Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Danger addictif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Danger addictif

Message par admin therese le Sam 18 Juin 2011 - 18:04

http://www.youtube.com/watch?v=ZQvOTLMdTsI



D 'où l’intérêt d'un forum pour se sortir de cette spirale INFERNALE!!!!


Dernière édition par admin therese le Jeu 1 Mar 2012 - 18:05, édité 1 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 36360
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

addictif oui !!mais pas reconnu par le corps médical

Message par Aude le Mer 22 Juin 2011 - 9:56

C'est telllement vrai , j'ai cru reconnaître Ysoline, à mon avis c'est son cas , si elle a réussi à se sevrer en 13 mois ,c'est formidable !
j'en suis heureuse pour elle.
Cependant,
Comment et pourquoi ,moi je n'y arrive pas ?
De plus voici bientôt 2 ans que je rame en ce sens.

Certes, Il faut dire que moi j'en ai pris presque tout au cours de ma vie, si ce n'etait pas des benzos c'était des neuroleptiques ou barbituriques, AD ,
toutefois pas à hautes doses ,ni continuellement , alors..........
Bon ! cela fait 23 ans cette année que je suis sous cette saleté de molécule de Prazépam et
Je peux diminuer ma dose de moitié ,même plus , en substituant avec de la phytothérapie .
Néanmoins, sans rien NON !
c'est impossible, LA VIE n'est plus une VIE !!!
Ne me lisez pas, effacez mon message bien vite sinon ,je brise l'espoir de sevrage.

Je vous dis "Bon courage à toutes et tenez bon !
je vous embrasse bien affectueusement.

Aude
avatar
Aude

Messages : 914
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Berry, pays de george sand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par Corinne le Mer 22 Juin 2011 - 14:24

Aude,

Je ne pense pas que le problème soit la durée de prise ou pas. Je crois que tout est dans la dépendance dévellopée lors de la prise et nous ne sommes hélas pas égaux en cela. Je te rappelle que je n'ai pris des benzos que pendant 6 mois et ma dépendance est énorme et moi, aussi je suis en sevrage depuis 2 ans pour n'en être encore à 10mg. Maintenant, je m'intérroge sur le fameux pouvoir du mental. Je m'explique ! Mon médecin me dit et me ressasse que je suis rentrée dans une sorte de délire hallucinogéne ( je la cite !!) et que du coup, je me provoquerai ces symptomes !!! Sur le coup, je l'ai trouvé vraiment outrancière ! et puis, j'ai pensé à ma démarche et je ne peux nier que comme je pense que le lysanxia m'empoisonne et bien peut être que mon cerveau, m'indique par divers maux que mon empoisonement est réel. Je crois foncièrement à la dépendance physique face à ces molécules mais nous avons toutes dévelloppé une forme de dépendance psychique. Le lysanxia m'empoisonne donc, dans mon esprit, je me sens piégée donc, j'ai mal !! j'essaie donc de ne plus écouter mon corps et de me focaliser sur autre chose que mes maux !! dur, dur !!! mais, je suis en plein questionnement. Je vois que tous ceux qui ont commençé leur sevrage après moi, en sont à la fin... pas moi !! Pourquoi !! Bon, cela ne remets pas en cause ma démarche, je veux vivre sans et je vivrais sans !! mais, cela porte à réfléchir !
voilà, petit questionnement du mercredi
Ana
avatar
Corinne

Messages : 958
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 47
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par Aude le Mer 22 Juin 2011 - 17:55

Merci Ana !
d'avoir pris le temps de répondre à ma question , à mes questionnements si l'on peut dire..plûtot..
En effet ,nos médecins respectifs mettent en doute notre dépendance à cette molécule et ils nous feraient passer pour des menteuses ou malades mentales ou affabulatrices , hystériques pourquoi pas Embarassed

Non, ça c'est lourd à porter, il est certain que que tu es pleine d'espoir,je le vois à tes écrits , ce qui m'en donne un peu et je t'en remercie sincèrement .
cependant ,en ce qui me concerne , le doute s'installe rudement.
De plus ,mes troubles sont très lourds à porter chaque jour , chaque nuit
et je les redoute , plus que jamais.

Bon,je vais me remetre en question à nouveau et tenter d'avancer si je peux.
Bon courage à toi, chère Ana.

Aude
avatar
Aude

Messages : 914
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Berry, pays de george sand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par fraginfo le Lun 4 Juil 2011 - 12:57

Aude a écrit: C'est telllement vrai , j'ai cru reconnaître Ysoline, à mon avis c'est son cas , si elle a réussi à se sevrer en 13 mois ,c'est formidable !
j'en suis heureuse pour elle.
Cependant,
Comment et pourquoi ,moi je n'y arrive pas ?
De plus voici bientôt 2 ans que je rame en ce sens.

Certes, Il faut dire que moi j'en ai pris presque tout au cours de ma vie, si ce n'etait pas des benzos c'était des neuroleptiques ou barbituriques, AD ,
toutefois pas à hautes doses ,ni continuellement , alors..........
Bon ! cela fait 23 ans cette année que je suis sous cette saleté de molécule de Prazépam et
Je peux diminuer ma dose de moitié ,même plus , en substituant avec de la phytothérapie .
Néanmoins, sans rien NON !
c'est impossible, LA VIE n'est plus une VIE !!!
Ne me lisez pas, effacez mon message bien vite sinon ,je brise l'espoir de sevrage.

Je vous dis "Bon courage à toutes et tenez bon !
je vous embrasse bien affectueusement.

Aude
Bonjour Aude, je suis dans le même cas que toi, tu vas y arriver, ne désespère pas, j'ai pris un tas de saloperies pendant des décennies. Maintenant, même pour un dafalgan, je fais attention.
Il faut tester ces compléments alimentaires.
Le yoga et la méditation peuvent t'apporter beaucoup, ils jouent sur le mental mais aussi sur le corps.
Allez, courage.
Bises
Sylvie
avatar
fraginfo

Messages : 97
Date d'inscription : 12/06/2011
Age : 60
Localisation : Montauban

http://echangeraveclesmots.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par regine le Lun 4 Juil 2011 - 21:43

je pense qu 'il y a une dependance psychique
aussi qu'on devellope par rapport a ces medicaments
la peur de les laisser le degout
je ne met pas du tout en doute la dependance physique
je me pose des questons moi aussi en ce moment
bisous a toutes bonne nuit Sleep
regine
avatar
regine

Messages : 202
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 58
Localisation : barcelone

Revenir en haut Aller en bas

coucou à toutes,

Message par Aude le Mer 6 Juil 2011 - 17:19

Me revoilà, un petit bonjour à vous toutes et tous !! Et vous dire que je me maintiens , c'est difficile...
mais je fais une pause momentanée de mon sevrage Benzo,car je dois me sevrer de mon Beta bloquant, Avlocardyl ,on va tenter de changer pour Flécaine , car mon coeur est un peu fatigué par ce sevrage un peu butal du début, bien avant avant que je connaisse le forum de Ysoline,en septembre 2009.
Sinon, les insomnies étaient présentes et rebelles jusquà hier, dur ,dur ....
Ah en ce qui concerne la dépéndance , oh ça c'est bien réelle , tant physique que psychique.
A bientôt!!
je ne vous oublie pas ,mais beaucoup d'ennuis de santé de toutes parts m'ont très fatigué.
Bon courage à vous tous et
gros bisous.

Aude
avatar
Aude

Messages : 914
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Berry, pays de george sand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par Corinne le Mer 6 Juil 2011 - 17:45

Contente de te lire, je me faisais du souci !! Je suis peinée de voir que toi aussi tu as eu ou tu as encore des soucis de santé... Maintenir le cap est vraiment difficile, et je suis bien plaçée pour te comprendre. Je pense aussi faire une pause dans le sevrage de quelques semaines... Je suis aussi épuisée par ces longs mois de sevrage. Bon, je te laisse et j'espère avoir de tes nouvelles prochainement.
Amitiés
Ana
avatar
Corinne

Messages : 958
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 47
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par Aude le Jeu 7 Juil 2011 - 0:06

Bonne nuit Ana et merci ,
je vais retrouver mon lit et espérer dormir tranquillement...Sans extasystoles ??

Prends soin de toi aussi et
Fais de beaux rêves
à bientôt
Amitiés

Aude cat
avatar
Aude

Messages : 914
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Berry, pays de george sand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par fraginfo le Jeu 7 Juil 2011 - 13:20

ana a écrit:Aude,

Je ne pense pas que le problème soit la durée de prise ou pas. Je crois que tout est dans la dépendance dévellopée lors de la prise et nous ne sommes hélas pas égaux en cela. Je te rappelle que je n'ai pris des benzos que pendant 6 mois et ma dépendance est énorme et moi, aussi je suis en sevrage depuis 2 ans pour n'en être encore à 10mg. Maintenant, je m'intérroge sur le fameux pouvoir du mental. Je m'explique ! Mon médecin me dit et me ressasse que je suis rentrée dans une sorte de délire hallucinogéne ( je la cite !!) et que du coup, je me provoquerai ces symptomes !!! Sur le coup, je l'ai trouvé vraiment outrancière ! et puis, j'ai pensé à ma démarche et je ne peux nier que comme je pense que le lysanxia m'empoisonne et bien peut être que mon cerveau, m'indique par divers maux que mon empoisonement est réel. Je crois foncièrement à la dépendance physique face à ces molécules mais nous avons toutes dévelloppé une forme de dépendance psychique. Le lysanxia m'empoisonne donc, dans mon esprit, je me sens piégée donc, j'ai mal !! j'essaie donc de ne plus écouter mon corps et de me focaliser sur autre chose que mes maux !! dur, dur !!! mais, je suis en plein questionnement. Je vois que tous ceux qui ont commençé leur sevrage après moi, en sont à la fin... pas moi !! Pourquoi !! Bon, cela ne remets pas en cause ma démarche, je veux vivre sans et je vivrais sans !! mais, cela porte à réfléchir !
voilà, petit questionnement du mercredi
Ana
Ana et Aude, je ne réponds que maintenant car je ne peux pas toujours me concentrer. C'est ton toubib qui a un problème psychique, Aude, pas toi!
Le lysanxia est une substance très addictive, c'est reconnu, la preuve n'est plus à faire. Ce qui fait la différence, si différence il y a, c'est le métabolisme, moi aussi, je suis sans cesse en plein questionnement et si j'arrive parfois à lâcher le mental, c'est grâce au yoga et la méditation (en toute humilité).
Ces molécules sont très déstabilisantes, et on n'est totalement sevré que lorsque l'on a débarrassé le corps de la toxine; malheureusement on ne peut le faire que lorsque le sevrage du médicament est fini et encore avec beaucoup de précautions car c'est un travail de détoxification qui fait travailler le foie de façon abondante.
Je pense que tes démarches vont toutes dans le bon sens, tu n'as pas plus de difficultés que moi. J'ai eu des neuroleptiques arrêtés brutalement, des somnifères arrêtés ou augmentés brutalement, mon cerveau a fait un burn out!
Je fais comme toi, je m'accroche aux branches, et j'essaie les gabas haute dose+le complexe HX4 serenity pour les fixer, ainsi que le chardon marie + artichaut que je viens de recevoir.
Le problème c'est que j'ai très peu d'appétit, alors j'ai du mal à manger les aliments qu'il me faut. Je charge en oméga 3 en prenant une poignée de fruits secs tous les jours.
Il y a une phrase que m'a dite un jour un ami et que j'aime bien: "nous sommes tous des funambules..."
Même lorsque l'on n'est pas intoxiqué par les médicaments, d'autres événements peuvent nous perturber, il existe un maître-mot en méditation: "le lâcher prise"; j'y arrive parfois, pas souvent. J'ai un immense travail à faire là-dessus.
Alors je pleure souvent, je relâche mes émotions, j'évite de me cramponner à des convictions, ce n'est pas facile.Ana
Dis-toi que c'est la seule solution, continuer ton sevrage avec la sagesse naturopathique qui te caractérise et laisser venir les choses, elles ont leur place dans notre vie.
Aude, je te souhaite bon courage dans ce passage que j'entends difficile.
C'est en toute amitié que je vous fais de gros bisous.
Sylvie
avatar
fraginfo

Messages : 97
Date d'inscription : 12/06/2011
Age : 60
Localisation : Montauban

http://echangeraveclesmots.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par Aude le Jeu 7 Juil 2011 - 20:15

Merci et Bonsoir Sylvie , pour ta longue réponse explicative que j'admets ,

Toutefois étant donné que chaque individu est unique ,
les solutions ,les remèdes , les
thérapies seront différentes aussi.

Moi ,je vous avoue que mon corps ainsi que mon cerveau n'en pouvait plus de ce sevrage et je dois faire une pause et c'est ce que je fais actuellement, car mon coeur ayant des problèmes, ce sevrage mal mené au début l'a un peu altéré.
Je précise bien , au début seulement , en septembre 2009 sous la houlette de mon médecin traitant qui m'en a fait diminuer de trop brutalement.

Et, maintenant j'en paye les pots cassés!!!

Bon ,je sais , mon médecin est tel qu'il est, cependant à l'époque, voici 23 ans , j'en ai eu besoin de cette thérapie avec des benzos , cependant il aurait été bon de la diminuer plus tôt .

Hélas ,ce qui est fait, est fait, comme dit mon acupunctrice , donc je ne veux plus remuer le couteau dans la plaie .

Bon courage à toi pour ce sevrage et encore merci ;
Je t'embrasse et te souhaite une bonne nuit.

Aude
avatar
Aude

Messages : 914
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Berry, pays de george sand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Danger addictif

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum