certains services psychiatriques en France.

En plus, quand les patient(e)s en sortent, ils sont comme bannis de la société, ils font peur et peine à voir, ils sont gros et "ensuqués", s'attirent donc un mépris supplémentaire qui les isole davantage… On les prend facilement pour des handicapés mentaux de naissance , c'est en réalité "l'effet médicament" …

Les services sociaux le voient et le savent. Pourquoi ne disent-ils RIEN ?

Les biologistes qui fabriquent ces drogues dures dans les labos (psychotropes) n'ont aucun retour et ne vont jamais voir dans les services les effets des produits qu'ils ont mis au point.

Les infirmiers sont aux ordres des médecins. Et les psychiatres s'écrasent et ne disent rien.
En réalité, ils nourrissent leurs enfants en détruisant ceux des autres…

La psychiatrie fait-elle donc partie de ce plan luciférien de dépopularisation de La Planète Terre ?
C'est en tout cas l'idée que cela donne. Eugénisme… ni plus ni moins. Extermination médica-menteuse…

Où sont les chiffres de décès en psychiatrie ou juste après ? Les gens prennent leurs médocs (ou on leur injecte de force) puis on les renvoit se suicider dehors… ou avoir un accident de voiture car on ne leur dit même pas de ne pas conduire… Les femmes n'ont plus leurs règles et on ne leur explique pas par avance. C'est l'effet médica-ment et l'effet trauma qui va avec Le Mal a dit.

Certains passent à l'acte (se suicident) et d'autres tuent tout le monde tellement ils ont la haine ayant été maltraités, haïs sans raison au lieu d'avoir été aimés et aidés.

Bref, cette indifférence des gouvernements successifs face à ce BIG PROBLEM est exécrable.
Cela détruit L'Espérance du Peuple Français. Cela détruit la France depuis des dizaines d'années.
Et peu s'en aperçoive… c'est une violence sourde et ABJECTE !

Voilà… Il ne faut JAMAIS aller en Psychiatrie en France ni jamais y mettre PERSONNE.
Les effets de ces hospitalisations 'forcées ou non) sont désastreux pour les personnes victimes et tout leur entourage…

Merci de votre réaction sur You Tube…
c'est là : https://youtu.be/L1jbdPkK1DI
Une jeune femme courageuse témoigne, lisez les milliers de victimes qui témoignent à sa suite en dessous cette vidéo.

BRAVO à tous !
Et que La Lumière soit !

Clarine

Je fais suivre sur tous mes réseaux Internet et par mail avec ce texte…
ma page Google+ est là (pour ceux qui veulent entrer en contact avec moi et/ou lire mes postes…) :https://plus.google.com/+clarinefaure

Je souffre depuis 20 ans d'un internement abusif horrible, et ai réagit à l'époque en écrivant 70 vies de victimes. J'ai donc vécu une inimaginable traque et n'ai jamais trouvé un éditeur qui ai eu le courage de me contacter…
Je n'ai pas changé une virgule à tous ces témoignages depuis l'an 2000 … et je vois bien que RIEN n'a changé depuis en psychiatrie française !


Dernière édition par saber le Dim 29 Oct 2017 - 18:45, édité 1 fois
avatar
saber

Messages : 880
Date d'inscription : 05/08/2016
Age : 43
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Claire Faurine

Message par Alex67 le Dim 29 Oct 2017 - 18:26

ce texte me fait froid dans le dos c'est horrible c'est un honte mais dans quel monde vie vont nous..

merci saber pour ce texte
avatar
Alex67

Messages : 309
Date d'inscription : 18/06/2017
Age : 33
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Claire Faurine

Message par leandros le Dim 29 Oct 2017 - 19:22

un bon texte qui explique bien les déviances de la psychiatrie et on aura du mal à changer cela, il y a tellement de gens qui vivent de ce business lucratif jusqu'au sommet du gouvernement, la sécu, les ministres, tout le monde couvre, la situation est la même pour la pollution, le nucléaire, l'alimentation etc presque tous les domaines fonctionnent dans un système similaire, la terre court à grands pas vers sa perte

leandros

Messages : 290
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 67
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Claire Faurine

Message par dupont marie le Lun 30 Oct 2017 - 11:15

c'est effrayant et çà fait peur

merci pour ce témoignage !!mais tant que çà rapporte de l'argent et du pouvoir ,pourquoi çà changerait!! quel triste monde

dupont marie

Messages : 447
Date d'inscription : 02/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Claire Faurine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum