Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par zoedelaboissiere le Jeu 17 Nov 2016 - 11:11

https://vimeo.com/188181193

La traduction , du moins une partie est plus bas .


Bonjour,
tout cela fait froid dans le dos !
ils ne parlent que des benzo, mais je suppose que tout cela vaut également pour les antidépresseurs, vu la difficulté à les arrêter  ...
avatar
zoedelaboissiere

Messages : 2373
Date d'inscription : 17/12/2013
Age : 53
Localisation : mayenne

Revenir en haut Aller en bas

Le travail de CaroleSuisse

Message par admin therese le Jeu 17 Nov 2016 - 11:33

http://psychotropes.info/wordpress/

Comment se sevrer , comment gérer tous ces symptômes , comment se "remettre debout " sans se laisser abattre !

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par Rose le Jeu 17 Nov 2016 - 12:56

coucou
oui j'ai vue la vidéo hier au soir, c'est édifiant et hélas la réalité, quel conséquences aussi sur la vie des personnes sous benzos

_________________











Avertissement: Veuillez confronter mes conseils avec l’avis de votre médecin!.
Nous sommes "des personnes qui avons vécu une expérience avec des médicaments psychiatriques et qui partageons nos constatations concernant ces produits"

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t81-conversions-benzo-converter-equivalences-avec-les-somniferes-et-neuroleptiques  
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/search?search_keywords=guide
http://electrotracks.free.fr/aide/
sevrage de: 1 témesta 2,5mg :1 havelane: 1 stilnox : 1 xanax 0,50mg/ ensuite sevrage de 1 ixel 0,50mg et laroxyl 20 gouttes
2mg de témesta en titration et 0,5mg de témesta, 1 havelane, 1 stilnox, 1 xanax 0,50mg en substitution = 80 gouttes de lysanxia
complément: magnésium 300+Boiron, dissolvurol 45g/2 jours/mois, oméga 3, L-tryptophane 1 le soir[/color]
avatar
Rose
Modérateur

Messages : 4620
Date d'inscription : 21/01/2016
Age : 56
Localisation : puy de dôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par leandros le Jeu 17 Nov 2016 - 14:02

zoedelaboissiere a écrit:Bonjour,
tout cela fait froid dans le dos !
ils ne parlent que des benzo, mais je suppose que tout cela vaut également pour les antidépresseurs, vu la difficulté à les arrêter  ...

bonjour,

moi je suis une victime du déroxat(antidépresseur), malheureusement c'est exactement les mêmes symptômes, les mêmes durées, les antidépresseurs agissent sur les neurones comme les benzodiazépines, le corps s'y adapte et a du mal à fonctionner sans, les deux sont des messagers chimiques, après 8 ans d'observations, il n'y a pas de différences
et qu'est-ce que ça doit être les neuroleptiques, dit antipsychotiques !!! il faut fuir la médecine psychiatrique et ne pas suivre son généraliste dans cette voie dramatique, surtout qu'il nous ment à la figure en disant qu'on arrête quand on veut, que ce n'est pas addictif avant de nous annoncer 5 ans plus tard qu'on en a besoin à vie, ce n'est pas de la médecine cela
Heureusement que beaucoup de personnes arrivent à s'en débarrasser sans gros problèmes
la médecine fait des choses formidables avec le progrès, et d'un autre côté nous enfonce littéralement

leandros

Messages : 212
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par admin therese le Ven 18 Nov 2016 - 9:46


_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par bitogno le Ven 18 Nov 2016 - 10:09


Bonjour,

et quand le magnésium nous fais faire une nuit blanche totale et que les vitamines B augmentent encore plus les symptomes quelle stratégie adoptée ?

bitogno

Messages : 279
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par admin therese le Ven 18 Nov 2016 - 10:14

Hello,

A chacun de tester ce qui lui convient ! certains ne supportent rien du tout et je recommande à ce moment là la médecine énergétique , la médecine quantique ...

Biz

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Nuances apportées par Carole Suisse

Message par admin therese le Ven 18 Nov 2016 - 15:09

Re: Interview 2016 Ashton et Lader sur le syndrome de sevrage
Message par Carole Suisse Aujourd'hui à 13:34

Avertissement:
Attention, les sous-titres en français du documentaire The BENZODIAZEPINE Medical Disaster  (https://www.youtube.com/watch?v=44vqsaoTpd0) avec Shane Kenny peuvent prêter à confusion. Les propos des professeurs Ashton et Lader sont beaucoup plus nuancés...

Je vous propose ici une traduction des 10 premières minutes. J'espère que cela pourra déjà dissiper quelques peurs.

Extrait des minutes 00:50 -10:00

Voix off: Les nombreux effets secondaires sont pénibles et angoissants et peuvent durer des années, peut-être de façon permanente. Il y a des preuves qui indiquent des dommages cérébraux permanents que les firmes pharmaceutiques, les agences de santé et les gouvernements ignorent. La professeure Ashton a été rejointe par un autre expert international de premier plan, le professeur Malcolm Lader OBE, qui ont donné une interview exclusive pour ce documentaire pour aider à mettre en lumière cet honteux scandale qui a persisté depuis plus d'un demi siècle.

Pr. Lader: C'est un désastre médicamenteux comme nous en avons eu beaucoup avant et comme nous en aurons encore beaucoup, Mais au moins nous pouvons essayer de rectifier ce désastre ou au moins les effets de ce désastre.

Pr. Ashton: C'est un désastre médical. En réalité, il s'agit d'une pandémie. C'est comme une maladie mondiale de sur-prescription de médicament. Et la raison en est, en partie, le fait que les médecins ne réfléchissent pas à ce qu'ils prescrivent. Il s'agit de la cause numéro un. Deuxièmement, les médecins sont poussé à prescrire par les firmes pharmaceutiques, et pas par la recherche (3)

Pr. Lader: Actuellement, nous avons ce grand groupe de personnes, pour lequel nous essayons de mettre en place des structures pour les aider à sortir de cette médication pour ceux qui le souhaitent. nous avons besoin de développer des méthodes de traitement alternatives qui n'exposent pas les gens à des dangers pharmacologiques et nous devons les dédommager si nous avons fait une erreur.

Voix off: A Newcastle, La professeure Ashton a fondé une clinique pour les victimes des benzodiazépines. Ces médicaments sont des anxiolytiques et des hypnotiques qui soulagent l'anxiété aiguë et l'insomnie. Mais de manière catastrophique, leur usage a été étendu par les médecins et ils sont maintenant utilisés comme relaxant musculaire,  pour traiter la douleur, les blessures sportives, le stress normal de la vie, le deuil, les acouphènes et dans mon cas, ils ont été utilisés pour traiter la maladie de Ménière qui est un problème au niveau de l'oreille interne. Malgré des preuves de plus en plus accablantes de leurs dangers, les médecins, les autorités de santé et les gouvernements ont échoué à protéger les citoyens de ce crime contre l'humanité. De manière incroyable, après plus de 50 ans, il y a, chaque année, de nouvelles victimes dans le monde entier qui sont entraînés par le médecins dans ce vortex de douleur et de souffrance qui pourrait être totalement évité si les prescriptions étaient sévèrement réduites par la loi et que les patients, grâce à la loi, étaient clairement et efficacement avertis des dangers.

Pr. Ashton: Il y avait et il y a toujours une vraie tragédie. Comme je l'ai dit, les gens perdent leurs emplois, leurs revenus, leurs relations, leur mariage.

Pr. Lader: Je pense que ce dont nous avons besoin, c'est un signal d'alarme (un appel au réveil) où nous découvririons des personnes montrant des signes de dommages cérébraux, même s'ils ne sont que fonctionnels, pour commencer. Ceci agirait comme catalyseur.

Voix off: En fait, les firmes pharmaceutiques listent de nombreux effets secondaires. Mais ce qu'elles ne vous disent pas, c'est que pour un nombre significatif de victimes des benzodiazépines, potentiellement des millions à travers le monde depuis plus d'un demi siècle, les symptômes, plus particulièrement les symptômes physiques et douloureux ne partent pas et peuvent devenir handicapants pendant des années.

Interviewer s'adressant à Ashton: Dans certains cas, je pense que vous avez suggéré que 10% à 15% de ceux qui souffrent de ce syndrome de sevrage peuvent avoir un syndrome de sevrage prolongé. Les symptômes persistent plus d'une année et parfois pendant des années et peut-être même de manière permanente.

Pr. Ashton: Oui, c'est seulement une estimation. Il y en a certains qui ne semblent pas récupérer pleinement, mais la plupart d'entre eux perdent leur anxiété. Mais il y a des personnes qui ont toujours des douleurs musculaires, des spasmes musculaires. En réalité, il s'agit essentiellement d'éléments physiques, mais ils ont perdus leur anxiété, leur dépression, leurs cauchemars,... Le système mental [récupère], alors que les symptômes physiques tendent à être à long terme.

Pr. Lader: Oui, mais c'est encore plus débattu. Ce que nous appelons le syndrome de sevrage persistant. Avec la Professeure Ashton, nous l'avons décrit, il y a de nombreuses années et nous nous inquiétions de cela. Maintenant, j'ai posé quelques critères fermes. J'ai dit qu'il devrait y avoir une condition dans laquelle une personne stoppe la médication et développe un syndrome de sevrage avec les symptômes que j'ai précisément mentionnés, mais que ces symptômes persistent. Je n'ai pas vu cela apparaître plus tard dans un syndrome séparé, après un intervalle où il n'y avait pas de symptômes. Mais il existe des variations sur ce sujet.

Pr. Ashton: Certaines personnes ont des dégâts permanents..... euhh...., ont le sentiment d'avoir des symptômes permanents. Nous ne connaissons pas la cause de ces symptômes, personne ne s'y est intéressé. Par conséquent, nous devons faire des recherches là-dessus, mais nous ne l'avons pas fait.

Interviewer s'adresse à Ashton: Comme vous le savez, je souffre moi-même d'effets secondaires à long terme des benzodiazépines. Cela signifie que je ne peux plus marcher beaucoup et dans certains cas, je ne peux plus marcher du tout. Je souffre de courants électriques qui se propagent dans mon corps et également de chocs électriques. Est-ce que c'est courant? Avez-vous déjà rencontré ce genre de symptômes dans votre travail?

Pr. Ashton: Oui, assurément et ce sont ceux-là qui semblent être permanents. Ce qui est intéressant est que dans cette ère où tout le monde prend des antidépresseurs, des ISRS comme le Prozac peuvent produire des effets similaires, y compris cette sensation électrique. Et on se demande si on arrive à se débarrasse des benzodiazépines si un autre ensemble de médicaments ne prendra pas la relève et serra tout aussi mauvais [rire nerveux]. Assurément des substances comme le Prozac qui ont une action à court terme. Et oui, j'ai rencontré des patients qui présentaient une sorte de migraine explosive, comme s'ils avaient un courant électrique qui montait et qui explosait comme un coup de tonnerre sous la pluie, oui.

Interviewer s'adresse à Lader: Il y a aussi des cas qui se présentent où des gens ont des symptômes qui ne partent pas. Ils souffrent de syndrome de sevrage et les symptômes peuvent se prolonger et se poursuivre pendant une année et peut-être même de manière permanente.

Pr. Lader: Oui, je reçois encore assez fréquemment des e-mails de personnes du monde entier, qui me disent qu'elles se ont sevrées de tranquillisants ou de somnifères, de leur Valium, de leur Ativan, de leur Klonopin, peu importe. Elles développent des symptômes et ces symptômes ont persisté généralement un peu moins [longtemps], mais ils peuvent ne pas s'en aller après plusieurs années.

Voix off: Uniquement en Grande Bretagne, on estime que près d'une demi million de personnes se voient prescrire des benzodiazépines sur le long terme. Il sont certainement nombreux à être effrayés à l'idée de les arrêter, à cause des effets secondaires épouvantables. Et même lorsqu'ils prennent le médicament, ils peuvent souffrir de manque à cause de la tolérance. Récemment, une étude importante a montré que les utilisateurs à long terme ont 50% de risques en plus de développer la maladie d'Alzheimer. Les sérieuses nuisances à long terme causées par les benzodiazépines sont comparées au scandale infâme du Thalidomide.

Interviewer s'adresse à Ashton: Ces effets secondaires prolongés ou permanents des benzodiazépines n'ont jamais été pleinement étudiés. Une victime importante appellée Granger a dit que c'était un scandale comme celui du thalidomide.

Pr. Ashton: Oui, vous pourriez le comparer au scandale du thalidomide. Il est probablement plus général. Et le service de la santé et le gouvernement et dans une certaine mesure les médecins qui l'ignorent, oui. Et assurément c'était une tragédie, mais c'en est toujours une, comme le thalidomide. Mais comme il l'a dit, [une tragédie] cachée, parce que les gens vous disent "oh vous avez l'air bien", mais ils ne savent pas comment vous vous sentez à l'intérieur.

Pr. Lader: Les résultats sont là...

Interviewer s'adresse à Lader: dans les années quatre vingt, vous avez dit à la BBC que se sevrer des benzodiazépines était bien plus difficile que se sevrer de l'héroïne.

Pr. Lader: Oui, c'est vrai et je collabore souvent avec des collègues qui travaillent avec des personnes qui ont des problèmes de dépendance avec les benzodiazépines, mais aussi des problèmes de dépendance avec l'héroïne, la cocaïne, les amphétamines, peu importe, et nous avons découvert qu'il était en fait plus facile pour ces personnes de se sevrer de l'héroïne, avec aide, que d'arrêter les benzodiazépines.

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par bitogno le Ven 18 Nov 2016 - 15:39

Carole je te laisse le soin de tout retraduire si tu le souhaite et si tu en as le temps, tu n'as qu'a me le dire.

Tu pourrais même traduire les 12minutes que j'ai coupé de scenes car je n'arrivais pas à bien entendre ce qui etait dit et sa parlait juste de l'histoire des benzos comment ils ont été découvert, de tableau statistiques d'empoisonnements pi le cas d'une autre personne en syndrome prolongé qui a gagné un procés contre la justice etc , je te file le lien de la video originale :
https://vimeo.com/188181193

bitogno

Messages : 279
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par admin therese le Sam 19 Nov 2016 - 9:32

https://vimeo.com/188181193

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par bitogno le Sam 19 Nov 2016 - 10:55

tu peux supprimer ce post j'ai supprimer la video

bitogno

Messages : 279
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par Invité le Sam 19 Nov 2016 - 20:21

bitogno a écrit:tu peux supprimer ce post j'ai supprimer la video, aprés tout ca n'avance a rien de regarder des choses comme sa sa fait pas avancer les choses sa mene a rien de savoir que des gens ont des degats au cerveau et que j'en fais partie

Carole la retraduira si elle veut comme sa tout le monde est content

bah non faut pas , c'est très bien traduit je trouve .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par admin therese le Ven 22 Sep 2017 - 10:54

xx

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum   ***
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phyto - plantes adaptogènes - sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
manuel de sevrage / suivi / erreurs /Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE REGLES de sevrage OUBLI de sa dose

Sevrage des antidépresseurs
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t812p100-conseils-pour-se-sevrer-d-un-ad-effexor-difficile#182939
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743

http://psychotropes.info/wordpress/sevrage-psychotropes/

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1517-liens-sous-signature-de-therese#182404
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Benzodiazépines , le désastre médical 2016 et cerveau et dépendance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum