Sevrage des benzodiazépines, antidépresseurs et somnifères - Forum de soutien et d'entraide
Bienvenue sur le forum d'aide de SoutienBenzo.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.

Antidépresseurs , et si on arrêtait ?

Aller en bas

Antidépresseurs , et si on arrêtait ?

Message par admin therese le Sam 19 Avr 2014 - 13:00

http://www.principes-de-sante.com/article/maladies-antidepresseurs-et-si-on-arretait.html

On a du mal à comprendre pourquoi le corps médical demeure si attaché aux traitements antidépresseurs alors que les effets secondaires de ces médicaments aboutissent souvent à l’effet inverse de celui qui était recherché. Bouffées d’angoisse, pulsions suicidaires, troubles du sommeil, baisse de la libido, confusion mentale… tous ces symptômes ont été observés et prennent fin presque instantanément à l’arrêt du traitement.

Différentes études ont, par ailleurs, prouvé que l’efficacité des traitements antidépresseurs diminuait avec le temps. Le patient se trouve ainsi piégé dans un engrenage infernal tiraillé entre l’obligation d’augmenter les doses et la peur de ne plus jamais pouvoir se passer du médicament. Quel bénéfice tire-t-il de tout cela ? Généralement aucun, car les rechutes sont presque toujours au rendez-vous

Le traitement médicamenteux allopathique consiste le plus souvent en une association entre un antidépresseur et un anxiolytique, sauf si l’antidépresseur utilisé est suffisamment sédatif. Cette réponse thérapeutique uniforme n’est cependant pas si efficace qu’on le dit. En effet, la quasi-totalité des antidépresseurs exposent à la rechute dans des pourcentages élevés :

   60 % après le premier épisode dépressif.
   90 % après le second !

L’unanimité du corps médical en faveur des traitement antidépresseurs fait, par ailleurs, fi des effets secondaires de ces médicaments qui, souvent, aboutissent à l’effet inverse de celui qui était recherché.

Like a Star @ heaven Les traitements naturels : il en reste peu… mais il en reste

Les possibilités qu’offrent les médecines et thérapies alternatives, sont tellement nombreuses qu’il est impossible de les citer toutes. Notre choix est en partie basé sur notre expérience, et pour le reste sur un a priori favorable.

Mais les remèdes, même s’ils sont naturels, n’excluent pas la possibilité d’un risque suicidaire, il est donc indispensable que leur emploi soit relayé par un médecin ou un thérapeute averti. Et il faut se rappeler que ces propositions ne dispensent en aucun cas d’un travail personnel en thérapie.



OUVRIR le lien ....


Dernière édition par admin therese le Mer 27 Déc 2017 - 7:57, édité 1 fois
avatar
admin therese
Administrateur

Messages : 42696
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 74
Localisation : PAU

http://soutienbenzo.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antidépresseurs , et si on arrêtait ?

Message par esperance le Mer 30 Avr 2014 - 21:56

C'est parce qu'on est en retard sur le restant du monde. Ca fait longtemps que les tcc sont pratiquées partout dans le monde. Ici il faut vraiment chercher très intensément pour trouver un psychothérapeuthe digne de ce nom. Je n'échangerais le mien contre rien.
Bises
Sylvie
avatar
esperance

Messages : 7526
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 61
Localisation : Toulouse

http://unpeudecielbleu.xooit.be/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum