Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Antidépresseurs , à qui profite le crime ? ne pas toucher au métabolisme de la sérotonine - Nourrir ses NEURONES

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antidépresseurs , à qui profite le crime ? ne pas toucher au métabolisme de la sérotonine - Nourrir ses NEURONES

Message par admin therese le Lun 27 Avr 2015 - 14:27

.............. ...................Like a Star @ heaven AD et sérotonine
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1326-1-antidepresseurs-a-qui-profite-le-crime-ne-pas-toucher-au-metabolisme-de-la-serotonine#86993
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1224-stop-depression-7-strategies-en-cas-de-depression-et-illusion-des-antidepresseurs-la-serotonine?highlight=serotonine




TABLE des MATIÈRES :
1 AD , à qui profite le crime ? ne pas toucher au métabolisme de la sérotonine
2 Métabolisme de la sérotonine
3 Précurseurs de sérotonine naturels et non chimiques + vitamines B pour assimiler
4 Acide folique : préférez les folates et vitamines B : complexes
5 Danger des médicaments sérotoninergiques ainsi que des compléments alimentaires
6 Remplacer les médicaments sérotonigergiques  - OCYTOCINE
7 Mélatonine : précautions
8 Anti-dépresseurs , et si on arrêtait ? *COMPLEXES vitamines  B -les OROTATES
9 Les habitudes de vie et les troubles de l'humeur

10 SOMNIFÈRES, ANTIDÉPRESSEURS, ANXIOLYTIQUES, CALMANTS...
LE VÔTRE EST-IL DANGEREUX ? REMPLACER un AD

11 Nourrissez vos NEURONES

Ce lien est couplé avec celui-ci :  Like a Star @ heaven  Manuel des aides au sevrage :
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t185-manuel-des-aides-au-sevrage

Like a Star @ heaven AD : à qui profite le crime ?
https://lesbrindherbes.org/2013/02/24/antidepresseur-a-qui-profite-le-crime/

Pourquoi de plus en plus de personnes s’immolent, se suicident?? Grandes questions!
D’où mon intêret de vous faire part de quelques documents prouvant qu’encore une fois, les anti dépresseurs sont très dangereux.

Like a Star @ heaven introduction aux antidépresseurs

« Presque tous les antidépresseurs, y compris les ISRS et les tricycliques
ont des effets
*stimulants analogues aux  Like a Star @ heaven amphétamines »
« Effets Principaux : stimulants principalement, similaires à ceux des amphétamines ,* aggravant les Symptômes de la dépression«    professeur breggin

« L’effet des antidépresseurs peut se rapprocher de celui de** l’ecstasy qui provoque le *relâchement de grandes quantités de sérotonine aux terminaisons nerveuses des neurones »

antidépresseurs :
« Toutefois, nous maintenons que les effets positifs que les patients rapportent proviennent de l’effet stimulant, semblable à l’amphétamine, la nature de ces médicaments psychotropes.

Ne jamais stopper ces drogues très très addictives brusquement !!!!

Les antidépresseurs sont d’autre part :
« Reconnus pour être similaire à des
 Like a Star @ heaven neuroleptiques (anti-psychotiques) ils induisent les mêmes effets secondaires. »
Dans son livre Psychiatric Drugs: Hazards to the Brain(Médicaments Psychiatriques: Dangers pour le cerveau),
le Dr. Breggin appelle les soi-disant antidépresseurs « Des neuroleptiques déguisés » (p. 166).

Les dangers des antidepresseurs sur le net : seropam, seroplex, zoloft, deroxat, prozac, foxyfral, norset, ixel, cymbalta, laroxyl…

Antidépresseurs ISRS associés au
 Like a Star @ heaven cancer du sein

Les antidépresseurs augmentent le risque :
Like a Star @ heaven   d’accident vasculaire cérébral.

antidépresseurs :
Like a Star @ heaven mortalité au cours d’une période de neuf ans après le premier traitement.
Les résultats de cette étude montrent que, chez les personnes de plus de 65 ans, le traitement par antidépresseur est significativement associée à un risque accru de mortalité à long terme, en particulier de causes cardiovasculaires
Venlafaxine, Effexor*, et risque mort subite d’origine cardiaque
soulignent les risques cardiovasculaires de la venlafaxine, tachy-arythmie,  hypertension en utilisation normale

Lien entre les antidépresseurs et le  Like a Star @ heaven diabète de type 2

Les antidépresseurs créez des  Like a Star @ heaven états anormaux du cerveau (public libray of sciences)

Like a Star @ heaven Principes des addictions psychiatriques
ISRS, Effets principaux : principalement stimulants, similaires à ceux des amphétamines ,  Like a Star @ heaven aggravant les symptômes de la dépression

Presque tous les antidépresseurs, y compris SSRIs et tricycliques ont des effets stimulants analogues aux amphétamines
« depuis que j’ai cessé de prendre ces antidépresseurs, la dépression est partie ! » explique jean-luc Delarue
Cocaïne, alcool, antidépresseurs  : « Le plus difficile a été l’arrêt des antidépresseurs »

syndrôme prolongé de sevrage aux antidépresseurs
syndrôme prolongé de sevrage aux psychotropes
Tous les antidépresseurs engendrent une dépendance
» La preuve, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, le risque de dépendance vis-à-vis des antidépresseurs figure sur les boîtes de médicaments. Pas en France. » E Zarifian

Dyskinésie tardive / dystonie, Parkinsonisme, akathisie.

L e syndrome  Like a Star @ heaven sérotoninergique est une condition potentiellement mortelle causée par un excès de sérotoninergiques

Les pilules qui tuent
antidépresseurs, benzodiazépines, somnifères

Les antidépresseurs sont inéfficaces
Comment les laboratoires pharmaceutiques nous ont fait croire à leurs « pilules du bonheur ». Des médicaments à l’efficacité incertaine et qui ne sont pas sans risques

Allez voir un psychiatre est la chose la plus dangereuse qu’une personne puisse faire. professeur peter Breggin

Les antidépresseurs Communs prescrits sont extrêmement dangereux pour certains.
SSRI comprenant Paxil (deroxat), Lexaprol, Zoloft, Celexa, Effexor, et Prozac, avec d’autres antidépresseurs tels que Wellbutrin, ont été liés avec le suicide, l’ideation suicidaire et la violence chez les enfants et des adolescents

Dyskinésies Tardive/ Dystonia (mouvements corporels graves troubles, le plus souvent permanentes), parkinsonisme (un signe d’avenir de la maladie de Parkinson) et Akathisia (un moteur neurologique sévère manie / l’agitation qui peut conduire au suicide

Site des victimes des antidépresseurs (Canada)
Ma fille avait 15 ans lorsque, à mon insu, on lui a prescrit un antidépresseur et un antipsychotique suite à une opération au genou. Ce fut le début d’un long cauchemar qui l’amènera jusqu’au suicide..

But : Rendre les gens conscients du cauchemar des effets secondaires qui peuvent être causés par des antidépresseurs.

Dysfonctionnement sexuel induit aux antidepresseurs

La classe des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS) semble être celle ayant le plus de propension à causer une Like a Star @ heaven dysfonction sexuelle. Les études publiées suggèrent que 30 à 60% des patients traités avec un ISRS peuvent présenter une dysfonction
Dysfonction sexuelle de la femme associée aux antidépresseurs
Différentes études laissent entendre que de 30 à 70 % des patientes prenant des ISRS vivent une dysfonction sexuelle associée aux antidépresseurs et que cela représente un facteur majeur de non-respect du traitement.

akathisie
Certains chercheurs et des médecins croient que l’akathisie est le principal déclencheur de la violence impulsive chez certaines personnes qui prennent des ISRS
**Akathisie
maladie iatrogène, véritable torture chimique
akathisie
Ce type de minimisation ne change cependant rien à la réalité : les antidépresseurs sont un moyen mais aussi une cause de suicide – et c’est l’akathisie, ce trouble neurologique occulté, qui joue le rôle de facteur déclenchant.

Ouvrir le lien ...

Like a Star @ heaven
http://antidepressantwithdrawal.info/fr/syndrome.html

Qu'est-ce que le SYNDROME DE SEVRAGE PROLONGE ?
Pour des personnes qui ont longtemps pris des antidépresseurs (plusieurs années), une fois qu'elles arrêtent, il apparait un syndrôme qui peut durer des années, on appelle cela le syndrôme de sevrage prolongé. Ces symptômes sont souvent très éprouvants la première année voire deux. Les symptômes peuvent être des spasmes musculaires, de la tension, tremblements, gastro, insomnie, vertiges, vision focus, ébriété, démangeaisons, ataxie, pseudo fibromyalgie, problèmes urinaires, dépersonnalisation/déréalisation, sensations d'aiguilles, de l'anxiété, dépression, akathisie, agoraphobie, tocs, des dérèglements hormonaux, des dérèglements de tout ce qui se fait automatiquement(pression sanguine,battements cardiaques, salive), hypersensibilité à certains aliments, à la lumière, aux sons, acouphènes... Heureusement, avec le temps, ces symptômes sont de moins en moins intenses et certains finissent par disparaître.


Dernière édition par admin therese le Lun 9 Oct 2017 - 18:02, édité 45 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

2 Déséquilibre du Métabolisme de la sérotonine

Message par admin therese le Lun 27 Avr 2015 - 14:33

Like a Star @ heaven
http://www.opimed.org/IMG/Extraits.pdf

"Quand vous regardez ces tireurs dans les écoles, déclarait un psychologue au journal, certains étaient sous Luvox, Prozac, Ritaline etPaxil. »
Il serait intéressant de rechercher l’existence d’une éventuelle corrélation entre ce qui se passe dans les écoles de notre pays et l’usagede la Ritaline chez nos adolescents.

Like a Star @ heaven Bilan des effets dangereux des antidépresseurs ISRS  Like a Star @ heaven

Dans une réunion du Comité consultatif pédiatrique organisée par laFDA en 2004
la Dre Ann Blake Tracy, directrice de l’InternationalCoalition for Drug Awareness, une association internationale de surveillance de la toxicomanie, s’exprima en ces termes :

« Cela fait douze ans et demi que j’apporte aux tribunaux mes  Like a Star @ heaven témoignages d’expert dans les procès impliquant des affaires avec ce type de drogues.
Il est clair, depuis le début des recherches sur la  Like a Star @ heaven sérotonine,que la chose la plus Like a Star @ heaven  grave qui puisse être faite contre le système sérotoninergique est de déséquilibrer sa capacité à *métaboliser la sérotonine, c’est pourtant ainsi que fonctionnent les antidépresseur ISRS.

Les recherches montrent depuis plusieurs décennies que le  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven déséquilibre du métabolisme de la sérotonine entraîne:

Like a Star @ heaven des cauchemars, des éruptions cutanées, des  Like a Star @ heaven migraines, des  Like a Star @ heaven douleurs cardiaques, des  Like a Star @ heaven difficultés respiratoires, des complications pulmonaires,  Like a Star @ heaven hypertension et Like a Star @ heaven  l’anxiété qui se manifestent sans aucune raison, la dépression, le suicide, en particulier des actes suicidaires très violents ainsi que des tentatives de suicides répétées,

Like a Star @ heaven l’hostilité, la perpétration de meurtres violents,d’incendies, les toxicomanies comme le besoin insatiable d’alcool et d’autres drogues, Like a Star @ heaven  la psychose,  Like a Star @ heaven les manies, des maladies du cerveau,l’autisme, l’anorexie, la conduite automobile irresponsable, la maladie d’Alzheimer, des comportements impulsifs où l’on perd la notion de la faute, et des comportement antagonistes.

Comment a-t-on pu penser qu’il pouvait être thérapeutique de provoquer chimiquement ces réactions, cela me dépasse ;
pourtant ces réactions,qui résultent de a généralisation de ces drogues, sont précisément ce que nous observons dans notre société depuis ces quinze dernières années


Dernière édition par admin therese le Dim 28 Mai 2017 - 8:40, édité 6 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

3 Précurseurs de sérotonine naturels et non chimiques + vitamines B pour assimiler

Message par admin therese le Lun 27 Avr 2015 - 16:12

Les précurseurs de sérotonine naturels aident le cerveau à fabriquer la sérotonine et n'entrainent pas les effets secondaires des AD .

Like a Star @ heaven Outre le millepertuis dont il faut bien regarder les contre-indications ,

http://www.santenatureinnovation.com/dossiers/ABE-dossier-fev-101.pdf
1 Dépression : le traitement efficace négligé par les médecins

*liens sur le millepertuis :
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/search?search_keywords=millepertuis


Like a Star @ heaven il y a les granions de L.tryptophane et de lithium ( en pharmacie ) Rien à voir avec le lithium chimique .
http://www.granions.fr/oligotherapie/oligo-elements/medicaments-oligo.html

L'orotate de lithium (naturel)
L'acide folique naturel : le chimique est dangereux .
Le curcuma .

Et d'autres...

Quel curcuma utiliser ? le curcuma draine

http://www.julienvenesson.fr/pourquoi-le-curcuma-ne-marche-pas/
De nombreuses personnes prennent un complément alimentaire de curcuma, persuadées que celui-ci leur apporte de nombreux bénéfices. Pourtant la manière dont le curcuma est utilisé le rend souvent totalement inefficace. Découvrez pourquoi et comment y remédier.

http://www.nutriting.com/nu-shop/nucurcumahd/
NuCurcumaHD est un complément alimentaire à base de curcuma à haute digestibilité.
Il s’agit d’un complexe de curcuma associé à des phytosomes (petites molécules de graisses), qui permettent une stabilité optimale dans l’intestin, et une absorption jusqu’à 29 fois supérieure comparativement à du curcuma standard.
Une biodisponibilité sans équivalent, qui permet enfin à l’organisme de profiter pleinement de tous les bienfaits du curcuma.


Dernière édition par admin therese le Lun 9 Oct 2017 - 18:05, édité 15 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

4 Acide folique préférez les folates et VITAMINE B : COMPLEXES à utiliser

Message par admin therese le Mar 28 Avr 2015 - 7:38

Like a Star @ heaven acide folique et vitamine B9


L’Enquête Complète sur le Folate :
Est-ce que votre petit-déjeuner vous donne le cancer ?

*Depuis 15 ans, bon nombre de nos aliments sont enrichis en vitamine B9. En particulier ceux du petit-déjeuner. Cette initiative des agences sanitaires partait d’une bonne intention : réduire les malformations chez les nouveau-nés.

Mais on découvre aujourd’hui que c’est une arme à double tranchant. Car il existe en réalité deux types de vitamine B9.

*Ne vous trompez pas de vitamine B9
Peu de gens connaissent bien la vitamine B9. Or cette ignorance peut coûter cher.

La vitamine B9 a un rôle essentiel tout au long de la vie. Particulièrement aux périodes d’activité métabolique intense, comme le développement du fœtus, l’enfance et l’adolescence.

La vitamine B9 sert à la production de nouvelles cellules. Sans vitamine B9, la production du matériel génétique (ADN, ARN) est fortement ralentie. Même problème avec les acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire [1].

*La vitamine B9 intervient dans la synthèse des neuromédiateurs pour le système nerveux. Et pour le développement du système immunitaire.

Les premières cellules à subir une carence en vitamine B9 sont les cellules à fort taux de renouvellement. Les cellules de l’intestin, du foie, de la peau, les globules rouges et blancs.

Un manque de vitamine B9 se traduit par de l'anémie (carence en fer dans le sang), dommages sur les muqueuses (comme les gencives), troubles digestifs et neurologiques.

Pourtant, prendre de la vitamine B9 en complément alimentaire peut être très *néfaste pour la santé. Je vous expliquerai pourquoi.

Vitamine B9 pour le fœtus
Pour la femme enceinte, la vitamine B9 n’est pas à négliger. Seule la mère peut fournir à son enfant les réserves de vitamine B9 nécessaires à son bon développement.

Un déficit de vitamine B9 provoque des anomalies du développement du placenta et de la circulation sanguine, mais aussi des problèmes de développement du fœtus et surtout des anomalies de fermeture du tube neural (ou spina bifida).

Ce danger touchait tellement de nouveau-nés qu’à partir de 1998, 42 pays ont obligé l’industrie agro-alimentaire à enrichir en vitamine B9 les farines, pains, pizzas, biscuits, muesli, céréales du petit-déjeuner (également en barres), boissons chocolatées, lait en poudre, fromages industriels, bouillon-cube, etc [2].

Suite à une carence en vitamine B9, le fœtus risque aussi :

une anencéphalie (absence de crâne, de système nerveux, de capacité à ressentir la douleur, d’entendre, de voir, et d’apprendre) ;

un retard de croissance ;

une naissance prématurée.

La vitamine B9 est particulièrement importante dans l’intervalle de 2 mois avant la conception à 1 mois de grossesse. C’est pourquoi, dès qu’une jeune fille atteint l’âge d’enfanter, elle devrait surveiller ses apports en vitamine B9.

Malgré tout, en  2010, 3 mères sur 4 n’avaient pas pris de complément de vitamine B9, ou alors trop tard pendant leur grossesse [1].

Cela n’a heureusement pas empêché l’incidence de malformations liées à un déficit de vitamine B9 chez les bébés de diminuer d’au moins 1/3 aux Etats-Unis depuis 15  ans [3], et de 46% au Québec.

Aujourd’hui, l’incidence des anomalies de fermeture du tube neural est d’une de 1 grossesse sur 1000 (en France) [1].

2 vitamines B9 : folate et acide folique
Like a Star @ heaven Il existe 2  formes de vitamine B9 : la vitamine B9 naturelle qu’on trouve dans les aliments et l’acide folique qu’on trouve dans la plupart des compléments alimentaires et dans tous les aliments fortifiés.

De nombreux professionnels de la santé vous expliqueront que les 2 formes sont proches.

Ce n’est pas faux.

Mais elles ne sont pas équivalentes. Il existe une différence de taille (!) entre les  2 :

Like a Star @ heaven La vitamine B9 naturelle des aliments regroupe en fait un ensemble de substances qu’on appelle « folates ». Chimiquement, il s’agit de la famille des tétrahydrofolates, naturellement présents dans l’alimentation : jaune d’œuf, foies, levure alimentaire, brocolis, épinards, persil, soja. Attention, la cuisson prolongée détruit les folates.

L’acide folique est synthétique. C’est un composé oxydé conçu en  1943 pour les compléments alimentaires, et les aliments enrichis (en vitamine B9) [4] parce que les folates naturelles issues des aliments sont trop rapidement détruites si on les place dans un comprimé.

Like a Star @ heaven Le problème est que l’acide folique (synthétique) peut faire des dégâts sur la santé, en particulier à hautes doses.

2 métabolismes différents
Dans la muqueuse du petit intestin, les folates (naturelles) sont facilement transformées en tétrahydrofolate (THF), la forme active de la vitamine B9 [5].

Malheureusement, il n’en est pas de même pour l’acide folique (synthétique). Celui-ci n’est pas reconnu par notre intestin et il atteint le foie. Là il subit une réduction, puis une méthylation afin d’être transformé en tétrahydrofolate ; un processus qui nécessite une enzyme, la dihydrofolate réeductase.

Or le corps produit peu de cette enzyme indispensable.

Donc vous risquez facilement d’avoir plus d’acide folique que d’enzyme pour le métaboliser. Surtout si vous prenez de la vitamine B9 en complément (acide folique), ou que vous consommez beaucoup d’aliments enrichis en vitamine B9 (encore acide folique). Plusieurs études l’ont montré [6].

En conséquence, des quantités anormales d’acide folique non-métabolisé vont se retrouver coincées dans votre corps.

C’est surtout vrai à l’âge où vous n’avez plus besoin de vitamine B9 en grandes quantités. C’est-à-dire à la ménopause, et chez les hommes adultes.

L’acide folique est lié au cancer
Lisez attentivement les valeurs nutritionnelles sur l’emballage des aliments transformés. La plupart sont riches en acide folique. C’est forcément artificiel puisque l’acide folique n’existe pas dans la nature.

Pour la plupart des céréales du petit-déjeuner, une portion de 100  g contient plus de 80  % des apports journaliers recommandés en acide folique !

Or un excès d’acide folique est associé aux cancers [7]. Les spécialistes estiment que l’acide folique à haute dose peut stimuler la croissance de tumeurs. En effet, la présence d’acide folique en quantité dans le sang est associée à une disparition des cellules chargées d’éliminer les cellules cancéreuses [8].

*Depuis que l’enrichissement en acide folique est obligatoire pour l’industrie agro-alimentaire aux Etats-Unis, au Canada, et au Chili, on observe une hausse du nombre de cancers du côlon. Un paradoxe puisque l’on sait que les folates sont, au contraires, protectrices de ce cancer !

Une étude clinique a observé qu’une supplémentation quotidienne d’1mg d’acide folique était associée à un risque plus élevé de cancer de la prostate [9].

En Norvège, l’enrichissement en acide folique n’est pas obligatoire. En soignant les patients atteints de maladie du cœur avec un mélange d’acide folique et de vitamine B12, les médecins ont observé une hausse des cancers, et de la mortalité [1] !

Acide folique et démence
Avec l’âge, il est important de surveiller ses apports en vitamine B12. Une complémentation empêche le système nerveux central de se détériorer. Vos fonctions cognitives restent affutées.

Toutefois, une haute dose d’acide folique cache votre carence potentielle en vitamine B12.

Une étude a montré qu’une complémentation de 400 µg d’acide folique chez les personnes âgées accélérait le déclin des fonctions cognitives, par rapport aux personnes qui ne prenaient rien [4].


****************************** Like a Star @ heaven Les bons compléments de vitamine B9****************************************

Pour une complémentation en vitamine B9 sans risque, évitez l’acide folique.

Like a Star @ heaven Choisissez une formule naturelle de folate.

Vous n’aurez pas en complément de folate de forme identique à celui des brocolis, épinards et lentilles. Cette forme n’est pas chimiquement stable en gélule.

En complément, la vitamine B9 « naturelle » est habituellement sous forme de L-méthylfolate (5-MTHF). Mais pas d’inquiétude. Le L-méthylfolate est aussi facilement métabolisée par le corps que la vitamine B9 naturelle. Pas comme l’acide folique…

Like a Star @ heaven Le plus pratique est de prendre de la vitamine B9 dans un complexe multivitamines. Vous évitez ainsi les déséquilibres entre les différentes vitamines – exemple  B9 contre B12.

Si vous prenez déjà un complexe multivitamines, vérifiez bien sa composition. Y a-t-il de la vitamine B9 ? Si oui, est-ce de l’acide folique, ou du folate naturel ?

À vrai dire, la plupart des multivitamines contiennent de la vitamine B9 sous forme d’acide folique (non recommandé). Ou alors ils écartent complètement la vitamine B9.

Pour y remédier, je recommande le NuPower (multivitamines +) de Nutriting. Il contient 200  microgrammes de L-méthylfolate, une formule naturelle de vitamine B9.
http://www.nutriting.com/nu-shop/nupower-multivitamines/
Attention contient de la vit C

Je recommande aussi un autre multivitamines excellent : le Daily 3 de Supersmart. Il contient 200 microgrammes de L-méthylfolate sous forme brevetée – acide Quatrefolic.
http://www.supersmart.com/fr--Multivitamines--Daily-3--0578


http://www.psychomedia.qc.ca/depression/2012-12-12/l-methylfolate
Like a Star @ heaven
https://www.santenatureinnovation.com/nourrissez-vos-neurones-avant-quils-ne-degenerent/

A ma connaissance, les meilleurs suppléments de phosphatidylsérine végétale extraite de lécithine de soja sont Like a Star @ heaven  PS 100 de Supersmart et
PS-Nut de D.Plantes. Le dosage en phosphatidylsérine est le même pour ces 2 produits : 100 mg par gélule.

http://www.supersmart.com/article.pl?id=0075&fromid=WSNI1510PS
http://www.dplantes.com/ps-nut.html

PS-Nut de D.Plantes inclut 8 microéléments supplémentaires : zinc, vitamine B1, B3, B5, B6, B8, B9, B12. Ils sont tous dosés à 15 % des Apports Journaliers Recommandés. Le soja est garanti sans OGM.

Le protocole généralement recommandé par les thérapeutes est une cure de 300 mg de phosphatidylsérine pure pendant un mois, suivie d’une dose d’entretien de 100 mg par jour pendant 3 à 5 mois (ou même indéfiniment en cas de troubles cognitifs ou de la mémoire avérés).

Cela correspond donc à 4 piluliers pour ces 2 produits. Tous les deux contiennent 60 gélules par pilulier.

Pour les personnes souffrant de dépression hivernale, de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, certains thérapeutes prescrivent des protocoles de 300 à 500 mg à prendre chaque jour et sans limite de durée.


Like a Star @ heaven
http://www.nutrixeal.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=7950018
Pas de vit C et il y a de la B9



Pour les femmes enceintes qui sont préoccupées par une carence en vitamine B9, il y a Lederfoline. Disponible en pharmacies. Notez cependant que ces comprimés contiennent du lactose et de l’amidon.

Dernier conseil : n’oubliez pas de manger des brocolis.

Bien à vous,

Eric Müller

En CURE de 9 mois /an par ex
Pour en tirer tous les bénéfices il vaut mieux que la prise soit régulière et sur le long terme. Néanmoins, si cela pose des problèmes de budget, on peut malgré tout effectuer des cures et en tirer tout de même un bénéfice. Par exemple, une cure de 9 mois par an.

Un bon complément alimentaire multivitamines n’a aucun effet secondaire car sa composition est physiologique : il contient des vitamines et oligoéléments en quantités normales (pas d’excès), pas d’éléments nocifs, et des ingrédients sous forme naturelle ou bio-équivalente.

C’est pourquoi NuPower de Nutriting et Nutri Balance de Cell’Innov sont sans danger.

L’avantage du produit de Cell’Innov sur celui de Nutriting est qu’il est utilisable tel quel (à l dose de 4 gélules par jour). Le NuPower, quant à lui, contient peu de vitamine C et presque pas de vitamine D, il convient donc de lui rajouter de la vitamine D (4000 UI par jour) et de la vitamine C (500 mg par jour).

http://cellinnov.com/nos-produits/tonifiez-votre-organisme/nutri-balance/

À noter toutefois qu’un bon complément alimentaire multivitamines peut agir positivement sur l’hypertension. Si votre tension baisse après quelques semaines de prise, il faudra peut-être diminuer votre médicament avec le concours de votre médecin. "

AIDE au SEVRAGE Benzo
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1500-supplementation-en-nicotinamide-et-sevrage-des-benzodiazepines
Ceci est d’autant plus intéressant que des études montrent des effets anxiolytiques du nicotinamide comparables aux effets des benzodiazépines, associé à des effets secondaires très positifs contrairement aux benzodiazépines qui entraînent des dépendances, des déstructurations de l’architecture du sommeil, altèrent la mémorisation, augmentent les risques de chutes et de fractures du col du fémur, de maladie d’Alzheimer, etc…

OUVRIR ...


Dernière édition par admin therese le Lun 9 Oct 2017 - 18:06, édité 24 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

5 Danger des médicaments sérotoninergiques ainsi que des compléments

Message par admin therese le Dim 26 Juil 2015 - 11:04

http://www.lanutritherapie.fr/article/pourquoi-les-m-dicaments-s-rotoninergiques-sont-ils-dangereux

Pourquoi les médicaments sérotoninergiques sont-ils dangereux ?
Posté par Jean Paul Curtay
12 JUL
Les psychotropes sérotoninergiques médicamenteux – utilisés larga manu (c’est un des « blockbuster » de Big Pharma), doivent être  Like a Star @ heaven évités pour plusieurs raisons.

         Ce sont

la fluoxétine (Prozac)
la paroxétine (Deroxat, Divarius, Paxil) ;
la sertraline (Zoloft) ;
le citalopram (Seropram,Celexa) ;
l'oxalate d'escitalopram (Seroplex, Cipralex) ;
la dapoxétine (Priligy) ;le maléate de fluvoxamine (Floxyfral).

Ouvrir le lien ...

Like a Star @ heaven De ce fait les compléments en tryptophane devraient être interdits.

Pire, la forme pré-hydroxylée du tryptophane ou 5HTP, si elle entre un peu dans le cerveau, cumule en plus la possibilité d’entrer dans les circuits neuronaux non sérotoninergiques et d’y produire des faux neurotransmetteurs, c’est-à-dire que  Like a Star @ heaven des neurones par exemple dopaminergiques vont sécréter de la sérotonine au  Like a Star @ heaven lieu de sécréter de la dopamine ! Car ce qui permet l’entrée du bon précurseur dans le bon circuit est la présence de l’hydroxylase spécifique.

Si cette étape est court-circuitée, ce mécanisme de sélection protectrice est supprimé.

Il est essentiel de Like a Star @ heaven  connaître les alternatives aux médicaments, plantes et compléments sérotoninergiques dangereux. Je vous propose de le voir ensemble dans le prochain article. n°6


Dernière édition par admin therese le Mer 2 Sep 2015 - 15:39, édité 3 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

6 Remplacer les médicaments sérotonigergiques - ocytocine

Message par admin therese le Lun 27 Juil 2015 - 7:51

Like a Star @ heaven
http://www.lanutritherapie.fr/article/y-auraient-il-de-bonnes-drogues-pour-remplacer-le-sucre-l-alcool-le-surpoids-la-cigarette-et

Like a Star @ heaven Compléments alimentaires et autres aides pour se libérer de la dépendance au sucre et *autres psychotropes sérotoninergiques :
Outre le magnésium
et les   vitamines B  ( http://amelioretasante.com/carence-en-vitamines-b-symptomes-et-solutions/  )
qui sont la première base complémentaire pour rééquilibrer le rapport entre l’accélérateur et le frein des pulsions, on peut avoir à utiliser :

Like a Star @ heaven Le nicotinamide ou  Like a Star @ heaven vitamine PP.
( http://www.nutrition-expertise.fr/vitamines/vitamine-pp.html  )
( http://www.herboristeriebardou.com.fr/ORTV3fr )

Grâce à un psychiatre anglais, on a découvert que son administration **épargne du tryptophane qui *sinon se transforme dans le foie pour le fabriquer (voie des « kynurénines »).

Like a Star @ heaven Lorsque l’on donne des doses de 500 mg à 1 g, *le tryptophane qui n’est pas transformé du coup dans le foie, *reste en circulation et est *disponible pour *passer dans le cerveau et *permettre la production de sérotonine cérébrale (en France Nicobion 500).

Like a Star @ heaven le lithium à des doses supérieures aux doses utilisées en oligothérapie et à des doses inférieures aux doses utilisés en psychiatrie dans la psychose maniaco-dépressive (PMD) est capable de détacher du tryptophane de l’albumine, *augmente au bout d’une semaine la *synthèse de sérotonine dans les neurones et réduit l’hyperactivité des autres circuits neuronaux, souvent sur-sollicités (c’est cet effet qui prédomine dans l’efficacité anti-manie du lithium).
Mais malheureusement son usage est délicat car il peut favoriser des insuffisances rénales et il peut engendrer d’autres effets secondaires. Il faut donc le réserver à des cas particulièrement difficiles.

*ne pas confondre avec l'orotate de lithium

Il reste encore comme appoints :

Like a Star @ heaven La luminothérapie qui inhibe le matin la production de mélatonine. Or Like a Star @ heaven  la mélatonine est un dérivé de la sérotonine dans la glande pinéale.

La luminothérapie permet donc *une épargne de tryptophane au profit des circuits sérotoninergiques. Aussi favoriser le matin les éclairages naturels.

Trop d’environnements : intérieurs, école, travail sont* insuffisamment lumineux le matin. D’autant plus que c’est la lumière bleue, non présente dans les éclairages traditionnels qui inhibe la sécrétion de mélatonine.
La mélatonine peut être directement donnée, mais que le soir, puisqu’elle est le chef d’orchestre de la chronobiologie, normalement sécrétée après le coucher du soleil et la fermeture des paupières.
3 mg une heure avant le coucher ou au coucher.

Eviter de s’exposer le soir aux lumières d’écran ou les filtrer soit avec une protection collée sur l’écran soit avec des lunettes,  car tous les écrans (ordinateurs, téléphones, jeux vidéos…), diffusent de la lumière bleue, ce qui réduit la quantité de mélatonine produite.

La prise de *mélatonine *épargne aussi du tryptophane au* profit des circuits sérotoninergiques, tout en favorisant le sommeil et en jouant un rôle anti-âge, car c’est un puissant antioxydant.

Des travaux préliminaires indiquent que la prise  : OCYTOCINE

Like a Star @ heaven
d’ocytocine en spray nasal (l’ocytocine est l’hormone de l’empathie, intensément sécrétée à la naissance et pendant l’allaitement et chez la mère et chez l’enfant,  aussi lors des relations affectives et amoureuses), a des *effets positifs dans la dysfonction sérotoninergique, mais, malgré quelques résultats positifs, par exemple dans l’autisme, on manque encore d’études cliniques et on en est encore au stade expérimental.

**
http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-ocytocine-spray-nasal-combattre-timidite-introversion-35654/

http://www.lasantenaturelle.net/522/la-sante-naturelle.html  : les mystères de l'ocytocine

Commander de l'ocytocine en spray nasal:
http://www.supersmart.com/home.pl?fromid=W1301LS
(Taper "oxytocin" dans la case "rechercher", puis cliquer sur "OK".)

DOSSIER ocytocine
https://www.santenatureinnovation.com/dossiers/CPDH-Dossier_Special-01_Ocytocine.pdf
et aussi :
Dormir moins bien avec
la MELATONINE

Like a Star @ heaven je rajoute : fuir les vitamines qui ne sont pas naturelles !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Dépendances : on ne peut pas faire l'économie des vitamines B et du magnésium (à propos de la disparition d'Olivier Ameisen)
article. n°6
http://www.lanutritherapie.fr/article/d%C3%A9pendances-ne-peut-pas-faire-l%C3%A9conomie-des-vitamines-b-et-du-magn%C3%A9sium-%C3%A0-propos-de-la

Commentaire de Jean Paul Curtay :

Quel dommage ! on peut voir tout de suite à l'intensité extrême de sa vie, qu'Olivier Ameisen était porteur de cette "tension pulsionnelle élevée" si banale, qui rend facilement dépendant.

Probablement autour de 25% des personnes naissent avec un frein des pulsions, la sérotonine, plus faible que l'accélérateur, la noradrénaline.

Or, le sucre, l'alccol (un super-sucre), le tabac... ont des effets sérotoninergiques et sont utilisés inconsciemment  Like a Star @ heaven comme des psychotropes.

Like a Star @ heaven Il   existe pourtant des façons non toxiques de   remonter  cette sérotonine sans médicaments
(qui de toutes façons ne font qu'inhiber la recapture de la sérotonine dans la fente synaptique qui sépare les neurones, ce qui d'abord peut avoir des effets paradoxaux, comme des passages à l'acte qui peuvent aller jusqu'au suicide - les agences de santé ont lancé un avertissement à ce sujet concernant les ados, mais cela peut toucher n'importe qui.

Et par ailleurs ces médicaments ne donnent pas aux neurones les moyens de fabriquer plus de sérotonine afin de parmettre une meilleure gestion des pulsions aux patiens.. ce qui les rend.. dépendants aux médicaments !).

Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Les outils principaux qui permettent donc de mieux gérer les pulsions :

------- Like a Star @ heaven - les glucides lents, s'il le faut à tous les repas
-------- Like a Star @ heaven  tous les sports

- ------- Like a Star @ heaven le contact avec l'eau (bains/douches prolongées, natation et toutes activités dans l'eau)

----------------------- Like a Star @ heaven  les vitamines B, en particulier B9, B6 et B12 indispensables à la synthèse de sérotontine

(le manque d'apport en vitamine B6 en France touche plus de 90% de la population ce qui favorise de manière épidémique des dépendances à tous ces psychotropes inconscients)

--------------------------------------- Like a Star @ heaven  enfin le magnésium qui réduit la monteé de la noradrénaline avec le stress, ce qui déséquilibre encore plus le rapport entre l'accélérateur des pulsions (noradrénaline) et le frein (sérotonine) - nous avons tous pu constater que le stress augmente l'attirance pour la bouffe, le sucré, l'alcool, le tabac et rend plus irritable et impulsif...
De plus le magnésium doit être présent pour activer les vitamines B.

Or, l'alcool entraîne une forte aggravation des déficits en vitamines B.

Et ceci avec d'autres conséquences, dont, par exemple, la montée dans le sang de l'homocystéine, une molécule qui augmente très fortement les risques d'accident cardiovasculaire...

Voyez vous pourquoi j'ai dit "quel dommage" ?

Très probabelement, si, au-delà du Baclofène, Olivier Ameisen avait corrigé par des compléments ses déficits en vitamines B, il aurait fait baisser son homocystéine et réduit fortement le risque d'un tel décès prématuré....

Il était pourtant professeur de cardiologie. Mais voilà, on enseigne encore dans ce domaine la prédominance de facteurs de risque anciennement identifiés : hypertension, surpoids, diabète, dyslipédémies, mais pas les facteurs plus récemment identifiés : montée de l'homocystéine, baisse du magnésium, stress, excès de fer, lipoperoxydation accélérée (MDA)....

Encore combien de morts inutiles avant la mise à jour des enseignements médicaux ??

Lien(s):
Olivier Ameisen est mort
- See more at:
http://www.lanutritherapie.fr/article/d%C3%A9pendances-ne-peut-pas-faire-l%C3%A9conomie-des-vitamines-b-et-du-magn%C3%A9sium-%C3%A0-propos-de-la#sthash.HhaCDuXx.dpuf


Dernière édition par admin therese le Lun 9 Oct 2017 - 18:19, édité 23 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par mjp le Lun 27 Juil 2015 - 14:21

Je ne suis pas convaincu par cet article qui en plus préconise la mélatonine qui ont le sait va dérégler à force l'horloge biologique interne...

_________________
Sevrage lexomil 6mg : substitution directe 44 gouttes de lysanxia en octobre 2014. Durée du sevrage : 18 mois
12 premiers mois de sevrage : 7% et 7 jours . Ensuite : 3% et 7 jours et dernières semaines 2% et 5 jours.
ARRET DU SEVRAGE LE 04 AVRIL 2016 à 1.55 gouttes.

Sevrage Mianserine 20 mg. Pris pour l'insomnie. Avec le recul, ne sert à rien. Complément : 1 Mg de vitamine c pure le matin et 0.5 le midi, soit 1.5 mg et le midi 1 gélule d'aswhaganga de supersmart.
03 juillet 2016 : -3% et 7 jours soit 18,80 mg - 25 juillet 2017 : 4% et 12 jours, soit 4.6 mg.
avatar
mjp
Administrateur

Messages : 4599
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 50
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Message par admin therese le Lun 27 Juil 2015 - 14:26

Je crois qu'ici il s'agit de traitements ponctuels pour aider l'organisme à "repartir " .
Merci de ta remarque .

http://www.lanutrition.fr/le-forum/complements-alimentaires-et-supplements/3596-supplementation-en-gaba-pour-sevrage-benzo.html

Hors GABA, il y a aussi la mélatonine dont l'avantage est d'induire un sommeil naturel tout en redonnant un rythme éveil-sommeil. Il faut en prendre 0,3 mg (jusqu'à 3 mg) une demi-heure avant le coucher, toujours à la même heure.

Il ne faut par contre pas en prendre trop longtemps pour ne pas diminuer la synthèse effectuée par l'organisme; une semaine pour commencer.

MAIS il faut prendre de la mélatonine naturelle !


Dernière édition par admin therese le Dim 27 Nov 2016 - 9:17, édité 4 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par mjp le Lun 27 Juil 2015 - 14:35

En sevrage, nous sommes clairement en déficit de sérotonine...il ne risque pas d'y avoir un surplus...sinon, on se serait pas à souffir d'insomnies comme ça ou de déprime...c'est pourquoi asthon elle même préconise parfois des ad quand le sevrage est trop compliqué...il existe maintenant des compléments qui font mieux que ces saletés chimiques, et sans addictions qui plus est....mais biensûr à utiliser avec modération car ce ne sont pas des bonbons non plus....

_________________
Sevrage lexomil 6mg : substitution directe 44 gouttes de lysanxia en octobre 2014. Durée du sevrage : 18 mois
12 premiers mois de sevrage : 7% et 7 jours . Ensuite : 3% et 7 jours et dernières semaines 2% et 5 jours.
ARRET DU SEVRAGE LE 04 AVRIL 2016 à 1.55 gouttes.

Sevrage Mianserine 20 mg. Pris pour l'insomnie. Avec le recul, ne sert à rien. Complément : 1 Mg de vitamine c pure le matin et 0.5 le midi, soit 1.5 mg et le midi 1 gélule d'aswhaganga de supersmart.
03 juillet 2016 : -3% et 7 jours soit 18,80 mg - 25 juillet 2017 : 4% et 12 jours, soit 4.6 mg.
avatar
mjp
Administrateur

Messages : 4599
Date d'inscription : 11/09/2014
Age : 50
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

7 Mélatonine : précautions

Message par admin therese le Lun 27 Juil 2015 - 14:51

http://www.eurekasante.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/melatonine.html

Mélatonine

Mis à jour : Lundi, 08 Décembre 2014

La mélatonine est une hormone fabriquée par une région du cerveau (épiphyse ou glande pinéale) pendant la nuit. Sa sécrétion régule les rythmes quotidiens en fonction de la luminosité et informe l’organisme sur la saison selon les variations de la durée du jour. Contrairement à une information très répandue, sa concentration dans le corps ne diminue pas avec l’âge.

*Décision des autorités de santé européennes
En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant de la mélatonine. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre :
*soulager les effets subjectifs du décalage horaire, à condition de délivrer 0,5 mg de mélatonine par portion et d’être pris avant le coucher, le jour du départ et les jours suivant l’arrivée à destination ;

*réduire le temps nécessaire à l’endormissement, à condition de délivrer 1 mg de mélatonine par portion et d’être pris avant le coucher.

Par contre, les compléments alimentaires contenant de la mélatonine ne peuvent PAS prétendre :
améliorer la qualité du sommeil ;
aider à réguler les rythmes circadiens.
Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant de la mélatonine.

*Usages et propriétés supposées de la mélatonine
comprimé blanc
Depuis quelques années, la mélatonine connaît un certain succès populaire pour soulager les troubles du sommeil et prévenir les effets du décalage horaire.
D'autres usages ont été proposés : traitement des maux de tête et des migraines, lutte contre les effets de la ménopause et du vieillissement, stimulation de l'immunité, traitement de la dépression saisonnière, par exemple.

*Le tryptophane
Le tryptophane est un acide aminé qui sert, dans l'organisme, à fabriquer de la mélatonine et de la sérotonine.
Il est parfois proposé dans des compléments alimentaires pour lutter contre les insomnies ou, sous la forme de L-5-hydroxytryptophane, pour couper l'appétit.
Comme la mélatonine, la prise de compléments alimentaires contenant du tryptophane est déconseillée chez les personnes qui souffrent d'épilepsie ou celles qui prennent des médicaments :
contre les insomnies, le diabète de type 2, la dépression, ou anticoagulants.

*Quelle efficacité pour la mélatonine ?
La mélatonine semble avoir une certaine efficacité dans la régulation du sommeil, en particulier chez les personnes aveugles pour qui les variations de la lumière du jour ne peuvent exercer leur influence.

Les autorités sanitaires européennes ont reconnu une certaine* efficacité de la mélatonine pour *favoriser l'endormissement (voir encadré ci-dessus). Un médicament (Circadin) contenant de la mélatonine est autorisé dans le traitement des troubles du sommeil chez les personnes de plus de 55 ans.

*La mélatonine a également montré un intérêt dans **le sevrage des personnes dépendantes aux benzodiazépines hypnotiques (somnifères) : elle pourrait les aider à retrouver un rythme normal sans souffrir d'un état de manque.

En revanche, les études évaluant son intérêt chez les personnes travaillant avec des horaires variables (alternant jour et nuit) n'ont montré aucune efficacité.
Dans la prévention des effets du décalage horaire, la mélatonine semble plus efficace lors de voyages vers l’Est à travers plus de cinq fuseaux horaires. Les autorités sanitaires européennes ont reconnu une certaine efficacité de la mélatonine pour soulager les effets subjectifs du décalage horaire (voir encadré ci-dessus). Des études récentes ont montré une certaine efficacité du tasimelteon (une substance qui active les récepteurs de la mélatonine sur les cellules nerveuses du cerveau) dans le traitement des insomnies après décalage horaire.
Aucune étude n'a confirmé de manière certaine les autres propriétés supposées de la mélatonine.

*Précautions à prendre avec la mélatonine
Les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les enfants et les adolescents doivent s’abstenir de prendre de la mélatonine. Des études menées chez des enfants atteints de troubles mentaux et souffrant de difficultés à s’endormir ont révélé que la mélatonine pouvait provoquer des crises d’épilepsie chez les personnes prédisposées. Elle est donc contre-indiquée chez les enfants et les adultes épileptiques.

Ses effets *indésirables sont la somnolence, la fatigue, les maux de tête, les vertiges et une dépression temporaire.
Les personnes souffrant de *dépression, ou celles qui prennent *des médicaments contre la dépression, doivent donc éviter cette substance, de même que celles qui prennent des médicaments* anticoagulants ou contre le diabète de type 2.
Du fait de la somnolence qui peut survenir, il est préférable de ne pas conduire de véhicules ni de manipuler de machines-outils dans les heures qui suivent la prise de mélatonine.

La mélatonine pourrait **augmenter les effets hypnotiques d’autres substances comme les médicaments, les plantes, l’alcool ou les drogues. Elle pourrait également *interagir avec les médicaments contre l’hypertension artérielle. Attention, **la fluvoxamine (Floxyfral, Fluvoxamine Génériques, un médicament contre la dépression et les troubles obsessionnels compulsifs) augmente très fortement l’absorption de la mélatonine par l’intestin et peut amplifier ses effets.

*Origine, formes et dosage de la mélatonine
La mélatonine vendue aujourd’hui à l’étranger et sur Internet est essentiellement synthétique. Une forme dite « naturelle » est extraite d’épiphyses de bovins. Elle devrait être évitée du fait des risques liés à l’encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la « vache folle »). Il existe des formes à libération rapide et des formes à libération lente de mélatonine, selon que le résultat recherché est l’endormissement ou le maintien du sommeil.
La mélatonine se présente habituellement sous forme de comprimés à avaler ou à sucer. Dans le cadre du décalage horaire, la dose utilisée est de 0,5 mg avant le coucher, au moins trois jours avant le départ et jusqu'à l'adaptation au nouveau fuseau horaire. Pour soulager les troubles mineurs de l’endormissement, la dose utilisée est de 1 mg avant le coucher. En France, les compléments alimentaires ne peuvent pas contenir plus de 1 mg de mélatonine par portion et la dose quotidienne recommandée ne doit pas dépasser 2 mg de mélatonine par jour. Ils peuvent porter l’allégation suivante « La mélatonine contribue à réduire le temps d’endormissement.
L'avis du spécialiste sur la mélatonine
Lors d'un usage prolongé, le dosage et les horaires de la prise de mélatonine sont difficiles à déterminer. Cette substance ne devrait être utilisée que sous contrôle médical.
Sources : EU Register on nutrition and health claims, EFSA, 2014.
PDR for Nutritional Supplements, Thomson Healthcare, 2001.


Dernière édition par admin therese le Mer 2 Sep 2015 - 15:51, édité 2 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

8 Anti-dépresseurs et si on arrêtait ? complexes de VITAMINES B * Les OROTATES

Message par admin therese le Ven 14 Aoû 2015 - 17:58

Like a Star @ heaven
http://www.principes-de-sante.com/article/maladies-antidepresseurs-et-si-on-arretait.html?page=2
...
Les vitamines
Le déficit en vitamines du groupe B (B1, B2, B6, B9 et B12) est très souvent retrouvé chez les personnes admises en service psychiatrique ou chez celles qui sont simplement déprimées.
La vitamine C intervient dans la production d’adrénaline. Sa consommation est excessive au cours du stress.
La vitamine D voit son taux significativement abaissé lors de la dépression saisonnière. Prendre une dose de vitamine D à l’entrée de l’automne éviterait les rechutes.
Quant au lithium, indispensable à la synthèse de la sérotonine, il est conseillé sous forme d’oligosol en continu pendant au moins 6 semaines (une ampoule sous la langue deux fois par jour, quelques minutes avant les repas).

Like a Star @ heaven
https://www.santenatureinnovation.com/prenez-vous-des-vitamines-b/

Ralentissez l’arrivée de la démence (vitamines B6, B9, B12)
Une fonction intéressante des vitamines B est d’empêcher votre cerveau de rétrécir.
Avec l’âge votre cerveau perd de sa masse – environ 0,5 % par an [1]. Ce phénomène est associé à la démence et à la maladie d’Alzheimer.

Compte tenu de l’épidémie d’Alzheimer qui touche nos pays, il est important de prendre des mesures pour s’en protéger.

Bien que la maladie d’Alzheimer soit encore mal comprise, il apparaît clairement que l’alimentation a son rôle à jouer. C’est là qu’interviennent les vitamines B6, B9 et B12.

Votre cerveau rétrécit lorsque vous avez trop d’homocystéine, un amino-acide. Pour se débarrasser des excès d’homocystéine, il est nécessaire de prendre des vitamines B6, B9 et B12.

Une étude a été menée sur 2 ans. Les sujets ayant reçu des vitamines B6, B9 et B12 ont vu le déclin de leur cerveau ralentir de 90 % [2].

Voici 3 bons complexes de vitamines B :
B-complex de Solray disponible en boutiques diététiques
Coenzymated B Formula de Super Smart
VB Complex de LaboSP



Like a Star @ heaven
http://www.alternativesante.fr/sucre/les-ravages-du-sucre
Le sucre provoque un encrassement général de l'organisme, il* empêche la synthèse de la vitamine B, il acidifie le sang, il se transforme en acides gras qui pénètrent les organes. On devrait s'en méfier comme de la peste mais en France, chaque habitant en consomme 100g par jour.


Like a Star @ heaven
Que ce soit pour vous aider à stopper un ad ou pour assimiler la sérotonine , la prise de vit B revient toujours chez ces auteurs :

* le NuPower (multivitamines +) de Nutriting. Il contient 200 microgrammes de L-méthylfolate, une formule naturelle de vitamine B9.
http://www.nutriting.com/nu-shop/nupower-multivitamines/
Attention : vit C

*un autre multivitamines excellent : le Daily 3 de Supersmart. Il contient 200 microgrammes de L-méthylfolate sous forme brevetée – acide Quatrefolic
http://www.supersmart.com/fr--Multivitamines--Daily-3--0578
vit c

http://www.supersmart.com/fr--Vitamines--Coenzymated-B-Formula--0540

http://www.labosp.com/fr/remedes_naturels/vb_complex_m.product.php

http://www.psychomedia.qc.ca/depression/2012-12-12/l-methylfolate


http://www.nutrixeal.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=7950018
Pas de vit C

Like a Star @ heaven Je rajoute les orotates :

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=307

Orotate de lithium et maladies alcooliques
Le Dr Nieper a constaté qu'à dose de 138 mg quatre à six fois par semaine, l'orotate de lithium était efficace dans le traitement de cas de  Like a Star @ heaven dépression, de maux de tête et de migraines, d'épilepsie et même d'alcoolisme.
Une étude5 plus récente est venue confirmer ces observations. Quarante-deux patients alcooliques ont été traités avec de l'orotate de lithium pendant six mois au cours d'un programme de désintoxication en clinique. En plus de leur problème d'alcoolisme, ces patients se plaignaient d'une multitude de troubles incluant notamment un dysfonctionnement du foie, des maux de tête, de l'hyperthyroïdie ou des troubles affectifs. Trente-six des quarante-deux patients avaient déjà été hospitalisés au moins une fois pour contrôler leur alcoolisme.
150 mg de lithium leur ont été donnés avec une alimentation pauvre en hydrates de carbones simples et contenant des quantités modérées de graisses et de protéines. En plus, de l'orotate de calcium, de l'orotate de magnésium, de la bromelaine, des phospholipides essentiels leur ont été administrés lorsque c'était nécessaire, accompagnés de mesures de soutien. L'orotate de lithium s'est montré utile comme principal agent pharmacologique dans le traitement de l'alcoolisme.

Like a Star @ heaven OROTATES :
http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t185p30-guerir-de-l-addiction-stress-guide-phyto-aromatherapie-plantes-adaptogenes-le-sevrage-naturel-utiliser-les-plantes-en-synergie-cortisol-melatonine-vit-b-omega-3-orotates-oligoelements-medicaments-qui-pompent#101678


Dernière édition par admin therese le Jeu 1 Oct 2015 - 9:54, édité 19 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Message par esperance le Ven 4 Sep 2015 - 12:30

Bonjour à tous, eh bien dis-donc quel travail de fourmi tu as fait là, Thérèse.
Chapeau, c'est très instructif et peut effectivement déboucher vers de vraies solutions.
Merci beaucoup.
Bises
Sylvie
avatar
esperance
Modérateur

Messages : 6199
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 60

http://unpeudecielbleu.xooit.be/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Message par malula le Sam 26 Sep 2015 - 18:39

Bonjour Thérèse,
Incroyable tout ce que tu as engrangé comme infos.
Je voulais faire part de mon expérience de la mélatonine (Circadin) prescrite par mon toubib pour de fortes insomnies suite au sevrage. Je l'ai prise pendant 1 mois, à aucun moment cela ne m'a aidé à m'endormir, au contraire. Il m'a ajouté un somnifère (Noctamide) pas mieux comme effet.
J'ai arrêté le Circadin. Pour essayer de récupérer un peu le lourd déficit de sommeil, il m'a prescrit du Vératran, ça allait mieux, au bout de quelques jours l'effet a diminué.
Le sevrage est une histoire qui semble sans fin, heureusement certains témoignages prouvent le contraire.
Bon week-end, le meilleur possible.
Bises
avatar
malula

Messages : 518
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 69
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Message par admin therese le Dim 27 Sep 2015 - 13:17

Coucou ,

Oui je lis , je cherche ! il faut en finir avec ces bzd et AD car les médecins ne comprennent rien au sevrage . Ashton a une expérience qui fait ses preuves tous les jours et il faut voir tous les témoignages de post sevrage que nous avons ....

Sais-tu que le noctamide est une benzo ? le vératran aussi et pire à sevrer comme le séresta !

Ne touches plus à tout ça .
As-tu fait le test du Dr Braverman pour savoir de quoi tu manques ?
(un cerveau à 100% ) tu as le lien sur le lien guérir de l'addiction .

Bisous ma grande .


Dernière édition par admin therese le Jeu 1 Oct 2015 - 7:42, édité 1 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

10 SOMNIFÈRES, ANTIDÉPRESSEURS, ANXIOLYTIQUES, CALMANTS... LE VÔTRE EST-IL DANGEREUX ?

Message par admin therese le Jeu 1 Oct 2015 - 7:49

SOMNIFÈRES, ANTIDÉPRESSEURS, ANXIOLYTIQUES, CALMANTS...
LE VÔTRE EST-IL DANGEREUX ? REMPLACER un AD

Quels sont les psychotropes les plus dangereux ? Un expert va vous répondre dans cet article. Mais permettez-moi d'abord de vous le présenter et de vous dire pourquoi je me suis adressé à lui.


Tout le monde ne sait pas ce qu'est un psychotrope, et pourtant, tout le monde est concerné. Directement, en prenant des somnifères, des psychostimulants, des calmants, des antidépresseurs. Indirectement, parce que l'ado de la famille est traité pour schizophrénie, pour des TOC, pour troubles bipolaires. Ou parce que le petit trop agité doit prendre de la Ritaline pour avoir été diagnostiqué TDAH. Ou parce que le tonton alcoolique essaie de se sevrer ou que grand-mère est dans une unité Alzheimer... Même ceux qui veulent arrêter de fumer avec des médicaments sont dans la cible des psychotropes, c'est dire...


J'ai déjà dénoncé ici les ravages que pouvaient engendrer certains médicaments comme le Prozac ou les benzodiazépines ou, plus emblématique de la nouvelle "chimie du cerveau", le dangereux Zyprexa, que l'on donne à beaucoup de bipolaires, entre autres. À la suite de quoi je me suis fait violemment critiquer par de soi-disant associations de patients (sans doute à la solde de l'industrie, comme souvent).

Il est facile de tirer sur un journaliste non psychiatre. Alors, j'ai décidé d'interroger l'un des meilleurs psychiatres français sur les dangers des psychotropes.

Le Dr Patrick Lemoine est docteur en neurosciences, ancien membre de la commission de transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Ancien praticien hospitalier et directeur d'enseignement de recherche à l'université Claude Bernard de Lyon, le Dr Lemoine est aujourd'hui directeur médical international de la Division psychiatrique du groupe ORPEA-Clinea : 39 cliniques psychiatriques en France plus 8 en Allemagne, 3 en Italie, 1 en Suisse. Au total, le groupe Orpéa compte près de 700 cliniques, unités Alzheimer et maisons de retraite en Europe, et sera bientôt en Chine.

Malgré un emploi du temps surchargé, le Dr Lemoine est un vrai praticien qui consulte encore. Il est notamment spécialiste du sommeil et a publié de nombreux ouvrages consacrés à ses troubles, à l'anxiété et au sevrage des médicaments. C'est l'un des rares psychiatres à ne pas mâcher ses mots sur les dangers des psychotropes. Certes, il en utilise comme ses confrères, mais il recherche toujours la solution la moins nocive et la plus naturelle pour le patient.

Son point de vue va peut-être vous surprendre, mais croyez-moi, il en connaît un rayon...


Il y a tant de choses à dire et tant de médicaments concernés... L'article que j'ai rédigé avec le Dr Lemoine est malheureusement trop long pour être publié dans cette newsletter. Je vous invite donc à le lire dans son intégralité en suivant ce lien.

http://www.alternativesante.fr/medicaments/somniferes-antidepresseurs-anxiolytiques-calmants-le-votre-est-il-dangereux


Voici la liste des médicaments dont le Dr Lemoine commente les effets, et souvent, les dangers. Peut-être y reconnaîtrez vous celui que vous prenez tous les jours.


Barbituriques : Gardénal, Alepsal, Binoctal.
Somnifères : Imovane, Stilnox, Havlane, Normison, Noctamide.
Tranquillisants : Lexomil, Xanax, Valium, Lysanxia, Témesta, Tranxène, Urbanyl, Vératran, Victan, Nordaz, Séresta, Atarax, Théralène, Equanil, Tercian, Nozinan.
Psychostimulants : Ritaline.

Antipsychotiques : Zyprexa, Risperdal, Abilify, Xéroquel.
Thymorégulateurs : Théralite, Dépakote, Tégrétol, Trileptal, Lamictal.
Antidépresseurs : Anafranil, Laroxyl, Surmontil, Prozac, Valdoxan, Cymbalta, Milnacipran (Ixel ou autre), Venlafaxine (Effexor LP ou autre), Tianeptine (Stablon), Séropram, Valdoxan, Effexor, Zoloft, Déroxat, Laroxyl.
Psychotropes du sevrage tabagique : Champix, Zyban.
Psychotropes de sevrage alcoolique : Equanil.

Psychotropes pour la prévention des migraines : Sibelium, Nocertone.
Traitements Alzheimer et Parkinson : Aricept, Réminyl, Exelon, Exiba, Tasmar (tolcapone).

Si vous prenez l'un de ces médicaments, cet article peut changer votre vie.
Lisez-le dans son* intégralité en suivant ce lien.

http://www.alternativesante.fr/medicaments/somniferes-antidepresseurs-anxiolytiques-calmants-le-votre-est-il-dangereux
Dominique Vialard


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven SOIGNER la DÉPRESSION , tout NATURELLEMENT
http://www.alternativesante.fr/depression/soigner-la-depression-tout-naturellement  *REMPLACER un AD
Les neurotransmetteurs au cœur du problème

Les neurotransmetteurs sont des petites molécules par lesquels transitent les messages nerveux. Il en existe plusieurs types, mais le plus incriminé dans la dépression est la *sérotonine, suivi par la* noradrénaline et parfois la* dopamine.
Ils sont en théorie libérés par l’extrémité d’un neurone dans la fente synaptique et s’accrochent ensuite aux récepteurs du neurone voisin. Ils sont ensuite inactivés par une enzyme, la monoamine-oxydase, et/ou recapturés au niveau du premier neurone. Chez les patients dépressifs, ils sont produits en faible quantité et recapturés trop rapidement : le message nerveux ne passe pas correctement, si ce n’est pas du tout.

Des antidépresseurs à proscrire ?
Pour lutter contre ce mal-être, il existe trois grandes classes d’antidépresseurs :

1. Les IMAO, ou inhibiteurs de la monoamine-oxydase. Comme leur nom l’indique, ils bloquent l’action de l’enzyme éponyme qui permet l’inactivation des neurotransmetteurs. Deux médicaments les représentent, le Marsilid et la Moclamine, aux effets secondaires importants : trouble du rythme cardiaque, perte de mémoire et toxicité rénale.

2. Les tricycliques. Ils bloquent la recapture présynaptique des neurotransmetteurs (sérotonine, noradrénaline et dopamine). Deux médicaments les représentent, le Laroxyl et l’Anafranil, aux effets secondaires tels que sécheresse de la bouche, tachycardie, trouble du rythme cardiaque, prise de poids, frigidité et impuissance.

3. Les ISRS, ou inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, bloquent la recapture de la sérotonine, provoquant son augmentation dans la fente synaptique pour compenser son faible taux chez les dépressifs. C’est la catégorie la plus prescrite (Prozac, Seroplex…). Les effets secondaires sont nombreux : problèmes digestifs, céphalées, insomnie, nervosité…

En outre,  Like a Star @ heaven modifier le subtil équilibre de notre chimie cérébrale peut engendrer des comportements pouvant conduire au  Like a Star @ heaven suicide.

Like a Star @ heaven Une nouvelle classe d’antidépresseurs naturels

Des chercheurs belges ont imaginé une* solution naturelle pour corriger le déficit en sérotonine des patients dépressifs sans interférer sur le fonctionnement du cerveau, *créant ainsi une  Like a Star @ heaven quatrième classe d’antidépresseurs : les stimulateurs de la *synthèse de sérotonine.

Il faut donc favoriser naturellement sa synthétisation par le corps. La sérotonine est élaborée à partir d’un acide aminé, le tryptophane, transformé en 5-hydroxytryptophane (5-HTP) qu’on trouve dans Griffonia simplicifolia. À l’instar du millepertuis ou du safran, le griffonia joue un rôle majeur dans le rééquilibrage des neurotransmetteurs.

La synergie suivante est particulièrement intéressante :
- Graines de griffonia (Griffonia simplicifolia) qui augmente la synthèse de la sérotonine, neuromédiateur de la bonne humeur.

- Nard de l’Himalaya (Nardostachys jatamansi), plante utilisée en médecine ayurvédique. Il possède un puissant effet relaxant, sans entraîner de somnolence.

- Racine de gingembre (Zingiber officinale), aussi très utilisée en médecine ayurvédique pour ses propriétés antidépressives.

On peut retrouver cette synergie dans le Like a Star @ heaven  Phytoptim de Perfect Heath Solutions. La posologie est de 4 gélules par jour (1 matin/2 midi/1 soir) sur une période de 3 mois, puis 2 gélules (1 matin/1 soir) durant 3 mois supplémentaires. Si votre état est récent et passager, même posologie, mais sur une 1 mois pour la première phase, puis 1 à 2 mois pour la deuxième phase.

https://www.perfecthealthsolutions.eu/phytosens/47-phytoptim.html

Like a Star @ heaven Conseils et précautions
Ceux qui sont tentés par une alternative naturelle mais qui sont déjà traités par un médicament antidépresseur peuvent décider de le remplacer par la synergie proposée, en respectant quelques règles :

*Ne pas prendre ce traitement simultanément à un antidépresseur de type recapteur de sérotonine. Surtout, se sevrer progressivement du traitement chimique. Diminuer les doses, à raison d’une demi-dose pendant 3 semaines, avant un arrêt définitif.
Demander conseil à un spécialiste en cas de prise de médicaments sérotoninergiques comme le dihydroergotamine (antimigraineux), les inhibiteurs MAO (maladie de Parkinson) et les analgésiques narcotiques (tramadol, hydromorphone…).


Dernière édition par admin therese le Mer 14 Oct 2015 - 16:10, édité 7 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

11 Nourrissez vos NEURONES

Message par admin therese le Dim 11 Oct 2015 - 7:50

https://www.santenatureinnovation.com/nourrissez-vos-neurones-avant-quils-ne-degenerent/


Vous arrive-t-il de ne pas vous rappeler où vous avez laissé vos clés ? De ne plus vous souvenir du titre du film que vous avez vu la veille ou du prénom d’une personne dont vous avez récemment fait la connaissance ?

C’est très agaçant, mais pour la grande majorité d’entre nous, ces petits oublis sont ponctuels et ne sont absolument pas inquiétants.

Toutefois pour certaines personnes, ces oublis, s’ils sont récurrents, peuvent être les signes précurseurs de maladies dégénératives liées au vieillissement – Alzheimer, Parkinson, démence sénile…

Le vieillissement cérébral n’est pourtant pas une fatalité à condition d’agir précocement.

Certaines substances naturelles permettent d’enrayer, voire d’inverser ce phénomène. C’est le cas de la phosphatidylsérine, un phospholipide présent en grande quantité dans le cerveau.

Sachez reconnaître les premiers signes du vieillissement cérébral ......ouvrir le lien

... A ma connaissance, les meilleurs suppléments de phosphatidylsérine végétale extraite de lécithine de soja sont PS 100 de Supersmart et PS-Nut de D.Plantes. Le dosage en phosphatidylsérine est le même pour ces 2 produits : 100 mg par gélule.

http://www.supersmart.com/article.pl?id=0075&fromid=WSNI1510PS
http://www.dplantes.com/ps-nut.html

PS-Nut de D.Plantes inclut 8 microéléments supplémentaires : zinc, vitamine B1, B3, B5, B6, B8, B9, B12. Ils sont tous dosés à 15 % des Apports Journaliers Recommandés. Le soja est garanti sans OGM.

Le protocole généralement recommandé par les thérapeutes est une cure de 300 mg de phosphatidylsérine pure pendant un mois, suivie d’une dose d’entretien de 100 mg par jour pendant 3 à 5 mois (ou même indéfiniment en cas de troubles cognitifs ou de la mémoire avérés).

Cela correspond donc à 4 piluliers pour ces 2 produits. Tous les deux contiennent 60 gélules par pilulier.

Pour les personnes souffrant de dépression hivernale, de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, certains thérapeutes prescrivent des protocoles de 300 à 500 mg à prendre chaque jour et sans limite de durée.
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

re

Message par malula le Mar 1 Déc 2015 - 19:55

Bonjour Thérèse,
La psy que j'ai vue aujourd'hui m'a dit qu'il faudrait que je prenne un AD, peut-être du Seroplex................ et ceci à vie. Ok, j'ai 67 ans, donc ça limite la durée de prise, mais quand même.
J'ai visité le lien pour Phytoptim, je me demandais si quelqu'un en a déjà pris et si ça marche ?
Prendre le Seroplex, bôf ! mais je n'en peux plus de l'anxiété et des insomnies. Les années qui me restent à vivre, je voudrai les vivre pleinement, et en ce moment je végète, je ne vis pas vraiment.
Il faut que je trouve une solution rapidement.
Je précise que je ne prends plus rien du tout depuis quelques semaines. je n'arrive pas à mettre à jour sur mon profil.
Merci d'avance, bises chaleureuses
avatar
malula

Messages : 518
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 69
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antidépresseurs , à qui profite le crime ? ne pas toucher au métabolisme de la sérotonine - Nourrir ses NEURONES

Message par admin therese le Mer 2 Déc 2015 - 9:01

Coucou ,

Quelle folie ! du séroplex à vie !

Mais tu n'es pas dépressive en plus ...!
Ce qui m'a aidée coté dépression :
http://www.longevie.com/fr/

http://www.longevie.com/fr/equilibre-cerebral/41-seronerol-boite-de-90-gelules.html
http://www.longevie.com/fr/equilibre-cerebral/40-dp-nerol-boite-de-60-gelules.html
Il faut prendre les 2

Côté angoisse :
http://www.effiplex.com/fr/produits-phs/134-phytoptim.html

PHYTOPTIM est un complément alimentaire à utiliser en cas d’humeur morose et de tristesse ainsi que pour maintenir un bon moral. Il s’agit d’un précurseur naturel des substances responsables du maintien de la bonne humeur.

PHYTOPTIM contient du Nard de l'Himalaya, du Griffonia simplicifolia et du Gingembre (racine).

Bisous
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 37060
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

re

Message par malula le Mer 2 Déc 2015 - 19:28

Merci Thérèse
J'avais acheté, l'année dernière, mais pas pris longtemps, Noxidrim de Solgar. Il y a du magnésium, du 5 HTP, de la valériane, de la B6.
J'en ai pris cette nuit. pas moyen de dormir, ça me travaillait trop cette histoire d'AD, la nuit portant conseil j'ai décidé que je ne reprendrai pas d'AD.
Je vais faire comme l'indiquait Carole (il me semble) si je n'ai pas sommeil je resterai debout jusqu'au petit matin, je finirai bien par m'écrouler, elle citait le cas d'une personne qui a fait cela 3 mois avec bien sûr activité physique, bonne alimentation. Celle-ci a retrouvé peu à peu le sommeil.
Je vais voir demain pour les gélules de longevie, mais je suppose qu'il ne faut pas les prendre en plus du griffonia.
Voilà 4 ans que je galère, la psy a failli me convaincre, c'est en réfléchissant à la période ou je prenais les médocs que je me suis rendu compte que ça n'allait pas si bien que ça puisque je faisais des crises de panique; Mais oui, je dormais.
Merci encore pour tout ce que tu fais, pour ta présence, ton soutien depuis plusieurs années.
Bisous
avatar
malula

Messages : 518
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 69
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Message par malula le Jeu 3 Déc 2015 - 16:28

Merci Thérèse,
J'ai commandé les gélules, j'arrêterai le griffonia dès que je les aurai.
Je ne sais plus où est ce conseil du sommeil, pas moyen de le retrouver, te rappelles-tu sur quel post il est ? J'aimerai bien le relire.
Bonne soirée,
Bises ensoleillées, eh oui, on a du soleil en Alsace de temps en temps.
avatar
malula

Messages : 518
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 69
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

re

Message par malula le Lun 7 Déc 2015 - 12:57

Re-coucou Thérèse
Voilà, j'ai reçu les gélules de DP Nerol et Seronérol. Mais, je vois dans la composition que les 2 contiennent du Tryptophane et de la Tyrosine,est-ce que tu prenais les deux en même temps ? N'y aura t-il pas surdosage ?
Ces 4 dernières nuits j'ai dormi en tout 1h + 1h + 2h + 2h soit 6 h, je me demande comment je peux tenir debout.
Le corps humain a des ressources insoupçonnable, mais ça épuise !
Je t'envoie un peu du soleil qui brille à ma fenêtre.
Bises
avatar
malula

Messages : 518
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 69
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

re

Message par malula le Mar 8 Déc 2015 - 11:18

Coucou
Ah, ok, je vais faire comme ça.
J'ai imprimé les fiches des produits et vais les montrer à la psy demain Twisted Evil
Si elle reparle d'AD je l'enverrai sur les roses, pas de besoin de psy pour me coller des médocs, ce n'est pas
ce que j'attends d'elle.
J'ai dormi 6h cette nuit, l'épuisement ou le seronerol, je verrai bien.
Bonne journée.
Bises chaleureuses
avatar
malula

Messages : 518
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 69
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antidépresseurs , à qui profite le crime ? ne pas toucher au métabolisme de la sérotonine - Nourrir ses NEURONES

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum