Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Les médicaments qui POMPENT les réserves de vitamines et nutriments *Aide au sevrage bzd et AD *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les médicaments qui POMPENT les réserves de vitamines et nutriments *Aide au sevrage bzd et AD *

Message par admin therese le Lun 10 Nov 2014 - 15:02

Like a Star @ heaven
http://www.santenatureinnovation.com/les-medicaments-qui-pompent-les-reserves-de-vitamines-et-nutriments/

Les médicaments qui pompent les réserves de vitamines et nutriments
Nous avons appris à nous méfier des effets indésirables des médicaments, mais peu d'attention est portée sur la perte de nutriments essentiels qu’ils entraînent.

De nombreux médicaments sont des molécules nouvelles dans la nature, qui n'ont jamais existé dans l'histoire du monde jusqu'à ce qu'un laboratoire pharmaceutique les mette au point. Lorsque le corps les absorbe, il doit ensuite les métaboliser (les transformer pour les assimiler) puis, comme tout nutriment, évacuer des déchets, ce qui implique des enzymes et des réactions chimiques faisant appel à des vitamines et à des minéraux.

Certains médicaments entraînent une forte consommation de vitamines et nutriments. C'est pourquoi il n'est pas étonnant que la prise de médicament, surtout lorsqu'elle est régulière, provoque des déficits et carences.

Même lorsque le médicament est une réplique d'une molécule naturellement présente dans le corps ou dans la nature, il peut augmenter les besoins du corps en certaines molécules.


Like a Star @ heaven Pilule et antibiotiques réduisent les réserves de magnésium
Par exemple, quand une femme prend des œstrogènes, cela appauvrit son corps en magnésium et en vitamines B, quelle que soit la forme (pilule contraceptive, traitement hormonal de substitution, œstrogènes synthétiques ou bio-identiques). De nombreux antibiotiques réduisent également les réserves de magnésium.

Or, le magnésium est un minéral très important : il entre dans plus de 300 réactions chimiques dans le corps. C'est un cofacteur de l'adénosine-triphosphate (ATP), qui fournit l'énergie cellulaire. Les vitamines B le sont tout autant. La vitamine B6 intervient dans environ 130 réactions. Si vous en manquez, cela peut provoquer de l'anxiété, diminuer la libido, réduire vos niveaux de sérotonine et de mélatonine.

Pour compenser, vous êtes obligé de prendre toutes les vitamines du groupe B, parce qu'elles fonctionnent ensemble. Par exemple, vous ne pouvez pas bien utiliser la vitamine B6 si vous manquez de vitamine B2. Et vous ne pouvez pas bien utiliser la vitamine B3 si vous manquez de B6.


Like a Star @ heaven Les statines détruisent les réserves de CoQ10
Des médicaments très répandus, les statines (médicaments contre le cholestérol), sont bien connues pour réduire les réserves de coenzyme Q10 (CoQ10), ce qui provoque des douleurs musculaires et de la fatigue.

Le CoQ10 est indispensable à la production d'ATP à partir du glucose dans les mitochondries, les petites « centrales électriques » qui fabriquent l'énergie dans les cellules. Pour apporter du bon « carburant » à l'organisme, il faut non seulement une bonne alimentation, mais aussi du CoQ10 si nos réserves sont attaquées par des médicaments.


Like a Star @ heaven Le cas de la cortisone et de l'aspirine
Les dérivés de la cortisone, comme la prednisone (Cortancyl) et la triamcinolone, utilisés pour traiter de très nombreuses maladies allergiques, immunologiques, inflammatoires ou cancéreuses, font baisser les réserves de calcium, magnésium, acide folique (vitamine B9), potassium, sélénium, vitamine C et vitamine D.

Pourtant, il est très rare que les médecins l'indiquent à leurs patients et prescrivent ces nutriments sous forme de complément alimentaire à ceux qui prennent ces médications.

Même un médicament aussi répandu que l'aspirine diminue les réserves d'acide folique, de fer, de potassium, de sodium et de vitamine C. Quant au paracétamol (Efferalgan), il diminue le niveau de glutathion, un très important antioxydant qui protège les cellules contre les attaques des radicaux libres. (la suite ci-dessous)


Annonce spéciale
La beauté signe extérieur de santé
La beauté n'a pas d'âge ! Il est légitime de vous préoccuper de votre apparence physique, et il est très exagéré de dire qu'il n'y a jamais rien à faire. Mais la chirurgie et les opérations coûtent cher, sont dangereuses, et les résultats peuvent être désastreux (un exemple ici).
En réalité, l'aspect de votre visage, la texture de votre peau, vos cheveux, vos ongles et même votre sourire (état des lèvres, dents, gencives) sont fortement influencés par votre état de santé.
Notre visage reflète notre personnalité tout autant que nos carences nutritionnelles. Ainsi, une peau sèche et pelliculeuse est généralement due à un manque d’acides gras oméga 6.

*Continuez votre lecture ici
Suite de la lettre de ce jour :

Like a Star @ heaven Références à conserver
Les exemples de médicaments sur ordonnance qui détruisent les nutriments essentiels sont extrêmement nombreux. Les conséquences peuvent porter sur votre énergie, votre humeur, votre libido, votre système immunitaire, bref, sur votre vie ! Il est donc très important de vous renseigner chaque fois que vous prenez des médicaments.

Il n'est probablement pas utile de l'acheter vous-même, mais sachez qu'il existe une encyclopédie médicale consacrée à ce sujet, intitulée « Drug-Induced Nutrient Depletion Handbook », de Pelton et LaValle. Elle est déjà ancienne (2001) mais tous les médecins pourraient l’avoir dans leur cabinet.

Voici toutefois un tableau qui vous résume les principaux cas :

Catégorie de médicaments Nutriments diminués

Like a Star @ heaven Inhibiteurs de l'ECA (maladies cardiovasculaires) : Lopirin®, Xanef®  : Zinc, sodium
Like a Star @ heaven Antibiotiques : Pénicilline, érythromycine : Calcium, magnésium, potassium, vitamine K, flore intestinale

Like a Star @ heaven Benzodiazépines (contre l'anxiété) : Valium, Xanax :Mélatonine
Like a Star @ heaven Bêtabloquants (pour les maladies cardiaques) :Coenzyme Q10, mélatonine

Like a Star @ heaven Pilule contraceptive :Acide folique, vitamines B1, B2, B3, B6, B12, C, zinc, sélénium, minéraux trace
Like a Star @ heaven Bronchodilatateurs (pour l'asthme et les problèmes respiratoires) : Ventoline, Serevent: Potassium

Like a Star @ heaven Inhibiteurs calciques (pour les maladies cardiaques) : Potassium
Like a Star @ heaven Médicaments contre le diabète : Glucophage®, Stagid® et leurs génériques :Vitamines B12 et B6, acide folique, coenzyme Q10, zinc, magnésium, potassium

Like a Star @ heaven Œstrogènes : Premarin, Prempro :Vitamin B6
Like a Star @ heaven Anti-inflammatoires non stéroïdiens : Ibuprofène, Naproxène :Acide folique, fer, vitamine C

Like a Star @ heaven Diurétiques épargneurs de potassium : Aldactone, Soludactone :Acide folique, fer, vitamine C, zinc
Like a Star @ heaven Antidépresseurs ISRS : Prozac, paroxétine :Acide folique, mélatonine

Like a Star @ heaven Statines (pour diminuer le cholestérol) : Zocor, Lipitor: Coenzyme Q10
Like a Star @ heaven Diurétiques thiazides : hydrochlorothiazide (Esidrex) :Magnésium, coenzyme Q10, potassium, sodium, zinc, thiamine, vitamines B6 et C
Médicaments anti-ulcéreux (anti-H2) Vitamine B12, vitamine D, calcium, fer, zinc, acide folique.


À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

PS : La nutrithérapie est un des secteurs les plus prometteurs pour la médecine du 21e siècle. En tant que lecteur fidèle de Santé Nature Innovation, je vous propose de vous inscrire aujourd'hui à Néo-nutrition, notre service d'information gratuit dédié à la nutrithérapie. En vous inscrivant ici, vous recevrez chaque semaine, et sans contrepartie, une nouvelle lettre qui vous dira tout sur un « super aliment », un alicament ou un complément nutritionnel. Attention les places sont limitées.


Dernière édition par admin therese le Jeu 16 Juil 2015 - 9:01, édité 4 fois

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Carence en mélatonine et acide folique avec une incidence sur la dépression *Oméga 3 *

Message par admin therese le Dim 22 Fév 2015 - 9:49

Je note :

Benzodiazépines (contre l'anxiété) : Valium, Xanax :  Like a Star @ heaven Mélatonine
Antidépresseurs ISRS : Prozac, paroxétine : Like a Star @ heaven Acide folique, mélatonine

Like a Star @ heaven
http://www.herboristeriebardou.com.fr/Vitamine-B9-acide-folique
ouvrir le lien ...
Carence :
L’hypovitaminose B9 est le plus souvent due à une carence d’apport dans les cas de malnutrition mais aussi chez les alcooliques chroniques.

La carence en vitamine B9 se traduit par :

   Une anémie mégaloblastique ou macrocytaire.
   Des troubles de la croissance.
    Like a Star @ heaven Des troubles psychiques : perte d’appétit et donc perte de poids, insomnie, apathie, asthénie, troubles de la mémoire et confusion, irritabilité,  Like a Star @ heaven anxiété,  Like a Star @ heaven dépression.
   Des troubles digestifs : diarrhée, nausées, troubles gastro-intestinaux.
   *Une atteinte des muqueuses : *glossite (inflammation de la langue), gingivite, altération des muqueuses du col de l’utérus, du vagin, de l’intestin et de l’estomac.
   Des maux de tête.
  * Des palpitations cardiaques.
   Des lésions de la peau et des ongles.

Et une carence folique importante durant la grossesse peut entraîner :

   Un avortement spontané.
   Une anomalie chez le nouveau-né : le spina bifida (fermeture anormale du tube neural).
   Un poids peu élevé du nouveau-né à la naissance.
   Dans le cas du traitement d’une carence avérée en vitamine B9, la posologie adéquate est de l’ordre de 5 à 15mg / jour par voie orale pour un adulte.



Effets et usages médicinaux :
La vitamine B9 travaille à plusieurs niveau. Ses actions principales se situent au niveau de la croissance cellulaire et dans la synthèse de l'ADN et de certains acides aminés. Elle joue aussi un rôle important pour le fonctionnement du  Like a Star @ heaven système nerveux.

Principales propriétés et actions de la vitamine B9 :  

   La vitamine B9 est un composant de base des coenzymes intervenant dans la synthèse de certains acides aminés, dont la méthionine (acide aminé soufré indispensable à l’équilibre et à la croissance de l’organisme).
   Elle joue un rôle majeur dans la synthèse de l’ADN en participant à la synthèse des purines, ces dernières entrant dans la composition des acides nucléiques ADN et ARN.
   L'acide folique (l'autre nom de la vitamine B9) est essentiel à la formation des globules rouges (érythropoïèse).
   Elle est indispensable au développement normal du tube neural chez l’embryon.

   *La vitamine B9 est nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux central (elle intervient dans la  Like a Star @ heaven synthèse de neurotransmetteurs tels que   la *sérotonine) et celui du système immunitaire.

   Elle participe à la reproduction cellulaire et par conséquent à la croissance.
   Elle aide à prévenir la formation d’homocystéine (acide aminé soufré) dans le sang, en association le plus souvent aux vitamine B6 et B12. La concentration élevée de cette substance est associée à un risque accru de maladies cardio-vasculaires et est toxique pour les neurones (facteur de risque dans la maladie d’Alzheimer, la dépression, la schizophrénie).

La vitamine B9, ou acide folique, est souvent utilisée en médecine, pour traiter de nombreux troubles, ou en prévention, notamment chez les femmes enceintes.
Dans certains cas, la vitamine B9 peut être conseillée par votre médecin en usage thérapeutique :

   Chez les femmes enceintes en cas de carence prouvée en acide folique.
   Chez la femme ayant déjà eu un enfant porteur de l’anomalie de la fermeture du tube neural (« spina bifida ») et qui désire concevoir de nouveau. Une supplémentation folique péri-conceptionnelle de 5mg /jour dans le mois qui précède et les 3 mois qui suivent la conception, tendrait à diminuer la récurrence du risque malformatif pour les grossesses ultérieures.
   Traitement de l’anémie macrocytaire (anémie caractérisée par une taille augmentée des hématies) par carence en acide folique.
   Prévention de maladies cardio-vasculaires, en traitement de fond et en association avec les vitamine B6 et B12.

  * Chez les individus traités par du méthotrexate (médicament utilisé par exemple dans la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis, le cancer,…) afin de réduire les effets indésirables de celui-ci.
   *Troubles chroniques de l’absorption intestinale quelque soit leur origine.
   Cicatrisation des plaies.
 
Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Dans le traitement de la dépression en  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven  Like a Star @ heaven complément d’antidépresseurs.
  * Chez les personnes âgées, contre les* troubles de la mémoire, dans la prévention de la démence et de la maladie d’Alzheimer.
   Dans la prévention de certains cancers, mais sous réserve de confirmation par de nouvelles études, pas assez nombreuses à ce jour …



Like a Star @ heaven
http://www.folsaeure.ch/fr/lacide-folique/depression/connexite.html
Plusieurs études révèlent un lien de corrélation entre les humeurs dépressives et l’acide folique.

Il a été observé dans le cadre d’une étude finlandaise menée sur des personnes âgées entre 42 et 60 ans que les sujets souffrant de symptômes dépressifs absorbent une quantité nettement moins élevée d’acide folique par l’alimentation que le groupe comparatif sain.

Il ressort également d’une étude américaine que le niveau de folates est moins important chez les personnes dépressives.
C’est la raison pour laquelle une consommation* d’acide folique est préconisée à titre de *traitement d’accompagnement dans les cas de dépression.
Il semble aussi que le traitement par antidépresseurs est plus efficace lorsque l’apport en acide folique est suffisant qu’en cas de carence en acide folique. Cependant, les résultats sont en partie contradictoires, et il est pensable que seules certaines personnes présentant une particularité génétique dans le métabolisme de l’acide folique sont exposées au risque de dépression.

Par ailleurs, l’homocystéine a un rapport avec la dépression, même si ce n’est indirect: nous savons aujourd’hui qu’un taux élevé d’homocystéine représente un facteur de risque pour les maladies cardio-vasculaires.
Il est intéressant de constater que les patients souffrant d’infarctus du myocarde ou d’apoplexie sont bien plus souvent touchés par la dépression que les personnes en bonne santé.
Par conséquent, on peut supposer qu’il existe un lien de corrélation entre l’acide folique et l’apparition de dépressions. Un taux de folates bas (et donc un taux d’homocystéine accru) augmente le risque de maladies cardio-vasculaires qui, à son tour, peut favoriser l’apparition de dépressions.


Dernière édition par admin therese le Ven 7 Aoû 2015 - 8:18, édité 6 fois

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mélatonine

Message par admin therese le Dim 22 Fév 2015 - 10:18

http://www.anxiolytiques.net/benzodiazepines/arreter-les-benzodiazepines-par-la-melatonine/

Une nouvelle approche clinique

Les benzodiazépines sont les hypnotiques les plus fréquemment utilisés pour le traitement de l’insomnie. Les utiliser de manière prolongée n’est généralement pas recommandé. Toutefois, de nombreux patients, les plus âgés en particulier, ont de grandes difficultés pour arrêter ou même diminuer leur consommation de benzodiazépines à cause de l’effet rebond ( retour des insomnies comme avant le traitement et parfois plus fortes qu’avant celui-ci ! ).

La mélatonine est naturellement produite pendant la nuit par la glande pinéale, elle favorise un sommeil normal et réparateur. La mélatonine pourrait donc faciliter l’arrêt d’un benzodiazépine dans le traitement des patients souffrant d’insomnie.

Administrée à des personnes essayant d’arrêter les benzodiazépines hypnotiques, elle a montrer son efficacité dans plusieurs études contre placebo. 0,5 mg de mélatonine semble le meilleur apport pour retrouver un sommeil normal.

Voir les études (en anglais) : PDF

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mélatonine

Message par admin therese le Dim 22 Fév 2015 - 10:22

http://www.epistemonikos.org/fr/documents/c684f9da72ce08cd87bd67a16929206113de88e4

Facilitation de l'arrêt des benzodiazépines par la mélatonine: une nouvelle approche clinique.

CONTEXTE:
Les benzodiazépines sont les médicaments les plus fréquemment utilisés pour le traitement de l'insomnie. L'utilisation prolongée du traitement par benzodiazépines n'est pas recommandée.

Cependant, de nombreux patients, les patients plus âgés en particulier, éprouvent des difficultés arrêt du traitement.

La mélatonine, une hormone qui est produite pendant la nuit par la glande pinéale, favorise le sommeil normal chez les humains et l'induction du sommeil augmente par la thérapie des benzodiazépines.

OBJECTIF:
Déterminer si l'administration de la mélatonine pourrait faciliter l'arrêt du traitement par benzodiazépines chez les patients souffrant d'insomnie.

Méthodes: Trente-quatre sujets recevant un traitement aux benzodiazépines ont été inclus dans l'étude 2-période.

Dans la période 1,
les patients ont reçu (en double aveugle) la mélatonine (2 mg dans une formulation à libération contrôlée) ou un placebo tous les soirs pendant 6 semaines.
Ils ont été encouragés à réduire leur dose de benzodiazépine de 50% durant la semaine 2, 75% au cours des semaines 3 et 4, et d'interrompre le traitement aux benzodiazépines complètement au cours des semaines 5 et 6.

Dans la période 2, la mélatonine a été administrée (en simple aveugle) pendant 6 semaines à tous les sujets et les tentatives d'arrêter le traitement des benzodiazépines ont été repris. La consommation de benzodiazépines et subjectifs du sommeil de qualité scores ont été constatés au quotidien par tous les patients. Tous les sujets ont ensuite été autorisés à poursuivre le traitement de la mélatonine et de suivi des réévaluations ont été effectuées 6 mois plus tard.

RÉSULTATS:
À la fin de la période 1,
14 de 18 sujets qui avaient reçu un traitement mélatonine, mais seulement 4 sur 16 dans le groupe placebo, abandonné le traitement aux benzodiazépines (P = .006). Le sommeil de qualité scores étaient significativement plus élevés dans le groupe mélatonine traitement (P = .04). Six autres sujets dans le groupe placebo interrompu le traitement des benzodiazépines lorsqu'il est administré mélatonine dans la période 2.
Les 6-mois de suivi des évaluations ont révélé que sur les 24 patients qui ont arrêté le traitement des benzodiazépines et a reçu la mélatonine, 19 maintenu bonne qualité de sommeil.

CONCLUSION:
la mélatonine à libération contrôlée peut effectivement faciliter l'arrêt du traitement par benzodiazépines, tout en maintenant la qualité du sommeil bonne.

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

mélatonine, bergamote

Message par admin therese le Dim 22 Fév 2015 - 11:55

Pour ceux qui sont inscrits sur le fofo , tapez mélatonine .
L'huile essentielle de bergamote est une bonne alternative

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mélatonine - GABA

Message par admin therese le Dim 22 Fév 2015 - 12:02

http://www.lanutrition.fr/le-forum/complements-alimentaires-et-supplements/3596-supplementation-en-gaba-pour-sevrage-benzo.html

Supplémentation en GABA pour sevrage benzo.
Bonjour,

Malheureusement, le GABA sous forme de supplément ne va pas vous aider. Il ne passe pas la barrière hémato-encéphalique, un filtre performant dont dispose le corps pour empêcher certaines substances de pénétrer dans le cerveau.

Vous pourriez vous tourner vers d'autres suppléments qui augmentent la synthèse de GABA; dans cette catégorie il y aurait la théanine, un acide aminé particulier présent dans le thé vert : 200 mg avant le coucher. Il y a aussi la possibilité de se tourner vers la valériane; on en trouve facilement des extraits secs dans le commerce.

Hors GABA, il y a aussi la mélatonine dont l'avantage est d'induire un sommeil naturel tout en redonnant un rythme éveil-sommeil. Il faut en prendre 0,3 mg (jusqu'à 3 mg) une demi-heure avant le coucher, toujours à la même heure. Il ne faut par contre pas en prendre trop longtemps pour ne pas diminuer la synthèse effectuée par l'organisme; une semaine pour commencer.

Petit truc personnel : l'huile essentielle de feuille de mandarinier, soit de petit grain de mandarine permet d'obtenir un effet très utile durant le sevrage des benzo. Mais il est préférable de la prendre par voie interne; il faut pour cela consulter un spécialiste. Mais un massage au niveau de la nuque et des carotides est aussi possible, avec 10 à 15 gouttes.

A noter que le même type de massage avec de l'huile essentielle de lavande est également très efficace...


Dernière édition par admin therese le Jeu 16 Juil 2015 - 16:41, édité 1 fois

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Danger de l'acide folique chimique

Message par admin therese le Ven 17 Avr 2015 - 8:08

acide folique et vitamine B9



L’Enquête Complète sur le Folate :
Est-ce que votre petit-déjeuner vous donne le cancer ?
Depuis 15 ans, bon nombre de nos aliments sont enrichis en vitamine B9. En particulier ceux du petit-déjeuner. Cette initiative des agences sanitaires partait d’une bonne intention : réduire les malformations chez les nouveau-nés.

Mais on découvre aujourd’hui que c’est une arme à double tranchant. Car il existe en réalité deux types de vitamine B9.

Ne vous trompez pas de vitamine B9
Peu de gens connaissent bien la vitamine B9. Or cette ignorance peut coûter cher.

La vitamine B9 a un rôle essentiel tout au long de la vie. Particulièrement aux périodes d’activité métabolique intense, comme le développement du fœtus, l’enfance et l’adolescence.

La vitamine B9 sert à la production de nouvelles cellules. Sans vitamine B9, la production du matériel génétique (ADN, ARN) est fortement ralentie. Même problème avec les acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire [1].

La vitamine B9 intervient dans la synthèse des neuromédiateurs pour le système nerveux. Et pour le développement du système immunitaire.

Les premières cellules à subir une carence en vitamine B9 sont les cellules à fort taux de renouvellement. Les cellules de l’intestin, du foie, de la peau, les globules rouges et blancs.

Un manque de vitamine B9 se traduit par de l'anémie (carence en fer dans le sang), dommages sur les muqueuses (comme les gencives), troubles digestifs et neurologiques.

Pourtant, prendre de la vitamine B9 en complément alimentaire peut être très néfaste pour la santé. Je vous expliquerai pourquoi.

Vitamine B9 pour le fœtus
Pour la femme enceinte, la vitamine B9 n’est pas à négliger. Seule la mère peut fournir à son enfant les réserves de vitamine B9 nécessaires à son bon développement.

Un déficit de vitamine B9 provoque des anomalies du développement du placenta et de la circulation sanguine, mais aussi des problèmes de développement du fœtus et surtout des anomalies de fermeture du tube neural (ou spina bifida).

Ce danger touchait tellement de nouveau-nés qu’à partir de 1998, 42 pays ont obligé l’industrie agro-alimentaire à enrichir en vitamine B9 les farines, pains, pizzas, biscuits, muesli, céréales du petit-déjeuner (également en barres), boissons chocolatées, lait en poudre, fromages industriels, bouillon-cube, etc [2].

Suite à une carence en vitamine B9, le fœtus risque aussi :

une anencéphalie (absence de crâne, de système nerveux, de capacité à ressentir la douleur, d’entendre, de voir, et d’apprendre) ;

un retard de croissance ;

une naissance prématurée.

La vitamine B9 est particulièrement importante dans l’intervalle de 2 mois avant la conception à 1 mois de grossesse. C’est pourquoi, dès qu’une jeune fille atteint l’âge d’enfanter, elle devrait surveiller ses apports en vitamine B9.

Malgré tout, en  2010, 3 mères sur 4 n’avaient pas pris de complément de vitamine B9, ou alors trop tard pendant leur grossesse [1].

Cela n’a heureusement pas empêché l’incidence de malformations liées à un déficit de vitamine B9 chez les bébés de diminuer d’au moins 1/3 aux Etats-Unis depuis 15  ans [3], et de 46% au Québec.

Aujourd’hui, l’incidence des anomalies de fermeture du tube neural est d’une de 1 grossesse sur 1000 (en France) [1].

2 vitamines B9 : folate et acide folique
Il existe 2  formes de vitamine B9 : la vitamine B9 naturelle qu’on trouve dans les aliments et l’acide folique qu’on trouve dans la plupart des compléments alimentaires et dans tous les aliments fortifiés.

De nombreux professionnels de la santé vous expliqueront que les 2 formes sont proches.

Ce n’est pas faux.

Mais elles ne sont pas équivalentes. Il existe une différence de taille (!) entre les  2 :

La vitamine B9 naturelle des aliments regroupe en fait un ensemble de substances qu’on appelle « folates ». Chimiquement, il s’agit de la famille des tétrahydrofolates, naturellement présents dans l’alimentation : jaune d’œuf, foies, levure alimentaire, brocolis, épinards, persil, soja. Attention, la cuisson prolongée détruit les folates.

L’acide folique est synthétique. C’est un composé oxydé conçu en  1943 pour les compléments alimentaires, et les aliments enrichis (en vitamine B9) [4] parce que les folates naturelles issues des aliments sont trop rapidement détruites si on les place dans un comprimé.

Le problème est que l’acide folique (synthétique) peut faire des dégâts sur la santé, en particulier à hautes doses.

2 métabolismes différents
Dans la muqueuse du petit intestin, les folates (naturelles) sont facilement transformées en tétrahydrofolate (THF), la forme active de la vitamine B9 [5].

Malheureusement, il n’en est pas de même pour l’acide folique (synthétique). Celui-ci n’est pas reconnu par notre intestin et il atteint le foie. Là il subit une réduction, puis une méthylation afin d’être transformé en tétrahydrofolate ; un processus qui nécessite une enzyme, la dihydrofolate réeductase.

Or le corps produit peu de cette enzyme indispensable.

Donc vous risquez facilement d’avoir plus d’acide folique que d’enzyme pour le métaboliser. Surtout si vous prenez de la vitamine B9 en complément (acide folique), ou que vous consommez beaucoup d’aliments enrichis en vitamine B9 (encore acide folique). Plusieurs études l’ont montré [6].

En conséquence, des quantités anormales d’acide folique non-métabolisé vont se retrouver coincées dans votre corps.

C’est surtout vrai à l’âge où vous n’avez plus besoin de vitamine B9 en grandes quantités. C’est-à-dire à la ménopause, et chez les hommes adultes.

L’acide folique est lié au cancer
Lisez attentivement les valeurs nutritionnelles sur l’emballage des aliments transformés. La plupart sont riches en acide folique. C’est forcément artificiel puisque l’acide folique n’existe pas dans la nature.

Pour la plupart des céréales du petit-déjeuner, une portion de 100  g contient plus de 80  % des apports journaliers recommandés en acide folique !

Or un excès d’acide folique est associé aux cancers [7]. Les spécialistes estiment que l’acide folique à haute dose peut stimuler la croissance de tumeurs. En effet, la présence d’acide folique en quantité dans le sang est associée à une disparition des cellules chargées d’éliminer les cellules cancéreuses [8].

Depuis que l’enrichissement en acide folique est obligatoire pour l’industrie agro-alimentaire aux Etats-Unis, au Canada, et au Chili, on observe une hausse du nombre de cancers du côlon. Un paradoxe puisque l’on sait que les folates sont, au contraires, protectrices de ce cancer !

Une étude clinique a observé qu’une supplémentation quotidienne d’1mg d’acide folique était associée à un risque plus élevé de cancer de la prostate [9].

En Norvège, l’enrichissement en acide folique n’est pas obligatoire. En soignant les patients atteints de maladie du cœur avec un mélange d’acide folique et de vitamine B12, les médecins ont observé une hausse des cancers, et de la mortalité [1] !

Like a Star @ heaven Acide folique et démence * et dépression !
Avec l’âge, il est important de surveiller ses apports en vitamine B12. Une complémentation empêche le système nerveux central de se détériorer. Vos fonctions cognitives restent affutées.

Toutefois, une haute dose d’acide folique cache votre carence potentielle en vitamine B12.

Une étude a montré qu’une complémentation de 400 µg d’acide folique chez les personnes âgées accélérait le déclin des fonctions cognitives, par rapport aux personnes qui ne prenaient rien [4].

Les bons compléments de vitamine B9
Pour une complémentation en vitamine B9 sans risque, évitez l’acide folique.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Choisissez une formule naturelle de folate.

Vous n’aurez pas en complément de folate de forme identique à celui des brocolis, épinards et lentilles. Cette forme n’est pas chimiquement stable en gélule.

En complément, la vitamine B9 « naturelle » est habituellement sous forme de L-méthylfolate (5-MTHF). Mais pas d’inquiétude. Le L-méthylfolate est aussi facilement métabolisée par le corps que la vitamine B9 naturelle. Pas comme l’acide folique…

Le plus pratique est de prendre de la vitamine B9 dans un complexe multivitamines. Vous évitez ainsi les déséquilibres entre les différentes vitamines – exemple  B9 contre B12.

Si vous prenez déjà un complexe multivitamines, vérifiez bien sa composition. Y a-t-il de la vitamine B9 ? Si oui, est-ce de l’acide folique, ou du folate naturel ?

À vrai dire, la plupart des multivitamines contiennent de la vitamine B9 sous forme d’acide folique (non recommandé). Ou alors ils écartent complètement la vitamine B9.

Pour y remédier, je recommande le NuPower (multivitamines +) de Nutriting. Il contient 200  microgrammes de L-méthylfolate, une formule naturelle de vitamine B9.
http://www.nutriting.com/nu-shop/nupower-multivitamines/

Je recommande aussi un autre multivitamines excellent : le Daily 3 de Supersmart. Il contient 200 microgrammes de L-méthylfolate sous forme brevetée – acide Quatrefolic.
http://www.supersmart.com/fr--Multivitamines--Daily-3--0578

Pour les femmes enceintes qui sont préoccupées par une carence en vitamine B9, il y a Lederfoline. Disponible en pharmacies. Notez cependant que ces comprimés contiennent du lactose et de l’amidon.

Dernier conseil : n’oubliez pas de manger des brocolis.

Bien à vous,

Eric Müller

--------------------------------------------------------------------------------


Sources :

[1] ANSES, Vitamine B9 ou acide folique

[2] Solomons NW, Food fortification with folic acid: has the other shoe dropped? Nutr Rev. 2007 Nov;65(11):512-5

[3]Site NaitreEtGrandir.com, Aliments enrichis en acide folique : moins d’anomalies chez les bébés, 23 Janvier 2015

[4] Site de Chris Kresser, The Little Know (But Crucial) difference between folate and folic acid

[5] Powers H.J, Folic Acid Under Scrutiny, British Journal of Nutrition / Volume 98 / Issue 04 / October 2007, pp 665-666

[6] Powers HJ, Folic acid under scrutiny, Br J Nutr. 2007 Oct;98(4):665-6. Epub 2007 Aug 13

[7] NBC news, Is your breakfast giving you cancer ? 29/3/2010

[8] Aron M. Troen, Unmetabolized Folic Acid in Plasma Is Associated with Reduced Natural Killer Cell Cytotoxicity among Postmenopausal Women, J. Nutr. January 2006 vol. 136 no. 1 189-194

[9] Jane C. Figueiredo, Folic Acid and Risk of Prostate Cancer: Results From a Randomized Clinical Trial, Oxford Journals, Medicine & Health, JNCI J Natl Cancer Inst, Volume 101, Issue 6, p. 432-435  

--------------------------------------------------------------------------------

Les informations de cette lettre d'information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Santé Nature Innovation n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.
Néo-nutrition est un service d'information gratuit de Santé Nature Innovation (SNI Editions). Pour toute question, merci d'adresser un message à contact@santenatureinnovation.com


--------------------------------------------------------------------------------

SNI Editions, Rue Faucigny 5, 1700 Fribourg - Service client : + 33 (0)1 58 83 50 73

_________________

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médicaments qui POMPENT les réserves de vitamines et nutriments *Aide au sevrage bzd et AD *

Message par admin therese le Dim 10 Avr 2016 - 8:13

Je remets ce lien au goût du jour ...

_________________
Thérèse

Mode d'emploi du forum
Quoi de neuf aujourd'hui?
MANUEL des aides au sevrage - guide phytothérapie - plantes adaptogènes - le sevrage naturel- utiliser les plantes en synergie - cortisol - mélatonine- vit.B- oméga3- orotates - oligoéléments- médicaments qui pompent
Le manuel de sevrage / Le suivi / Les erreurs / Coup de gueule
PROTOCOLE de SEVRAGE * REGLES de sevrage * % et paliers - un OUBLI de sa dose
Sevrage des antidépresseurs

http://soutienbenzo.forumgratuit.org/t1776-atelier-plan-de-sevrage-ou-conseils-pratiques#171743
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 35322
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 73
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les médicaments qui POMPENT les réserves de vitamines et nutriments *Aide au sevrage bzd et AD *

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum